5 raisons de (re)découvrir la saga « Mass Effect »

5 raisons de (re)découvrir la saga "Mass Effect"

Il y a quelques jours, c’était le N7 Day, le jour où l’on célèbre Mass Effect ! Le space opera d’action dans lequel le joueur dispose de nombreux choix fait partie des sagas du jeu vidéo les plus cultes. Une édition légendaire comprenant les trois jeux, ainsi que tous leurs DLC, tout cela remasterisé pour s’accorder aux appareils de la nouvelle génération, est sortie en 2021. Mass Effect : Edition Legendaire est disponible sur le Xbox Game Pass et c’est l’occasion parfaite de s’y (re)plonger. On vous dit pourquoi !

Une aventure personnalisée

Le premier jeu Mass Effect est sorti en 2007, le second en 2010 et le dernier en 2012. Tout au long de la saga, on dirige le commandant Shepard qui doit sauver la galaxie d’une menace grandissante. Le commandant est à l’image du joueur qui décide en premier lieu de son genre, son prénom, son passé (parmi trois possibilités) et son visage. On pourrait s’imaginer que ce ne sont que des choix futiles de début de partie. Mais pas du tout ! Le parcours passé de notre Shepard façonne son histoire et influe sur diverses missions secondaires ou interactions. Cela donne au personnage un degré supplémentaire de profondeur et le suivra sur l’intégralité de la saga. On décide également de la moralité du commandant, s’il prendra la voie de la conciliation ou du pragmatisme.

Le menu de création de personnage dans le 1er Mass Effect / Playstation Blog

Les choix faits dans un jeu influeront sur les suivants, même les plus petits d’entre eux. Par exemple, si l’on sauve un personnage dans une mission secondaire, on pourra le retrouver dans le jeu d’après. Il pourra aussi nous aider dans une autre mission, nous apporter de nouvelles informations ou bien une discussion émouvante. On sent à quel point les jeux de la saga sont liés entre eux dans les moindres détails. En plus d’une expérience de jeu très agréable, cela ajoute un degré de rejouabilité assez impressionnant. 

Les relations que l’on forme auront aussi une importance. Qui dit jeu à choix, dit romance parmi une multitude de possibilités. Elles changeront en fonction du genre du personnage. Ces romances peuvent poursuivre Shepard d’un jeu à un autre en fonction de ce que décide le joueur. Quant aux amitiés, on peut décider d’aller interagir librement avec les personnages sur notre vaisseau pour apprendre à mieux les connaître en fonction de nos atomes crochus ou de notre curiosité. Des relations qui se développent sur le long terme et qui sont riches de sens.

La romance de Shepard avec Thane Krios

Des personnages exceptionnels

Si le développement de l’histoire est un des plus grands atouts de la saga Mass Effect, il en est de même pour celui de ses personnages. Cela s’applique à tous, même ceux qu’on ne voit que très peu. Mais on pense bien entendu en premier lieu aux compagnons d’aventure de Shepard. On les retrouvera à nos côtés durant nos missions et sur notre vaisseau entre chacune d’elles. Si leur character design est déjà d’une grande qualité, leur caractère et leur évolution le sont d’autant plus. On se prend aisément d’affection pour eux et faire notre aventure à leurs côtés est un plaisir.

Une partie des personnages de la saga / Sledziks sur DeviantArt

Leur développement est intéressant et on a l’impression de grandir avec eux au fil des jeux. Alors que l’on fait face à des menaces imminentes, chacun aura son avis sur la question, sur l’évolution de la mission, de l’équipe, de la galaxie… Et puis, chacun aura son histoire personnelle teintée de doux-amer qu’il nous confiera avec le temps. Nous découvrirons pour certains leurs familles, leurs univers… Ils nous confieront leurs regrets, les larmes aux yeux, et nous aurons parfois des discussions sur le sens de la vie. Aucun arc narratif n’est mis de côté et les voir changer sous nos yeux fait partie de l’expérience Mass Effect.

Un gameplay évolutif

Chaque jeu de la saga Bioware est séparé de deux ou trois ans à une époque où l’Action-RPG cherchait de nouveaux repères. On peut saluer la capacité qu’a eue Mass Effect à garder ses fonctionnalités pour les faire évoluer à chaque nouvel opus. On peut penser aux compétences adonnées à Shepard et ses compagnons, au système d’équipement ou à la navigation dans sa vaste galaxie, qui se veut semi-ouverte.

Mais le système de combat est ce qui donne le plus grand sentiment de satisfaction au fil des jeux. Entre les nouvelles armes, leurs modifications et les additions en ce qui concerne le combat au corps-à-corps… Chaque nouveau jeu donne l’impression de franchir une étape de gameplay supplémentaire. On sent qu’ils ont évolué avec leur temps et Mass Effect 3 offre la meilleure expérience de gameplay de la saga, tout en donnant ce sentiment de s’y être préparé depuis deux jeux déjà. 

Un monde détaillé aux enjeux touchants

Le commandant Shepard doit arrêter une menace grandissante qui pourrait détruire la galaxie tout entière. Il se veut donc, dès le départ, être le héros de la galaxie envers et contre tout. Ce danger met en lumière les enjeux géopolitiques, culturels et militaires de l’univers Mass Effect. De nombreux conflits nés des décennies avant le commandant connaissent de nouveaux rebondissements pendant les jeux. On fait face à la corruption politique, aux querelles ancestrales entre les peuples…

Tuchanka : la planète des Krogans, race condamnée à la stérilité

La galaxie est remplie d’une multitude de races d’aliens qui ont tous une histoire et une culture qui leur sont propres. On peut s’y plonger dans le codex des jeux bien sûr, mais elles nous seront aussi directement présentées dans des missions principales comme secondaires. Le world building de Mass Effect est impressionnant. L’histoire de chaque race est profondément intéressante et c’est avec passion que l’on voit les liens se faire et se défaire à travers les évènements que l’on vit dans les jeux. On visite aussi un grand nombre de planètes qui ont toutes leur culture ou leurs principes. Chacune subit les enjeux écologiques, politiques et culturels qui l’entourent. On découvrira des commerciaux véreux comme de magnifiques mondes anciens.

Emotions fortes garanties

Personnages touchants, cultures détaillées, planètes gorgées d’histoire et décisions cruciales… Un cocktail d’émotions explosif, n’est-ce pas ? La saga Mass Effect est constituée de moments clés tire-larmes, on ne va pas se le cacher. Mais si les larmes coulent facilement, c’est parce qu’on a pris le temps de s’attacher à cet univers. Et l’impact émotionnel qui découle des jeux est probablement leur véritable force.

On nous plonge dans un monde que l’on met entre nos mains et que l’on découvre, des étoiles dans les yeux. Puis, on le voit changer, pour le meilleur comme le pire. Les personnages qui nous entourent subissent ces changements à nos côtés, et c’est notre rôle d’avancer avec eux. C’est aussi notre rôle de faire de la galaxie dans laquelle on évolue en tant que joueur un monde meilleur – ou plus chaotique, c’est au choix. L’aventure nous appartient et on met un peu de nous dans cette histoire qui a des bases plus que solides. 

Mass Effect : Edition Légendaire est disponible sur le Xbox Game Pass et sur EA Play. Il est aussi à l’achat sur Steam, l’EA App et Playstation 4 entre 59,99 et 69,99 euros.

La bande-annonce de Mass Effect : Edition Légendaire

One Reply to “5 raisons de (re)découvrir la saga « Mass Effect »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *