Musée du Louvre : découvrez son incroyable histoire !

| | , ,

Nous apprenions la semaine dernière que Laurence des Cars sera la première femme à diriger le musée du Louvre ! Mais connaissons-nous vraiment le Louvre ?

Le Louvre est tout simplement le plus grand musée du monde, par sa taille et sa fréquentation. Le record de fréquentation a atteint 10,2 millions de visiteurs en 2018 ! Mais avant de devenir ce musée à la renommée internationale, le Louvre avait une toute autre fonction !

Avant le musée et sa mythique pyramide : la forteresse puis le palais royal !

Situé au cœur de Paris, dans le premier arrondissement, le Louvre est un symbole de la capitale. Le musée est reconnaissable par tous, grâce à sa grande pyramide en verre. Mais le Louvre n’est un véritable musée que depuis la Révolution française…

Tout commence avec Philippe Auguste (1180-1223), un monarque autoritaire et religieux. Il demande la construction d’une forteresse qui sera bâtie à partir de 1190. C’est une tour militaire qui « venait protéger l’accès ouest de Paris, donc l’accès depuis la Normandie, qui était aux mains des Plantagenêts, les rois d’Angleterre », explique pour France Culture, Vivien Richard, chef du service de l’histoire du Louvre. Son nom « Le Louvre », vient du lieu-dit où la forteresse à été construite : Lupara (en bas-latin, signifie « la bouverie », lieu abritant les équipages destinés à chasser le loup). Le Louvre fait alors jusqu’à 78 mètres de côté, sa forteresse est renforcée de dix tours de défense, accessibles grâce à des pont-levis.

Puis, ce n’est qu’avec Charles V que la forteresse du Louvre devient une résidence royale. Grâce à Raymond du Temple, maître-d’œuvre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le roi modifie le Louvre. Nouvelle entrée qui mène au jardin royal, escalier à vis, statues du couple royal, grandes baies pour amener de la lumière… La forteresse se pare de titres de noblesse. Il construit aussi, un nouveau rempart pour protéger la ville qui, depuis Philippe Auguste, s’est développée hors de cette précédente enceinte. Le Louvre, auparavant situé à l’extérieur de la muraille, est inclus dans la nouvelle. Le Louvre a alors une double fonction :  un rôle protecteur et la résidence du roi et de la cour. Les souverains s’y succéderont.

Les Très Riches Heures du duc de Berry sont un livre d'heures commandé par le duc Jean Ier de Berry et actuellement conservé au musée Condé à Chantilly.
Octobre, extrait des Très Riches Heures du duc de Berry (vers 1440), musée Condé, Chantilly, ms.65, f.10.

… En perpétuelle modification !

Ensuite, la Renaissance, accompagnée de François 1er (1515-1547), arrive au château. Le Louvre a été dégradé pendant la guerre de Cent Ans, François Ier entreprend alors sa rénovation. Le roi, passionné d’architecture, réaménage une fois de plus la forteresse pour en faire un palais d’inspiration italienne. Son fils Henri II continuera en ce sens en abattant une aile pour en reconstruire une autre. C’est la première façade du Louvre actuel. En 1549, il décide d’aménager une grande salle de réception de 600 m2 : la salle des Caryatides. Le palais a une superficie de 135 000 m2, ce qui en fait le plus grand palais européen !

Au XVIe siècle, Henri IV a un grand projet : quadrupler la cour carrée du Louvre et relier ce palais à celui des Tuileries. C’est « la Grande Galerie du bord de l’Eau ». Les travaux titanesques durent des siècles. Napoléon III complète ce projet au XIXe siècle, par l’aménagement des ailes Richelieu et Denon, imaginées par les architectes Visconti et Lefuel. Ils lui donnent sa forme définitive.

Un lieu de conservation historique

Louis XIV érige notamment l’aile est de la cour carrée. C’est également au cœur du palais du Louvre que Molière joua pour la première fois devant le roi. Lorsque le roi Soleil part vivre au Château de Versailles, en 1678, une partie des collections royales de tableaux et de sculptures antiques sont entreposées au Louvre. Des académies d’art, comme celles de peinture et de sculpture sont hébergées au Louvre durant plusieurs siècles et des artistes y sont également logés par le roi.

Ce n’est qu’à partir de la Révolution française, le 10 août 1793, que le Louvre devient le « Muséum central des arts de la République ». D’abord composées de collections royales ou confisquées chez des nobles émigrés ou dans des églises, les collections s’agrandissent avec les œuvres pillées en guerre, des acquisitions, des donations ou encore des découvertes archéologiques. Ce musée voit le jour pour souligner le premier anniversaire de la chute de la monarchie.

Moderne et futuriste

À la fin du XIXe siècle, le gouvernement français quitte le Louvre pour l’Élysée. Mais le ministère des Finances occupe encore une partie du Louvre jusqu’à l’époque de François Mitterrand.

Et aujourd’hui, une pyramide ! C’est l’entrée principale du musée. Toute de verre vêtue, elle a été inaugurée par le président de la République François Mitterrand, en 1988. Ce dernier l’avait commandée à l’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei. Alors que plus personne n’imagine le Louvre sans sa pyramide de nos jours, la polémique a pourtant fait rage dans les années 80 !

Pour beaucoup, elle était trop futuriste et excentrique, ce qui allait gâcher le style du palais du Louvre. Puis le verre semblait beaucoup trop fragile pour les détracteurs. Mais depuis, aucun des 70 triangles et 603 losanges en verres n’a eu besoin d’être changé !

Aujourd’hui, le département des Peintures compte 7 500 tableaux (dont 3 400 exposés), allant du Moyen-Âge jusqu’à 1848. Parmi les oeuvres les plus connues il y a la Joconde, la Vénus de Milo ou encore la Liberté guidante le peuple.

Sources :

Wikipédia : Le musée du Louvre

Wikipédia : Le palais du Louvre

Site officiel du musée du Louvre

France Culture : Le Louvre, de 1187 à 1793 : histoire d’un non musée.

 

Précédent

Le réalisateur du film « The Flash » tease le retour de Michael Keaton en Batman

L’histoire de la poupée Barbie, un jouet vieux de 60 ans !

Suivant

1 réflexion au sujet de « Musée du Louvre : découvrez son incroyable histoire ! »

Laisser un commentaire