Naissances de lynx sauvages dans les Vosges : les premières depuis 300 ans !

| | , , ,

Un félin disparu du massif des Vosges avant la Révolution française, des tentatives de réintroduction avortées, et deux naissances en 2021 : voici l’histoire du Lynx en France.

Lorsqu’on parle des prédateurs naturels de France, il nous vient à l’esprit en premier lieu le loup gris, ou encore l’ours brun. Ces deux espèces alimentent les débats sur la réintroduction d’animaux aujourd’hui disparus. D’un côté, les éleveurs s’indignent de cette réintroduction devant la dangerosité pour l’homme et le bétail. De l’autre, les ONG tentent de recréer une biodiversité mise à mal par l’exploitation des terres. Le lynx, lui, est plus discret. Plus que son œil, d’ailleurs, qui fait que le lynx reste la référence ultime parmi les observateurs aguerris. Mais il est bien présent, dans nos forêts. Et son histoire semble se poursuivre de la plus belle des manières.

Naissances de lynx sauvages dans les Vosges
C’est quand même un peu mignon…

L’histoire de la chasse au lynx 

C’est le lot des prédateurs que d’être chassés, en raison de l’augmentation massive des terres agricoles et industrielles. Le lynx n’échappa pas à la règle à partir du XVIIe siècle, et ce sur tout le territoire. Pourtant, avant qu’il ne soit chassé, le lynx pouvait être trouvé un peu partout en France, que ce soit en plaine ou en montagne.

Il était notamment présent dans les recoins montagneux, du Jura aux Pyrénées, en passant par le massif central. Alors que la chasse se pratique principalement au fusil, et que la taille et la qualité de son habitat se dégradent, sa population va décroître inexorablement. Siècle après siècle, il va disparaître des massifs, à l’exception des Pyrénées, où sa présence se verra encore au début du XXe siècle.

Naissances de lynx sauvages dans les Vosges

Relancer la bio-diversité

Alors que le lynx est toujours présent dans les forêt d’Europe de l’est, c’est dans les années 80 que l’on tente de le réintroduire dans les Vosges. Ainsi, une vingtaine de spécimens (12 mâles et 9 femelles), provenant de Slovaquie, ont pu être relâchés dans nos forêts. Mais l’adaptation fut compliquée, et une moitié fut retrouvée morte en quelques mois.

L’intégration semblait donc compliquée, d’autant que le lynx n’est pas particulièrement craintif de l’homme. Cela le rend vulnérable aux collisions accidentelles, voire au braconnage.

Alors qu’une bonne centaine de lynx peuple le Jura, les Vosges ne semblaient pas être un habitat pérenne. Trois mâles y étaient seulement recensés dernièrement. Et les programmes de réintroduction sont désormais bloqués, notamment par les éleveurs qui craignent pour la sécurité de leurs troupeaux.

Et la première naissance de lynx arriva dans les Vosges 

Naissances de lynx sauvages dans les Vosges

Lycka, une femelle introduite en Allemagne l’année dernière, a passé la frontière dernièrement. Elle a ainsi pu mettre au monde deux petits, dont le sexe est encore inconnu. Plus de 300 ans après la dernière naissance connue, cet événement est une victoire pour la relance de la biodiversité en France.

Cependant, cet événement ponctuel doit s’accompagner d’une véritable stratégie de relance de l’espèce dans ce milieu. En premier lieu, selon l’association Alsace Culture, il faut acter la création de corridors sécurisés pour permettre la libre circulation des lynx à travers les différentes zones. En connectant les populations allemandes et françaises du Jura, des Alpes et maintenant des Vosges, on assurerait des conditions de vie plus confortables à ce mammifère, dont l’activité humaine fut responsable de son extinction.

 

Sources :

Précédent

« Sherlock Holmes : Chapter One », bientôt sur nos consoles

Notre-Dame de Paris : retour sur ses plus grandes périodes

Suivant

Laisser un commentaire