Football : quand Edouard II en interdit la pratique en 1314

Football : quand Edouard II en interdit la pratique en 1314 - Cultea

Le sport déchaîne les passions. En effet, le chauvinisme lors de manifestations sportives peut être dangereux, notamment dans le football. Mais cela n’a rien de récent. En 1314, Edouard II, le roi d’Angleterre, a dû interdire le jeu de ballon dans les rues de Londres. Le football a donc toujours été très populaire et ses fans ont toujours été excessifs. 

Les jeux de balle au Moyen Âge : une pratique dangereuse et destructrice

Le football ne date pas d’hier ! Au Moyen Âge, les jeux de balle existaient déjà. Le plus populaire au sein du peuple consistait à pousser une balle avec les pieds sans la toucher avec les mains. En Angleterre, les premières traces d’un genre de football remontent à 1175 et portait le nom de Soule. Toutefois, cette pratique fonctionnait sans aucune règle définie : pas de limite de temps, ni de limite de joueurs, ni de délimitation du terrain. Ainsi, il s’agissait d’un football de masse qui pouvait aller jusqu’au sang. Lorsque des parties de jeu de ballon étaient en cours, elles engendraient un grand bazar dans les rues et finissaient toujours avec des blessés, voire des morts.

Les premières parties de jeu de ballon - Cultea

Le football, une pratique interdite

La Couronne jugea donc ces parties comme étant trop violentes. Elles causaient trop de dégradations : des nuisances sonores aux dommages matériels, en passant par les blessures des participants. Ainsi, en 1314, le lord-maire de Londres, Nicholas de Farndone, interdit purement et simplement cette pratique dans les rues de la capitale par l’instauration d’un décret. Le roi Edouard II d’Angleterre soutint cette décision.

Edward II - Cultea

Le roi justifia cette action par le souhait d’éviter un trouble à l’ordre public :

« Tant qu’il y aura ce vacarme dans la ville à cause de ces grands ballons dont pourraient surgir de nombreux maux, nous ordonnons une peine d’emprisonnement pour quiconque s’adonnerait à un tel jeu à l’avenir. Que Dieu nous en garde.« 

Il s’agit de la première interdiction des jeux de balle connue de l’Histoire et elle fut particulièrement sévère, puisqu’elle prévoyait de soumettre les pratiquants de football à des peines de prison. Toutefois, ce décret s’appliquait uniquement à la ville de Londres. Le successeur d’Edouard II, Edouard III, maintint cette proscription. Ce dernier promulgua une loi contre le football et autres jeux similaires qu’il jugeait inutiles et stupides. Il considérait ces pratiques comme un gaspillage de temps et d’énergie qui devaient être mis à profit pour autre chose.

Malgré les tentatives d’interdiction, la pratique et la passion pour le football ont continué de prospérer. Tant et si bien qu’aujourd’hui, il s’agit du sport le populaire au monde. Donc finalement, le football fait depuis longtemps partie de nos vies et on a toujours été déraisonnable dans sa pratique. Concernant le sujet de la pratique sportive, connaissez-vous le lancer de renard, un autre sport populaire un peu plus tard, au XVIIe siècle ?

 

Sources :

2 Replies to “Football : quand Edouard II en interdit la pratique en 1314

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.