Qui était la « véritable » Rose du film « Titanic » ?

Qui était la "véritable" Rose du film "Titanic" ? - Cultea

Le personnage de Rose dans Titanic a-t-il réellement existé ? Pas vraiment… En tout cas, pas en tant que tel ! Toutefois, le film culte de James Cameron s’est grandement inspiré de deux figures historiques afin de créer ce personnage emblématique. 

Le naufrage du Titanic

Est-il encore besoin de présenter le Titanic ? Construit de 1909 à 1912, ce paquebot entame son voyage inaugural le 10 avril 1912. Malheureusement, le 14 avril, le navire fait face à un immense iceberg. Il tente alors de virer de bord, mais le heurte tout de même. Ce choc d’une violence inouïe ouvre une voie d’eau dans la coque sous la ligne de flottaison… Les heures du bateau sont désormais comptées.

À cela s’ajouta un autre problème : les canots de sauvetage sont pensés pour accueillir moins de 1 200 personnes, alors que le navire pouvait en accueillir 3 500. En toute logique, tout le monde ne pouvait pas survivre. On compta ainsi 1 490 à 1 520 décès lors de cette tragédie. Le naufrage du Titanic fut ainsi l’une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix… Le choc fut mondial et la tragédie du paquebot devint légendaire. Un phénomène grandement amplifié par le méga succès du film de James Cameron.

Titanic - Cultea

Sorti en 1997 aux USA et en 1998 en France, Titanic est resté, jusqu’à la sortie d’Avatar (de James Cameron là encore) le plus gros succès de tous les temps au box-office mondial. Outre la mise en scène grandiose du film, ce sont les personnages qui ont marqué le public, notamment grâce à l’interprétation sans faille du duo d’acteurs : Leonardo DiCaprio et Kate Winslet.

Peu de temps avant, les avancées technologiques avaient permis de fouiller plus en détails l’épave du Titanic, qui repose encore aujourd’hui au fond des eaux. Ainsi, alors que le paquebot commence à livrer ses secrets et que le film cartonne, le grand public commence à s’intéresser à son histoire. Très rapidement, beaucoup se posent une question : Rose et Jack ont-ils existé ? Ou tout du moins, furent-ils inspirés de réels passagers éperdus d’amour ? Eh bien s’agissant de Rose, il est certain que celle-ci fut inspirée de deux femmes bien spécifiques.

Rose : un personnage pas totalement fictif

Lorsque l’on s’intéresse au processus créatif de James Cameron concernant le personnage de Rose, on tombe rapidement sur deux sources d’inspiration bien distinctes. Fait amusant, la première inspiration n’a jamais posé le pied à bord du Titanic… Il s’agit de Beatrice Wood.

Beatrice Wood

Beatrice Wood était une artiste peintre née le 3 mars en 1893 à Chicago. Issue de la haute société américaine, cette rebelle dans l’âme s’est rapidement amusée à envoyer balader les conventions que l’on attendait de quelqu’un issu de son rang. Témoins des débuts du dadaïsme et active dans ce mouvement artistique, elle fut également très proche de l’artiste Marcel Duchamp, avec qui elle fonda le magazine The Blind Man. Beatrice Wood fut ainsi une femme éprise de liberté, à une époque où les conventions sociales écrasaient particulièrement la gent féminine.

Beatrice Wood - Cultea
Beatrice Wood

Cet esprit rebelle ne manqua pas de séduire James Cameron, grand adepte des femmes de caractère pour ses films. Ainsi, après avoir découvert l’autobiographie de l’artiste, Cameron décida de la contacter. Il raconta cette rencontre atypique en 2011, à l’occasion d’une interview :

« Elle était un peu l’inspiration pour le personnage de Titanic… En fait, je l’ai appelé pour lui demander la permission de l’interviewer et de l’utiliser comme une sorte de modèle pour ce personnage, même si Béatrice n’avait aucun lien avec le Titanic lui-même. Elle m’a répondu : « Je ne peux pas faire ça, je n’ai que 35 ans »… Elle avait 102 ans à l’époque ! »

Difficile de ne pas retrouver les traits de la rebelle Rose dans la description de Beatrice Wood. Toutefois, elle ne fut pas la seule inspiration pour le réalisateur, qui s’inspira d’une autre femme, cette fois présente sur le Titanic.

Helen Churchill Candee

Née le 5 octobre 1858 à New York, Helen Churchill Candee fut à la fois journaliste, architecte d’intérieur (notamment pour Theodore Roosevelt) et géographe. Helen fut également une féministe engagée, en témoigne son livre How Women May Earn a Living (1900), qui fut à l’époque un véritable succès.

Helen Churchill Candee - Cultea
Helen Churchill Candee

En 1912, alors que celle-ci est en Europe pour travailler sur son nouvel ouvrage, Helen apprend que son fils est convalescent, suite à un accident d’avion. Ni une ni deux, la voilà embarquée sur le Titanic pour se rendre au chevet de son fils ! Manque de chance, le trajet inaugural du paquebot se solda par la tragédie que nous connaissons tous… Fort heureusement pour elle, Helen parvint à embarquer sur un canot de sauvetage, survivant ainsi à la catastrophe. Une chance pour la postérité, puisque l’auteure put par la suite rédiger plusieurs récits retraçant son expérience du naufrage, léguant ainsi à l’humanité de précieux documents historiques.

« L’étrave endommagée a désormais disparu sous l’eau. L’unique espace de pont déborde en l’air au-dessus de l’arrière du navire et, en cet endroit diminué, se blottit un groupe de passagers entassés, attendant la mort avec un transcendant courage et un calme qui a été le leur durant les deux dernières heures. »

Témoignage d’Helen Churchill Candee

Là encore, il est aisé de comprendre l’inspiration de James Cameron pour le personnage de Rose. Helen Churchill Candee fut une femme éminemment moderne, à la carrière aussi brillante qu’éclectique. L’inspiration de cette figure historique fut d’ailleurs mise en évidence dans le documentaire Ghosts of the Abyss (2003), où celle-ci fit un caméo sous les traits de la comédienne Adriana Valdez.

Ainsi, le personnage de Rose était né. Et bien qu’il n’ait pas réellement existé, on peut en retrouver l’essence dans ces deux personnages historiques. Et on peut dire qu’en s’inspirant de ces deux femmes, Cameron a tapé juste pour nous offrir un personnage devenu culte. 

 

Sources : 

One Reply to “Qui était la « véritable » Rose du film « Titanic » ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.