Les Rothschild : histoire des banquiers les plus connus d’Europe

Les Rothschild : histoire des banquiers les plus connus d'Europe - Cultea

Le nom de « Rothschild » n’apparaît qu’en 1570. Faute d’état civil, la famille juive qui vit alors sous l’autorité d’Isaac Elchanan prend ce nom-valise, contractant « rot » (rouge) et « Schild » (écu/enseigne/bouclier). 

Début des activités

C’est l’un des descendants d’Elchanan, Mayer Moses Rothschild, qui ouvrira la voie aux futures activités de la famille, en créant un commerce de prêt sur gage. Son fils, Mayer Amschel Rothschild, est celui qui va transformer drastiquement ce commerce local de Francfort au XVIIIe siècle. Mayer Amschel se rapproche du prince Guillaume Ier et devient un « juif de Cour », c’est-à-dire qu’il occupe une place de choix dans l’administration du prince. Il joue un rôle prépondérant dans la gestion de ses affaires au moment du retrait de Napoléon de l’ancienne Prusse. Il transforme le commerce de son père en une réelle banque de renom.

Avec Gertrude Schnapper, Mayer Amschel Rothschild se bâtit une descendance. Ils ont dix enfants, cinq garçons et cinq filles. Les cinq futurs hommes vont créer les différentes branches de la dynastie Rothschild dans cinq villes européennes. Mayer Amschel Rothschild meurt en 1812, en ayant ainsi assuré sa postérité.

Cinq branches

Début XIXe, les cinq fils s’installent à Francfort, Londres, Paris, Vienne et Naples. Ces implantations multiples vont permettre une influence dans le milieu bancaire européen, mais seules les branches de Paris et de Londres connaîtront une réelle longévité. Anoblis par l’empereur d’Autriche, les cinq fils usent de leur argent pour prêter et investir. Ils sont à l’initiative de nombreux projets ferroviaires en Europe, mais aussi en Inde et au Brésil. Ils se renseignent sur les grands projets entrepreneuriaux de leur époque et prédisent notamment la ruée vers l’or en Afrique du Sud et en Australie.

Forts de leur réputation et de leur implantation dans plusieurs pays, les Rothschild investissent aussi dans le secteur minier. Côté relations, ils ne sont pas en reste. Ils continuent en effet de conseiller des nobles dans leurs pays respectifs. James de Rothschild sera successivement le banquier de trois rois.

La branche Rothschild de France

James de Rothschild, cinquième fils de Mayer Amschel Rothschild, s’installe en France en 1811. L’année suivante, l’empire de Napoléon chute, et les Bourbons retrouvent le trône. James se rapproche alors de Louis XVIII et devient un précurseur dans la gestion des dettes souveraines en Europe. Il s’occupe notamment du transfert de 700 millions de francs que la France doit à l’Europe à la suite des multiples guerres et conquêtes.

James de Rothschild, banquier de trois rois français - Cultea
James de Rothschild

Le système de messagerie entre les cinq frères est particulièrement performant, permettant ainsi une coopération internationale accrue. C’est par ce système que se créera par exemple la Compagnie des chemins de fer du Nord, permettant également le développement de l’industrie du charbon. Le personnage « roux, laid et sûr de lui » entend conserver la fortune de la famille, et met en place une coutume de mariage entre descendants. Il se marie avec sa nièce Betty en 1842. James devient banquier royal de Louis XVIII à Louis-Philippe d’Orléans, faisant de lui le banquier personnel de tous les rois de la Restauration et de la monarchie de Juillet.

La branche française est la plus « vivante » aujourd’hui, et le descendant Benjamin de Rothschild est toujours dans les classements des personnes les plus riches de la planète. Classé 1250e par Forbes au niveau mondial, il serait le 21e français le plus riche. Selon Challenges, sa fortune s’élèverait à 1,5 milliard de dollars.

Au-delà des activités bancaires, les Rothschild ont une fondation dans la santé et financent des EHPAD, ainsi que des centres de soins. Au cours de leur vie, les Rothschild de la branche française ont aussi fait don de 120 000 œuvres d’art, notamment au musée du Louvre ou à la Bibliothèque nationale de France

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.