Site icon Cultea

« La sortie de l’usine à Lyon » : le vrai premier film de l’histoire du cinéma ?

"La sortie de l'usine à Lyon" : le vrai premier film de l'histoire du cinéma ?

Sorti en 1895, La sortie de l’usine à Lyon est généralement considéré comme le premier film de l’histoire du cinéma. Il fut réalisé par Louis Lumière et il s’agit, pour sûr, du premier film réalisé avec la caméra Cinématographe.

Un film de… quarante-cinq secondes

Et oui, vous avez bien lu. La sortie de l’usine Lumière à Lyon doit faire partie des films les plus courts de l’histoire. Loin des blockbusters actuels et des têtes d’affiche comme Tom Cruise, le film de Louis Lumière est assez simple.

Comme son nom l’indique, le film montre des personnes (essentiellement des ouvrières) qui sortent d’un bâtiment. C’est le personnel de la société Lumière que l’on observe. De ce fait, il s’agit du premier film tourné avec un Cinématographe ainsi que la première vue photographique animée de l’histoire du cinéma. Le tout, projeté sur le grand écran en public pour la première fois également.

Il existe trois versions. La plus connue est celle où les ouvriers parviennent à sortir et à refermer l’usine derrière eux avant la fin de la pellicule. Pour ce faire, les frères Lumière ont demandé à leurs employés de revenir le dimanche, après la messe. De cette façon, ils tournèrent la deuxième et troisième version. C’est ce qui a été observé en comparant les trois films. En effet, les ouvriers étaient mieux habillés.

Affiche Brispot du « Premier film » avec foule de spectateurs au Grand Café.

Le vrai premier film ?

La sortie de l’usine Lumière à Lyon ne met pas tout le monde d’accord. Effectivement, considérer une séquence de 45 secondes n’ayant pas vraiment de but artistique comme un film est peut-être tiré par les cheveux. Certains s’accordent même pour dire que l’on ne peut même pas parler de « film documentaire » puisque Louis Lumière guidait des acteurs. Cette théorie des acteurs est confortée par la durée de séquence jugée trop courte pour sortir et fermer l’usine.

De plus, d’autres films existaient déjà avant celui-ci. A la différence près qu’ils n’avaient pas été filmés avec un Cinématographe mais avec un Kinétographe. Ces films sont : La scène au jardin de Roundhay, Le Pont de Leeds et Le Joueur d’accordéon. Tous ont été réalisés par Louis Le Prince en octobre 1888, sept ans avant La sortie de l’usine Lumière à Lyon.

Aussi, les historiens s’accordent pour donner la priorité aux films sortis en 1891, produits par Thomas Edison et réalisés par William Kennedy Laurie Dickson. Cependant, ces films ont été tournés avec un Kinétographe et regardés sur des kinétoscopes, et non sur grand écran. Par contre, les premières projections animées sur écran sont attribuées aux Pantomimes lumineuses d’Emile Reynaud, en 1892. Ce n’était pas avec le même procédé de prise de vue mais n’en reste pas moins éligible au monde du spectacle cinématographique.

Ainsi, La sortie de l’usine Lumière à Lyon fait débat. Sa place de premier film est remise en cause et nuancée. Par ailleurs, aujourd’hui on parle plutôt des « vues Lumière ». En attendant, la rue qui aura servi à tourner ce dernier, anciennement rue Saint-Victor, s’appelle désormais rue du Premier Film.

 

Sources :

Quitter la version mobile