Netflix était auparavant… un service de location de DVD !

Netflix était auparavant… un service de location de DVD ! - Cultea

Actuellement la plus grande plateforme de streaming existante dans le monde, Netflix était à ses débuts un service de location de DVD. En effet, l’entreprise date de 1997. Et à cette époque-là, le streaming n’est pas encore au goût du jour. Retour sur les premiers instants de Netflix, avec l’idée ingénieuse de Reed Hastings.

Les premiers pas du bébé Netflix

Avant de révolutionner le monde du streaming, l’entreprise américaine a fait ses premiers pas dans le monde du DVD. En 1997, Netflix voit le jour, et cela sous la forme d’un service de location de DVD. Les DVD en question sont envoyés à travers les États-Unis par voie postale. L’idée est mise en place dès 1998.

Les deux parents de l’entreprise se nomment Reed Hastings et Marc Randolph. Ils donnent naissance à Netflix en août 1997, dans la petite ville de Scotts Valley en Californie. Reed Hastings est ingénieur. Et ce dernier avait déjà créé et vendu une société de logiciels. Cette entreprise, Pure Software, a pu être revendue pour la somme de 75 millions d’euros. Et c’est avec ce budget qu’Hastings fonde Netflix.

Les fameuses enveloppes contenant des DVD, envoyées par Netflix - Cultea
Les fameuses enveloppes envoyées par l’entreprise.

Il y a des années, Hastings racontait que l’idée de Netflix lui était venue lorsqu’il a pris 40 dollars de pénalité pour une VHS d’Apollo 13 non rendue. La théorie fut quelques temps après réfutée par Marc Randolf. Une fiction créée de toute pièce afin de bâtir le mythe Netflix.

L’abonnement

C’est en 1999 que l’abonnement mensuel fait son apparition. Pour moins de 16 dollars, l’abonné avait un choix très large de films. Quand ce dernier avait fait son choix, il pouvait en prendre 4 ! Ils étaient envoyés chez lui avec une petite enveloppe rouge signée Netflix. Ils prenaient le temps qu’ils voulaient pour les regarder et ne risquaient pas de frais de pénalité. Quand le client a regardé l’un des DVD, il le renvoyait et pouvait ensuite en recevoir un nouveau. Ingénieux.

« Pour convaincre de la performance de son service, Netflix mise d’emblée sur trois caractéristiques : la facilité, puisque les DVD sont envoyés directement chez vous, la profondeur de l’offre par rapport aux magasins physiques dont l’inventaire est limité par les capacités de stockage, et la fidélisation avec le service d’abonnement. » – Julien Pillot, professeur en économie et stratégie à l’INSEEC pour Le Parisien

Intelligent, mais les deux fondateurs font face à des débuts mouvementés. En 2000, l’entreprise ne compte que 300 000 abonnés. Elle fait face au monstre du domaine, Blockbuster ! L’entreprise (qu’on peut apercevoir dans le film Captain Marvel) refuse à ce moment-là de racheter Netflix pour 50 millions de dollars. Au final, Blockbuster, qui n’aura pas su se renouveler, disparaîtra en 2014.

Un magasin Blockbuster dans le film Captain Marvel - Cultea
Un magasin Blockbuster dans le film Captain Marvel.

En 2001, les galères continuent pour l’entreprise. À cause de l’explosion d’Internet et de l’impact du 11 septembre 2001, l’entreprise doit licencier 120 salariés. Un tiers de son effectif ! Mais Hastings fait un pari risqué. Il cote en bourse son entreprise. Il lève alors 82 millions de dollars.

En avril 2003, Netflix atteint le million d’abonnés. Et Hastings commence à penser au streaming. Il souhaite, comme la Freebox en France, proposer sa propre box. Idée très vite freinée par le faible débit internet.

« Hastings savait qu’à un moment, il serait plus rentable de diffuser un film en streaming que de l’envoyer par courrier. » – Ted Sarandos pour Variety

Le streaming oui, mais toujours des DVD

En 2007, Netflix se lance enfin en streaming. En 2008, l’entreprise atteint son pic d’abonnés à la location DVD : 9 millions. Une enveloppe sur 100 envoyées par l’US Postal est rouge et porte le nom Netflix. Cette activité lui a permis des années après de devenir le mastodonte qu’il est actuellement.

Au fil des années, les films se regardent de plus en plus en version dématérialisée - Cultea
Au fil des années, les films se regardent de plus en plus en version dématérialisée.

Mais les envois de DVD par Netflix se font toujours ! Notamment parce que, pour certains Américains vivant dans des zones reculées, le débit Internet n’est pas assez bon. Pour d’autres, c’est simplement pour l’amour du DVD et de son large catalogue de 100 000 titres (au contraire du Netflix actuel qui en compte moins de 6 000). Alors qu’en 2011 Netflix comptait 14 millions d’abonnés DVD, en 2019, elle n’en compte plus que 2.5 millions. Cela rapportant 45 millions de dollars. Un grain de sable face aux bénéfices de la plateforme à ce jour.

En 2019, Netflix a célébré l’envoi de son cinq-milliardième DVD, le 26 août. C’était un DVD du film Rocketman. Aujourd’hui, cette branche n’est pas la plus importante de la firme, mais elle reste utilisée par quelques millions de clients fans du format physique. Depuis son passage au dématérialisé, Netflix a tout de même dû fermer 33 centres de distribution de DVD. Il n’en reste plus que 17.

 

Sources :

2 Replies to “Netflix était auparavant… un service de location de DVD !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.