L’histoire de la « cage à bébé », un objet en vogue dans les années 1930

| | ,

Non, vous ne rêvez pas, la cage à bébé a bien existé. Elle a officiellement été inventée en 1922, mais existait déjà depuis la fin du XIXe siècle. Retour aujourd’hui sur cet objet très insolite !

Origines de la cage à bébé

En 1894, le docteur Luther Emmett Holt publie un livre intitulé The Care and Feeding of Children (« Soin et alimentation des enfants »). Holt était en fait le directeur d’une clinique à New York, mais également un pionnier dans le domaine de la pédiatrie. Dans son livre, il explique que les bébés ont besoin d’être « aérés ». Selon lui :

« L’air frais est nécessaire pour renouveler et purifier le sang, et c’est tout aussi nécessaire pour la santé et la croissance qu’une alimentation appropriée. L’appétit est amélioré, la digestion est meilleure, les joues deviennent rouges, et tous les signes de santé se manifestent. »

Une cage à bébé et la mère de l'enfant - Cultea
Une cage à bébé et la mère de l’enfant, 1940.

En fait, le but du médecin était d’endurcir les nourrissons afin qu’ils deviennent plus résistants aux rhumes courants. En effet, on pensait que les exposer au froid améliorait leur système immunitaire. Pour ce faire, il conseillait donc de placer les bébés à proximité d’une fenêtre ouverte. Pourtant, certains parents sont allés bien plus loin. En outre, certains ont commencé à accrocher des paniers entourés de grillage à leurs fenêtres et à placer leurs bébés à l’intérieur. Ce fut par exemple le cas d’Eleanor Roosevelt, qui utilisait cette technique pour les siestes de son premier enfant. Néanmoins, un voisin de la jeune femme menaça de contacter les autorités, et elle coupa court à cette habitude assez étrange.

Le succès de l’objet dans les années 1930

En 1922, Emma Read dépose un brevet pour une « cage à bébé portable ». L’objet est tout simplement une cage que l’on doit suspendre au bord extérieur d’une fenêtre. Dans les années 1930, la cage à bébé devient très populaire à Londres. On l’utilise surtout dans les logements citadins sans jardin, et certaines communautés de quartier londoniennes telles que le Chelsea Baby Club en distribuent même à leurs membres qui ne possèdent pas de jardin. Cette initiative sera même citée par l’Institut royal des architectes britanniques en 1935. Ce dernier considère en effet que les « balcons pour bébés » sont indispensables dans les habitations de classe moyenne. 

Un nourrisson dans une cage à bébé - Cultea
Un nourrisson dans une cage à bébé.

On ne sait pas vraiment pourquoi les cages à bébé ont disparu. D’un côté, les bombardements du Royaume-Uni par les Nazis lors de la Seconde Guerre mondiale pourraient être une explication. De l’autre, le développement de la circulation pourrait aussi avoir joué un rôle dans la baisse des ventes. Mais le simple soucis de sécurité suffirait à expliquer la disparition de cet objet si particulier…

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Stagiaire à Cultea et étudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à la culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

Le mythe d’Orphée : la descente aux enfers d’Eurydice

« Luto », un énième projet sur les traces de « Silent Hills » ?

Suivant

Laisser un commentaire