WOMAD Festival 2021 : présentation et organisation

| | , , ,

Le monde du spectacle est à l’arrêt depuis maintenant un an. Malgré les adaptations virtuelles de certains artistes, les concerts commencent à nous manquer. Avec l’arrivée imminente du printemps, c’est l’heure pour les organisations de façonner ce à quoi pourrait ressembler notre été. Prenons donc ensemble des nouvelles d’un des festivals les plus ouverts de tous les temps : le WOMAD.

Créé en 1980 à l’initiative du chanteur britannique Peter Gabriel, le WOMAD est un festival de « world music ». Il serait plus correct de parler de plusieurs festivals en réalité, puisque chaque année, il y a plusieurs éditions aux quatre coins du monde. En effet, le WOMAD est organisé à la fois en Occident, mais surtout en dehors ! Ainsi, on trouve des WOMAD traditionnels en Angleterre, en Espagne ou encore en France, mais également en Australie, au Sri Lanka ou encore à Singapour. Et ce ne sont là que des exemples, puisque le festival se tient dans plus de 20 pays différents. L’idée de base est d’avoir un portail vers toute la richesse musicale qu’offre l’humanité, et ce, à côté de chez soi.

Le WOMAD est festival multiple, avec des éditions aux quatre coins du monde - Cultea

Peter Gabriel a poussé le concept encore plus loin, en créant en parallèle Real World. Real World est un label de musique ayant pour vocation de promouvoir des artistes issus de pays en voie de développement et dont le système de production musicale ne permettrait pas une diffusion à grande échelle. Il y a évidemment derrière le projet une vocation à détruire autant que possible le plafond de verre culturel qui participait à bloquer ces artistes. Ainsi, bon nombre de chanteurs, compositeurs ou musiciens étant passés sur les scènes du WOMAD ont enregistré, puis publié leurs albums par ce label.

Enfin, il convient de rappeler que le terme de « world music » n’a strictement aucune valeur. Tout comme « musiques urbaines », il s’agit avant tout d’un terme fourre-tout qui arrange les maisons de disques. Il s’agit d’un terme étiquette, porteur d’un sens certain, mais surtout d’un biais. Vis-à-vis des « world music », il s’agit de glisser l’idée que ce sont des « musiques du monde » qui nous entoure. Un monde par-delà les frontières du monde occidental (européen). Ce terme ramène à un certain exotisme, mais surtout à une vision ethnocentrée de la musique et de l’art en général. À noter que Peter Gabriel lui-même accepte de jouer le jeu pour assurer la pérennité commerciale de ses artistes. Ce qui ne l’empêche pas de totalement descendre cette appellation, et tout ce qu’elle représente.

Le WOMAD, qu’est-ce qu’on y fait ?

Par sa nature même, le WOMAD cherche à mettre en avant des musiques issues de cultures et de pays qu’on ne retrouve pas dans la culture populaire occidentale. Il s’agit donc avant tout de s’ouvrir à de nouveaux genres, de nouvelles langues et de nouvelles expériences. Attention cependant, il ne s’agit pas seulement d’une fenêtre sur le monde, mais bien d’un moment de partage. Ainsi, on peut totalement entendre un groupe de rock américain, suivi d’une chanteuse pop des Balkans avant d’enchaîner sur un jazz improvisé mêlé à des sonorités du monde arabe. Vous l’aurez donc compris, il y en a pour tous les goûts !

Comme beaucoup de festivals modernes, le WOMAD adopte l’idée d’être un microvillage éphémère. On peut donc y pratiquer ou voir pas mal d’activités différentes. Petit détail qui a son importance : le WOMAD ne promeut pas que la musique ! Il y a aussi la danse et d’autres arts (ou parfois plutôt artisanats) en général. De plus, vous pouvez venir écouter des échanges, des débats ou des conférences tenues par des auteurs divers. Des ateliers de relaxation sont également au programme, certains inspirés de savoirs traditionnels, et d’autres plus modernes. Vous pouvez également participer à des minis séminaires de physique et de science, avec parfois des démonstrations à la clé !

Enfin, le festival dispose d’une aire complète pour les têtes blondes ! Cet espace, gratuit pour les -13 ans, comporte de nombreuses activités. On y trouve des ateliers créatifs (poterie, peinture, sculpture, expression, …), des ateliers musicaux (découverte d’instruments peu communs ou éveil à un instrument type piano/guitare), mais aussi des activités en lien avec la scène et la danse.

Un espace est prévu pour les enfants sur le festival, avec de nombreuses activités - Cultea

Qu’est-ce qu’on y mange ?

Sans doute le point le plus important de tous : qu’est-ce qu’on mange ? Célébrer la diversité, c’est bien. Le faire en mangeant, c’est mieux ! Ainsi, au menu, il y a de tout. On trouve en effet des stands de cuisine du monde entier. Du traditionnel snack occidental en passant par des plats asiatiques, de la cuisine syrienne, brésilienne ou encore ivoirienne ! C’est une véritable débauche culinaire qui vous attend ! Il y a même des sessions de conversation avec les artistes pendant que derrière eux est préparé en direct leur plat préféré de leur pays !

Sur le WOMAD, on peut manger de tout !

Une période complexe pour les festivals

Malheureusement, les festivals étant des lieux de rassemblement et de célébration, ils sont très impactés par la pandémie mondiale. On aurait pu penser qu’un festival comme le WOMAD, avec autant de points d’ancrage différents de par le monde, pouvait mieux encaisser le choc. Mais ce n’est pas le cas.

On apprend par exemple récemment que l’édition WOMAD Chile, se déroulant à Santiago au Chili, n’a pas eu lieu. Cette édition était spéciale, puisqu’elle faisait office de coup d’envoi pour la saison. Elle devait se tenir le week-end du 13-14 février et aurait marqué les 7 ans de WOMAD au Chili. De plus, la suite ne s’annonce pas forcément meilleure. Dans un communiqué, l’organisation centrale du WOMAD essaie de rassurer les sponsors, artistes et partenaires de l’événement.

Des nouvelles semi-réjouissantes, donc. L’édition britannique doit se tenir courant juillet 2021. Rappelons que l’Angleterre est sur le point de sortir du confinement total qui dure depuis maintenant un mois et demi. Du côté de l’Espagne, on s’inquiète pour l’édition qui doit se tenir à Cáceres. Il s’agit du plus gros événement culturel annuel dans cette partie de l’Espagne, attirant jusqu’à 150 000 personnes. Contactée par un journal espagnol, l’organisatrice du festival explique :

« Dans aucun des cas, ce ne sera comme nous l’avons vécu ces dernières années, c’est totalement irréalisable. Nous sommes en ce moment même à la recherche d’alternatives. »

Originellement prévu pour le mois de mai, un report n’est donc pas exclu.

2020 fut une année catastrophique pour le monde de la scène. Espérons donc que 2021 soit meilleure ! Espérons également que les festivals du WOMAD pourront se dérouler dans les meilleures conditions ! Un endroit où le partage et l’acceptation sont élevés comme les valeurs numéro 1 se doit de pouvoir continuer d’exister. Même s’il s’agit par sa nature d’un moment éphémère, notre époque en a terriblement besoin.

Précédent

« Les Délivrés » : le documentaire qui dénonce les conditions de travail des livreurs

Bruno Mars et Anderson .Paak forment un nouveau duo : Silk Sonic !

Suivant

2 réflexions au sujet de “WOMAD Festival 2021 : présentation et organisation”

Laisser un commentaire