Desmond Tutu, figure de la lutte contre l’apartheid, s’est éteint

Desmond Tutu, figure de la lutte contre l'apartheid, s'est éteint

Desmond Tutu est mort le 26 décembre 2021 à l’âge de 90 ans. À la fois prix Nobel de la paix, figure contre l’apartheid et évêque de l’église anglicane, il a vécu une vie mouvementée. Retour sur sa vie hors du commun. 

Les origines de Desmond Tutu

Desmond Tutu est né le 7 octobre 1931 à Klerksdorp en Afrique du Sud. Il déménage avec sa famille à Johannesburg à l’âge de 12 ans. Son père étant enseignant, Desmond se destine à la même carrière que son père. Il exerce ce métier ainsi que son épouse, jusqu’en 1957. En effet, il démissionne pour protester contre l’enseignement médiocre qui est réservé aux Noirs. La dégradation de l’enseignement fait suite à la mise en place du Bantu Education Act en 1953. Cette loi a instauré la ségrégation dans les écoles au début de l’apartheid.

Il décide alors d’étudier la théologie et devient prêtre anglican en 1961. Il est alors aumonier de l’Université de Fort Hare. Seule université qui offrait un enseignement de qualité aux Noirs en Afrique du Sud, mais aussi parmi les pays d’Afrique Australe. Aujourd’hui, les dirigeants du pays ont pour la plupart étudié là bas. L’un des étudiants de cette université étant l’illustre Nelson Mandela.

Après avoir occupé sa fonction d’aumonier, il se rend plusieurs fois en Angleterre pour y étudier la théologie. Il obtient une maitrise en théologie du King’s College de Londres en 1966. Puis, il co-dirige le Theological Education Fund du conseil œcuménique des Églises dans le Kent.

Dès 1975, il est nommé doyen du diocèse de Johannesburg. Ce qui en fait le premier homme Noir à occuper ce poste. Il refuse néanmoins un appartement de fonction luxueux pour s’installer à Soweto, une banlieue noire située à 24 km au sud-ouest de Johannesburg.

Desmond Tutu contre l’apartheid

Instauré dès 1948 et aboli en 1991, l’apartheid était un régime politique basé sur la ségrégation raciale. Desmond Tutu a combattu une grande partie de sa vie ce régime raciste. En effet, dès 1957, il avait quitté sa fonction d’enseignant pour protester contre l’éducation médiocre donnée aux Noirs. Puis, en 1977, il fait le prêche à l’enterrement de Steve Biko. Celui-ci ayant été assassiné par le gouvernement pour avoir été l’instigateur des émeutes de Soweto.

Grâce à son habit ecclésiastique, Tutu prône un message de paix et de non violence à échelle internationale. Il demande aussi l’arrêt de la ségrégation. Il participait également aux réunions du Black Consciousness Movement. De cette manière, il critique l’apartheid mais aussi les personnes qui réclament vengeance. Pour lui, il faut lutter pacifiquement contre les afrikaners. Grâce à ses prêches pacifistes, il devient Prix Nobel de la paix le 16 octobre 1984. Cela lui donne une aura internationale et ses mots peuvent alors être entendus.

En 1986, il devient archevêque du Cap. C’est encore une fois le premier noir à accéder à la fonction. Grâce à cette nouvelle fonction, il organise alors des protestations contre le gouvernement. Il milite entre autre pour des écoles communes et l’arrêt de la réglementation des déplacements des Noirs. Par le biais de ses actions et son prêche, il est aussi la voix d’un autre homme. Celle de Nelson Mandela. Celui-ci est en prison depuis 1964 et ne ressortira qu’en 1990.

desmond tutu
Desmond Tutu lors de la remise de son prix Nobel de la paix en 1984.

Après l’apartheid, réconciliation et controverses

Après son élection à la tête du pays en 1994, Nelson Mandela créé la Commission de la Vérité et de la Réconciliation. Il nomme à sa présidence Desmond Tutu. Son rôle étant de demander la confession des crimes commis par les deux côtés. Le but étant de proposer une amnistie contre un témoignage public de ces crimes. Cela vise à créer une unité nationale, mais aussi à écrire l’histoire commune du pays. Cette action est aujourd’hui vue comme l’une des fondations du nouvel état d’Afrique du Sud. Cela a permis une certaine réconciliation du peuple.

Cependant, cette commission fait parfois face à des contestations. En effet, pour certains, il n’est pas possible d’amnistier tous les crimes commis. De ce fait, ce seront 879 amnisties accordées sur les 7 112 demandées.

Depuis, Desmond Tutu continuait la lutte contre les inégalités et les injustices. Le plus souvent, il a soutenu les minorités oppressées, avec comme partenaire le 14e Dalaï-Lama. Mais il a aussi prêché contre l’homophobie et même pour le suicide assisté dans certains cas.

Le 26 décembre 2021, c’est donc une icône de la lutte contre la ségrégation raciale et les inégalités qui s’est éteinte. Mais c’est aussi un homme qui aura marqué pour son sourire et son rire énergique. Toute la communauté internationale s’est réunie pour lui rendre hommage, dont l’ancien président américain Barack Obama, pour qui il était un mentor et un exemple. 

 

One Reply to “Desmond Tutu, figure de la lutte contre l’apartheid, s’est éteint”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *