Baccarat : découvrez l’histoire de la célèbre cristallerie française

Baccarat : découvrez l'histoire de la célèbre cristallerie française - Cultea

Vous connaissez très certainement cette célèbre cristallerie de luxe. Cependant, savez-vous que l’histoire de Baccarat remonte au XVIIIe siècle ? Depuis la verrerie à la cristallerie de luxe aujourd’hui, l’entreprise a parcouru un long chemin. 

Baccarat, lieu de création de la verrerie

Eh oui, Baccarat n’est pas seulement le nom de la marque. C’est aussi le nom de la commune où a été fondée la verrerie. Cette ville se trouve dans l’est de la France, en Meurthe-et-Moselle.

C’est en 1764 que l’évêque de Metz demande au roi Louis XV la création d’une verrerie à Baccarat. Il justifie sa demande par le manque de verrerie en France, ce qui occasionne un import conséquent de cristal de Bohême, et donc une sortie importante d’argent du pays. Louis XV accède à sa requête. C’est la naissance des Verreries de Sainte-Anne à Baccarat. L’entreprise devait alors fabriquer des verres, des carreaux à vitre, ainsi que des miroirs. Moins de 10 ans plus tard, l’évêque vend la manufacture.

Après la Révolution, alors que l’entreprise était prospère, c’est la faillite. En 1816, Aimé-Gabriel d’Artigues rachète la manufacture. C’est le début de l’ascension de la Compagnie des Verreries et Cristalleries de Baccarat. Le premier four à cristal est d’ailleurs installé dès novembre 1816. Cependant, des difficultés financières obligent le fondateur à vendre son entreprise en 1822.

Dès 1823, les commandes de rois et chefs d’Etat s’enchaînent, et l’entreprise continue son ascension. En 1855, Baccarat remporte la grande médaille d’honneur de la première exposition universelle de Paris. Devenue très célèbre, la marque dépose alors sur ses produits une estampille que l’on retrouve encore aujourd’hui. Depuis, la marque a diversifié ses productions tout en restant fidèle à ses classiques, tels que les verres de la collection Harcourt ou encore ses célèbres lustres.

L'estampille apposée sur tous les objets fabriqués par la maison Baccarat - Cultea
L’estampille apposée sur tous les objets fabriqués par la maison Baccarat.

Des créations variées et des designers invités

Baccarat semble avoir su vivre avec son temps à travers les siècles.

Tout d’abord, avec des objets du quotidien que l’on connaît tous, les flacons de parfum. En effet, la marque s’associe dès 1947 à Dior pour la création de flacons. Par exemple, une édition limitée à 500 exemplaires du parfum J’adore est sortie en 2000, puis en 2012, le flacon était en cristal de Baccarat et fils d’or. D’ailleurs, à son lancement en 1947, le parfum Miss Dior n’avait que des flacons en Baccarat ! La marque a aussi collaboré avec Guerlain.

En plus de créer des objets iconiques, tels que les flacons de parfums mondialement connus, la marque s’associe ponctuellement à des designers pour réinventer leurs collections. Ce fut le cas de Philippe Starck en 2005. Il réinvente les codes de la marque en teintant ses bestsellers de noir, tels que les verres Harcourt ou le lustre Zenith. Il détourne aussi les verres pour en faire d’autres objets, tels que des photophores.

Enfin, dernièrement, c’est un designer touche-à-tout qui s’est prêté au jeu. Virgil Abloh, designer de la marque Off White et directeur artistique de Louis Vuitton jusqu’à son décès l’an dernier, a créé une collection en édition limitée pour Baccarat. Cette collection de lustres, vases et d’une gourde est décrite par son créateur.

« À travers chaque projet créatif, je cherche à collaborer avec le meilleur dans son domaine. Pour moi, Baccarat représente l’expression du dynamisme du cristal à travers l’histoire et aujourd’hui. La ligne d’objets “Crystal Clear” est une extension de ma pratique artistique, réalisée de manière experte par les artisans de Baccarat ». Virgil Abloh

La collection de Virgil Abloh pour Baccarat - Cultea
La collection de Virgil Abloh pour Baccarat.

Baccarat aujourd’hui

La marque est aujourd’hui très célèbre dans le monde entier. Depuis 1997, ses lustres portent d’ailleurs une marque qui les différencie de tous les autres, un cristal octogonal de couleur rouge en plus de l’estampille habituelle. Le rouge est d’ailleurs une marque de fabrique de Baccarat, en effet, cette couleur est omniprésente dans les collections, même dans celle de Virgil Abloh, on retrouve une pièce rouge.

La marque se renouvelle aussi en insérant dans ses collections des objets tirés de la pop culture, comme Pikachu, le plus célèbre des Pokémon.

La collection Pokémon de Baccarat - Cultea
La collection Pokémon de Baccarat.

Baccarat possède aussi des musées, un à Paris et l’autre à Baccarat. Le musée parisien se trouve dans l’hôtel Bischoffsheim depuis 2003. Le musée occupe une grande partie de cet hôtel particulier où l’on trouve aussi la boutique de la marque. L’hôtel particulier est un lieu somptueux. Il est dans un très bon état de conservation, on y retrouve encore une salle de bal. Dans ce musée, vous pourrez voir diverses expositions du savoir-faire de l’entreprise.

Baccarat est donc une marque de luxe française au passé ancien. Son savoir-faire est reconnu partout dans le monde. Aujourd’hui, la marque possède des grands classiques, mais se réinvente aussi beaucoup en conviant de grands artistes à réinventer ses collections, à repenser le cristal. 

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *