Site icon Cultea

Non, les Gaulois n’ont jamais porté de casques ailés !

Non, les Gaulois n'ont jamais porté de casques ailés ! - Cultea

Beaucoup pensent que les casques gaulois avaient des ailettes. Le succès des albums d’Astérix dessinés par Albert Uderzo ont par ailleurs beaucoup aidé à diffuser cette idée reçue. Et pourtant, il n’en est rien. Chez Cultea, on vous explique !

Une mauvaise interprétation des découvertes archéologiques

Si on pense que les Gaulois portaient des casques ailés, ce n’est pas par hasard. En effet, cette erreur historique nous vient de dessins réalisés suite à des fouilles archéologiques au XIXe siècle. À cette époque, on a en effet mis la main sur des casques gaulois, mais ceux-ci étaient très endommagés. Par conséquent, on a eu du mal à mettre au point des dessins clairs et précis. On a alors esquissé ce qui pouvait s’apparenter à des ailettes, mais qui étaient en fait des paragnathides.

Casque celte de type italo-celtique en bronze avec couvre-joues à trois disques datant du IIe au IIIe siècle avant J.-C.

Ce mot vient du grec παρά (parà), « à côté de », γνάθος (gnathos) « mâchoire » et εἶδος (eidos) « aspect extérieur ». Une paragnathide est en fait une sorte de couvre-joue, une pièce qui a pour but de protéger cette partie du visage. Pour être plus précis, c’est une protection articulée qu’on rabat sur les joues et le menton. On voit ainsi que les Gaulois possédaient de grandes connaissances concernant les technologies métallurgiques et militaires. Néanmoins, ils n’étaient pas les seuls à porter ce type de casque. En outre, les peuples germaniques ainsi que les Romains en avaient également. Notons tout de même que ceux des Romains étaient plus fournis.

Les casques à cornes des Gaulois et Vikings ont toutefois bien existé. Mais contrairement aux croyances communes, ils avaient une fonction plus culturelle que guerrière.

Les casques à ailettes sont loin d’être la seule idée reçue qu’on a sur les Gaulois. À cause d’Astérix, beaucoup pensent qu’ils mangeaient du sanglier, alors qu’ils avaient une alimentation variée. De plus, ils n’ont jamais taillé de menhirs, et étaient loin d’être un peuple uni. Il existait plutôt des dizaines de peuples différents sur notre territoire !

 

Sources :

Quitter la version mobile