« Annette » : La comédie musicale avec Marion Cotillard et Adam Driver

| | , ,

Après la cérémonie des Oscars qui s’est tenue dimanche dernier, le Festival de Cannes est le prochain événement majeur du cinéma. La 74e édition du festival s’ouvrira avec Annette, la comédie musicale avec Marion Cotillard et Adam Driver. 

Le festival devrait se dérouler au Palais des Festivals de Cannes, du 6 au 17 juillet 2021. Annette, la comédie musicale décalée de Leos Carax, a été il y a peu annoncée comme film d’ouverture, 20 ans après la comédie musicale Moulin Rouge !. Le réalisateur avait déjà reçu les éloges du festival en 2012 grâce à son film Holy Motors. Cette année, Annette a également été sélectionné en Compétition par le jury, présidé par Spike Lee.

Le long-métrage conte l’histoire de Henry (Adam Driver), comédien de stand-up à l’humour féroce et d’Ann (Marion Cotillard), une cantatrice de renommée internationale. Sous les feux des projecteurs, leur amour semble parfait et le couple épanoui. C’est alors que la naissance de leur fille Annette va venir bouleverser leur destin.

Le film est présenté comme une comédie musicale assez décalée, avec 95 % des dialogues chantés.

Cela fait maintenant 6 ans que le projet a vu le jour. Le premier rôle féminin a d’ailleurs changé plusieurs fois. Ainsi le personnage d’Ann, initialement attribué à Rooney Mara, est passé entre les mains de Michelle Williams avant de revenir à Marion Cotillard. Adam Driver est, quant à lui, rattaché au projet depuis le début. En plus de cela, c’est un habitué de l’ouverture cannoise. Il a en outre joué dans The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch, qui a ouvert le festival en 2019. Le casting compte également Simon Helberg (The Big Bang Theory) ainsi que Rila Fukushima (Ghost In The Shell).

En attendant l’annonce du reste de la sélection le jeudi 27 mai, on vous invite à regarder la bande-annonce officielle du film.

Précédent

« Eiffel » avec Romain Duris arrivera en salles cet été !

« À tous les bâtards » d’Eddy de Pretto : de l’intime à l’engagement [Critique]

Suivant

Laisser un commentaire