Le PDG de Tik Tok a démissionné, poussé par le conflit Chine/USA

Tik Tok est le réseau social dont tout le monde parle depuis quelques mois. 1 milliard d’utilisateurs ont téléchargé l’application, dont 175 millions aux Etats-Unis. Mais Tik Tok est en danger…

Le célèbre réseau social perd son PDG

Kevin Mayer, PDG de Tik Tok, a envoyé une lettre à ses employés annonçant son départ :

« C’est le cœur lourd que je vous annonce que j’ai décidé de quitter l’entreprise ».

Ce dernier avait travaillé chez Disney avant de devenir le PDG de Tik Tok en mai 2020. Ce départ est motivé par le contexte actuel tendu entre les États Unis et Tik Tok. Il déclare :

« l’environnement politique a drastiquement changé » […] « Selon moi, la mission pour laquelle j’ai été engagé (notamment diriger TikTok dans son ensemble) sera désormais très différente en raison de l’action de l’administration américaine, qui pousse à vendre les activités aux États-Unis ».

La compagnie chinoise est revenue sur le départ de son PDG. Elle affirme comprendre et respecter ce choix, au vu de la crise.

« Nous comprenons que les dynamiques politiques de ces derniers mois aient significativement changé l’ampleur du rôle que Kevin aurait dû assumer à l’avenir. Et nous respectons totalement sa décision. Nous le remercions pour son temps au sein de la compagnie et lui souhaitons le meilleur ».  

Qui le remplacerait ? Selon Byte Dance, la maison mère de l’application, la directrice générale de Tik Tok en Amérique du Nord, Vanessa Pappas, serait ainsi la PDG par intérim. 

Tik Tok au coeur du conflit entre la Chine et les Etats-Unis 

Le président des Etats Unis accuse le réseau social d’espionnage. Les deux pays sont en compétition politiquement, économiquement et géopolitiquement… Et Tik Tok en fait les frais ! Tik Tok, comme de nombreux réseaux sociaux, collecte les données de ses utilisateurs. Mais pour Donald Trump, l’application menacerait la sécurité nationale. Les Etats Unis devraient donc selon lui interdire son usage.

Au début du mois d’août, Donald Trump avait décidé d’interdire à l’application toute transaction avec des partenaires américains au-delà de 45 jours. Mais qu’est ce que cela veut dire ? Tout simplement qu’Apple et Google seraient obligés de retirer le réseau social de leurs catalogues. L’application ne serait ainsi plus disponible aux Etats Unis.

Le lundi 24 août, l’application chinoise a déposé un recours devant la décision prise par Trump :

« Pour garantir que le droit est respecté et que notre entreprise et nos utilisateurs sont traités équitablement, nous n’avons pas d’autre choix que de contester le décret (signé par M. Trump) par le biais du système judiciaire ».

La compagnie chinoise considère qu’elle ne met pas en danger la sécurité des États Unis et que ce n’est qu’un prétexte pour affronter la Chine.

Au vu de la situation compliquée de Tik Tok, de nombreuses compagnies américaines ont montré leur intérêt pour racheter le réseau social au groupe Byte Dance, dont Microsoft et Walmart !

Si l’application rencontre un large succès, elle risque cependant de ne bientôt plus être disponible aux États-Unis. Nous découvrirons donc dans quelques semaines le destin du réseau social chinois…  

6 Replies to “Le PDG de Tik Tok a démissionné, poussé par le conflit Chine/USA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.