Le Serpent de Saint-Brévin dépasse le Louvre sur Google Street Views

Le Serpent de Saint-Brévin dépasse le Louvre sur Google Street Views

La France connait de nombreux sites culturels très connus à travers le monde. Il y a la Tour Eiffel, le Domaine de Versailles ou encore l’Abbaye du Mont-Saint-Michel. Mais récemment, un site ou plutôt une œuvre en particulier, a détrôné le Louvre qui était à la seconde place dans le top des sites nationaux visités sur Google Street News. Cet œuvre, c’est le Serpent de Saint-Brévin. Cultea vous emmène en Loire-Atlantique pour vous présenter cette œuvre, pas comme les autres.

Une œuvre unique en son genre

Situé au nord de Saint-Brévin sur la plage du Nez de Chien, l’œuvre en question se nomme « Le Serpent d’Océan ». Elle représente le squelette d’un énorme serpent mesurant 130 mètres de long, qui semble s’être échoué sur la plage.

Crédit photo : Flickr

Créé par l’artiste chinois Huang Yong Ping en 2012 pour le festival Estuaire, une manifestation estivale d’art contemporain, le serpent fait partie des œuvres qui resteront à jamais présentes. La particularité de cette sculpture en aluminium, est qu’il est possible de la voir uniquement lorsque la marée est basse. Autrement, on distingue à peine les épines dorsales dudit squelette lorsque la marée prend le dessus.

Le soleil a une place importante dans la perception de la bête aquatique. Selon le placement du soleil, les couleurs sont différentes. Toutefois, peu importe le moment, le spectacle reste sublime. En créant cette œuvre, Huang Yong Ping souhaitait rendre l’art vivant, afin qu’il puisse susciter de nombreuses émotions. Pari réussi, puisque cette sculpture rappelle à certains des souvenirs d’enfants, comme l’a souligné un sexagénaire à France Bleu Saint-Brévin-les-Pins :

« C’est vrai que c’est assez fantasmagorique, c’est l’image qu’on pouvait avoir enfant d’un serpent des mers. Et puis c’est immense ! »

Source : My Modern Met

Comment expliquer cet intérêt soudain pour le serpent de Saint-Brévin ?

Là est la grande question que se pose l’office de tourisme de Saint-Brévin. Comment expliquer un tel succès de leur patrimoine sur internet, alors que même Google ne peut l’expliquer ? La réponse reste encore floue, mais pour Maud Blanchetière, la directrice de l’office du tourisme, une application y serait peut-être pour quelque chose. Et cette application, c’est Tik-Tok.

Ce ne serait pas la première fois que l’application, qui propose du contenu divertissant, rend célèbre un lieu ou une personne. Pour Maud, il est possible qu’une photographie du fameux squelette de reptile ait tourné sur la plateforme. Et que naturellement, les internautes se soient rués sur Google pour en apprendre plus sur l’œuvre en question.

Quoi qu’il en soit, la directrice de l’office de tourisme se dit agréablement surprise et même satisfaite. Elle n’a pas hésité à rappeler que l’œuvre fêterait bientôt ses 10 ans et qu’un tel engouement pour cette dernière, ne pouvait être qu’un magnifique cadeau.

Comme quoi, Tik-Tok peut permettre un engouement pour les choses les plus diverses, y compris le patrimoine. Alors la prochaine fois que vous vous rendrez dans l’Ouest de la France et plus particulièrement en Atlantique, n’hésitez pas à faire une escale à Saint-Brévin-les-Pins pour voir ce magnifique squelette de serpent des mers.

Vidéo qui présente le décor d’Atlantique ainsi que le Serpent d’Océan (Le Voyage à Nantes)

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.