Hortense de Beauharnais, un triste mariage avec Louis Bonaparte

Hortense de Beauharnais, un triste mariage avec Louis Bonaparte

Comment Hortense de Beauharnais, qui rêvait d’un beau mariage, a-t-elle épousé Louis Bonaparte, qu’elle trouvait « repoussant » ?

Hortense de Beauharnais, reine de Hollande est née le 10 avril 1783 à Paris. Férue de musique, elle fut compositrice. Napoléon adopte Hortense et son frère Eugène en 1796, après s’être marié avec leur mère, Joséphine de Beauharnais.

Le 6 janvier 1802, au Palais des Tuileries, Napoléon Bonaparte célèbre le mariage de son frère Louis et de sa belle fille Hortense. Ce mariage arrangé avait pour objectif de « resserrer les liens entre les Beauharnais et les Bonaparte, et peut-être de vaincre l’hostilité de ces derniers à l’égard de Joséphine de Beauharnais. En effet, cette dernière est convaincue, cure après cure, qu’elle ne pourra donner d’héritier à son mari, elle imaginait que ce dernier pourrait adopter l’enfant que le jeune couple ne manquerait pas d’avoir. « L’hérédité par l’adoption comme dans l’Empire romain ! », explique l’historienne Marie-Hélène Baylac. 

Amoureuse d’un autre

Plus de 800 invités étaient présents au mariage. La reine de Hollande écrit dans ses Mémoires :

« Ma mère m’avait fait faire une robe des plus élégantes, toute garnie de fleurs. Le Consul m’avait donné une parure de diamants. Tout était prêt pour ma toilette. Je trouvais ridicule de me faire si belle. Je ne voulus mettre que des perles, une robe de crêpe blanc et seulement le bouquet de fleurs d’oranger. »

Malheureusement, Hortense de Beauharnais était amoureuse du général Duroc, dit « l’ombre de Napoléon ».

Un couple aux antipodes 

La jeune Hortense de Beauharnais, alors âgée de 18 ans, idéalisait la notion de couple. Mais son époux, Louis Napoléon Bonaparte, 25 ans, a des goûts opposés aux siens. Selon Marie-Hélène Baylac, elle n’éprouve pour lui que « de la répulsion ». De cette union naissent néanmoins trois garçons : Napoléon-Charles, qui décède jeune, Napoléon-Louis, et Louis-Napoléon, futur Napoléon III. Louis ne voulait pas reconnaître ce dernier, mais il le fait sous pression de l’empereur. 

Louis Napoléon Bonaparte, époux de Hortense de Beauharnais, est malade et très jaloux. Hypocondriaque, il souffre entre autres d’une paralysie du bras droit et d’une maladie vénérienne. En décembre 1809, l’Empereur refuse à Louis-Napoléon la demande de divorce, mais Hortense garde la charge de ses enfants et reçoit une pension qui lui assure son indépendance.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.