Le phénomène « One Piece » fête ses 25 ans !

Le phénomène "One Piece" fête ses 25 ans ! - Cultea

25 ans après ses débuts, le manga japonais continue de cartonner. One Piece culmine actuellement à plus de 490 millions d’exemplaires vendus. Il est incontestablement le manga numéro 1 de ces dernières années. Retour sur ce phénomène qui perdure !

La genèse

Cela fait un quart de siècle que les histoires de Luffy et son équipage tiennent en haleine des millions de fans à travers le monde. Le 22 juillet 1997, au Japon, sortait le tout premier tome du manga à succès.

Originaire du sud du Japon, dans le département de Kumamoto, Eiichiro Oda se fait remarquer dans le monde du manga dès l’âge de 17 ans. Sa toute première œuvre, intitulée Wanted!, remporte un prix du magazine Shonen Jump. Les années passent et sa carrière connaît pendant 5 années des hauts et des bas.

Eiichiro Oda et le premier tome de One Piece - Cultea
Eiichiro Oda et le premier tome de One Piece.

C’est à l’âge de 22 ans qu’Oda a l’idée de One Piece. Il le propose à son édition et l’idée est acceptée. Pour ce manga, Eiichiro Oda est inspiré par sa fascination pour le dessin animé Vic le Viking. Il propose alors une histoire de pirates, thème très peu populaire à l’époque.

Dans son histoire, Oda raconte les aventures d’un adolescent coiffé d’un chapeau de paille, nommé Monkey D. Luffy, prêt à tout pour devenir le plus grand des pirates. Il a un but : mettre la main sur le « One Piece », un trésor recherché de tous, caché par le mythique Gol D. Roger. Sur sa route, il fera la rencontre de personnes qui intégreront son équipage et d’adversaires tous plus inventifs les uns que les autres.

Un phénomène

Depuis la publication du premier tome en 1997, l’histoire a connu 100 tomes. Les records tombent pour le phénomène One Piece. Connu pour être un bourreau de travail, Oda ne dort que quelques heures par nuit. Il dessine presque tous ses personnages et leurs objets seuls. C’est ainsi un épisode qui paraît toutes les semaines dans Shonen Jump, et cela, depuis 25 ans. Les 100 tomes ont été édités en 490 millions d’exemplaires à travers le monde. Aucun manga n’a encore fait mieux.

Luffy, le personnage principal du manga One Piece - Cultea
Luffy, le personnage principal du manga.

Eiichiro Oda, maintenant âgé de 47 ans s’est ainsi vu décerner un Guinness World Record. Celui du « plus grand nombre d’exemplaires d’une même bande dessinée publiés par un seul auteur ». Ce dernier refuse qu’on l’appelle « sensei » (maître), titre qu’on accole aux mangakas.

One Piece en France

En France, le 100ème tome, sorti le 8 décembre 2021, a été tiré à 250 000 exemplaires. C’est autant qu’un « prix Goncourt« , ce qui est assez normal quand on voit l’engouement autour de l’œuvre. D’autant plus que le pays est le deuxième plus grand marché du manga et de l’animation japonaise. Il est donc rare de se balader dans des conventions de mangas sans croiser des cosplays de Luffy, Nami, Zoro ou Gol D. Roger.

Deux fans en cosplay de One Piece - Cultea
Deux fans en cosplay de One Piece.

En France, le phénomène littéraire a fait 26 millions de ventes. One Piece n’intéresse d’ailleurs pas que les « plus vieux » qui ont connu les débuts du manga. Certains parents ont transmis leur passion du manga à leurs enfants, d’autres ont tout simplement raccroché les wagons. La palette de fans du manga est très large. Par exemple, en 2020, le premier tome s’est encore vendu à plus de 78 000 exemplaires selon son éditeur Français, Glénat. Luffy a donc totalement sa place dans le Panthéon des personnages les plus populaires des mangas, aux côtés de Son Goku et Naruto. Dans le pays, Once Piece représente à lui seul 8 % du marché du manga !

Pourquoi ça fonctionne ?

Au niveau de ses thématiques, le manga brasse large. Tout au long du voyage sont abordés des thèmes comme l’industrialisation outrancière, l’esclavagisme, la géopolitique, le racisme. Les références culturelles sont donc multiples, ce qui aide bien à toucher tous les publics. Le bateau de Luffy passe ainsi par des endroits faisant penser à l’Egypte antique, au Japon Médiéval ou encore à l’Italie.

Oda dit qu’il voit Luffy comme son « enfant idéal » : « j’aimerais que les enfants soient comme lui », dit-il. Dans son histoire, peu d’affaires de cœur, ça n’intéresserait pas les fans selon lui. Exploit, l’auteur n’a jamais ennuyé son spectateur. Et ce n’était pas gagné, car 25 ans, c’est long.

Oda ne cesse de prendre ses fans à contre-pied, il crée des énigmes en posant un indice quelque part. Cette énigme n’est résolue que des années plus tard. La nature, encore inconnue, du « One Piece » continue ainsi de fasciner les fans, et cela génère beaucoup de discussions. En outre, le début du manga coïncide parfaitement avec l’arrivée d’Internet. Les fans ont alors pu partager leurs théories. Tout cela aide au folklore de l’œuvre.

Gol D. Roger, le pirate qui a caché le "One Piece" - Cultea
Gol D. Roger, le pirate qui a caché le « One Piece ».

Il faut ajouter à cela des personnages hauts en couleur qui ne cessent de surprendre les fans visuellement. Chaque personnage, construit et profond, a un passé, un parcours et des rêves.

L’œuvre serait entrée dans sa grande partie finale selon l’auteur. Mais pour certains fans, l’œuvre pourrait encore s’étendre jusqu’en 2027 et les 30 ans de One Piece.

One Piece a depuis 1999 droit à sa série télévisée, qui compte actuellement plus de 1000 épisodes. Plusieurs films et jeux vidéo dérivés de l’œuvre ont également vu le jour. Netflix va même prochainement sortir une adaptation en série live action de One Piece ! Étonnant et risqué, très risqué.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.