Les cinq mandats de « Premier ministre » les plus courts du Royaume-Uni

Les cinq mandats de "Premier Ministre" les plus courts du Royaume-Uni

Avec à peine plus d’un mois au pouvoir comme Première Ministre du Royaume-Uni, Liz Truss est entrée dans l’histoire pour l’éphémérité de son mandat. C’est l’occasion pour nous de nous pencher sur les cinq mandats les plus courts au poste de Premier ministre. 

Le terme « Premier ministre » est apparu au Royaume-Uni au début du XVIIIe siècle. Il s’agissait alors d’un titre officieux pour désigner le chef du gouvernement, qui était aussi généralement le chef du Trésor. Aujourd’hui, il est communément admis que le titre est devenu officiel avec Sir Robert Walpole, considéré comme le « premier Premier ministre », en 1721. Dès lors, des dizaines de personnes se sont succédées à ce poste, parfois de façon très éphémère…

William Cavendish 

(226 jours en tant que Premier ministre, du 16 novembre 1756 au 29 juin 1757)

William Cavendish, 4e duc de Devonshire, fut nommé Premier Lord du Trésor le 16 novembre 1756 et a dirigé le gouvernement pendant 226 jours, jusqu’à sa démission le 29 juin 1757. Il était d’ailleurs prédit que Cavendish ne serait pas en poste très longtemps. Son mandat ne devait durer que jusqu’à ce que le précédent Premier ministre, Thomas Pelham-Holles ne reprenne son poste. Celui-ci avait en effet perdu sa place à la suite de différends politiques majeurs.

Les prédictions s’avérèrent ! Cavendish reprit finalement son poste jusqu’à 1762. William Cavendish n’aura finalement fait que garder le siège au chaud le temps que son prédécesseur ne s’y assied de nouveau.

Les cinq mandats de "Premier Ministre" les plus courts du Royaume-Uni
William Cavendish – Wikimedia Commons

Andrew Bonar Law 

(209 jours en tant que Premier ministre, du 23 octobre 1922 au 20 mai 1923)

Andrew Bonar Law était un éminent homme politique au début du XXe siècle. Il occupa notamment la place de chef du parti conservateur peu après la Première Guerre mondiale. C’est en toute logique qu’il devint Premier ministre du Royaume-Uni, le 23 octobre 1922. Toutefois, le mandat de Bonar Law fut écourté pour ne durer que 209 jours.

Pas de manigances politiques à l’œuvre cette fois, mais de sérieux problèmes de santé. En effet, Andrew démissionna de son poste le 20 mai 1923, en raison d’un cancer de la gorge en phase terminale. Il mourut six mois plus tard.

Les cinq mandats de "Premier Ministre" les plus courts du Royaume-Uni
Andrew Bonar Law – Wikimedia Commons

Frederick John Robinson 

(144 jours en tant que Premier ministre, du 31 août 1827 au 21 janvier 1828)

Frederick John Robinson devint Premier ministre du Royaume-Uni à la suite du décès de George Canning, le 8 août 1827. Robinson dirigea ainsi la coalition Tory et Whig pendant 144 jours, avant d’être contraint de démissionner le 21 janvier 1828 par le roi George IV. Son rôle de Premier ministre ne fut au final qu’un poste intérimaire.

Il resta toutefois un membre important du parti conservateur durant de nombreuses années après sa démission. Il occupa d’ailleurs de nombreux postes de prestige, tel que secrétaire d’État à la Guerre et aux Colonies ou encore président du Board of Trade.

Frederick John Robinson
Frederick John Robinson – Wikimedia Commons

George Canning

(119 jours en tant que Premier ministre, du 12 avril 1827 au 8 août 1827)

Jusqu’à récemment, George Canning détenait le record du plus court mandat de Premier ministre de l’histoire britannique. Il faut dire qu’il ne resta que 119 jours en poste. Canning entra en fonction le 12 avril 1827, après que son prédécesseur a été victime d’une attaque cérébrale.

Le sort continua de s’acharner sur ce poste, puisqu’à peine cinq mois après son entrée en fonction, Canning attrapa une pneumonie qui lui fut fatale.

George Canning
George Canning – Wikimedia Commons

Liz Truss

(49 jours comme Premier ministre, du 6 septembre 2022 au 26 octobre 2022)

Voilà un record qui fut battu très récemment ! Le 20 octobre 2022, Liz Truss a démissionné de son poste après avoir passé à peine plus d’un mois au pouvoir. Elle est ainsi devenue le « Premier ministre le moins longtemps en poste de l’histoire britannique ». Autant dire que cela n’aura pas manqué de susciter des moqueries. Liz Truss aura au moins eu le temps de rencontrer la Reine Elizabeth II avant son décès.

Liz fut remplacée par Rishi Sunak la semaine suivante. Elle est aujourd’hui la détentrice du record du mandat le plus court à ce poste.

Liz Truss portrait officiel
Liz Truss – Flickr – @Simon Dawson

Reste maintenant à savoir si ce triste record politique sera à nouveau battu dans les années à venir. Les paris sont ouverts ! 

Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *