11 septembre 2001 : les attentats du World Trade Center en 7 photos

11 septembre 2001 : les attentats du World Trade Center en 7 photos

Plus de vingt ans après ces attentats meurtriers, les images du 11 septembre 2001 restent gravées dans les mémoires du monde entier. Il faut dire que la violence de cet événement fut sans précédent et fit basculer le monde dans une toute nouvelle ère, marquée par le terrorisme. Toutefois, malgré les diffusions et rediffusions de toutes ces images, il en est peut-être certaines qui vous ont échappé. 

Aujourd’hui, faisons un retour en sept photos sur les attentats du 11 septembre 2001. Des photos tantôt marquantes par leur violence, leur simplicité ou encore par leur humanité… Leur point commun ? Toutes représentent diverses étapes qui ont jalonné ce jour funeste.

1 – Les tours jumelles qui brûlent 

Une image que tout le monde connaît, mais toujours aussi poignante… Cette photo est le symbole d’un monde qui bascule et qui se souviendra à jamais de cet événement tragique. Elle est également le symbole des attentats les plus meurtriers jamais perpétrés, avec un bilan officiel de 2 977 morts et 6 291 blessés.

Peu d’événements historiques auront jamais reçu une couverture médiatique aussi massive. Les attentats firent la manchette quotidienne durant des semaines et sont considérés comme l’un des événements majeurs de l’histoire contemporaine.

11 septembre (Wikimedia Commons) - Cultea
©️ Wikimedia Commons 

2 – George Bush apprend la nouvelle

Au moment des attentats du World Trade Center, George W. Bush était en visite dans une école primaire de Sarasota (Floride). Mais alors qu’il s’apprêtait à lire une histoire avec les élèves, Andrew Card Jr., son chef de cabinet, s’approche de lui et lui murmure quelque chose à l’oreille. Bush apprend qu’un deuxième avion a frappé le World Trade Center, impliquant un attentat de grande envergure dans son pays.

« L’Amérique est attaquée. »

Tels sont les mots que lui aurait glissés à l’oreille son chef de cabinet. Mais si cette image est devenue à ce point iconique, c’est parce que George W. Bush est resté stoïque durant près de cinq minutes… Cinq minutes de silence, pendant lesquelles le président des Etats-Unis n’a pas bougé de sa chaise et a laissé l’institutrice faire sa classe, avant de finalement écourter sa visite et de s’envoler pour la Maison-Blanche.

George Bush 11 septembre (©️ Paul J. Richards / EPA) - Cultea
©️ Paul J. Richards / AFP

3 – The Falling Man

The Falling Man est probablement l’une des photographies les plus glaçantes de tous les temps. Ce cliché pris par Richard Drew eut un impact si énorme qu’il est aujourd’hui considéré comme l’une des 100 photos les plus influentes de tous les temps, selon le Time Magazine.

La photo nous montre un homme ayant décidé de sauter du haut d’une tour, plutôt que de mourir piégé par les flammes. Outre sa violence graphique, cette image est le symbole de toutes ces âmes piégées dans les buildings et ayant décidé de faire le grand saut, plutôt que de périr dans d’atroces souffrances. L’identité de cet homme n’a jamais été établie avec certitude. Toutefois, plusieurs recherches semblent converger vers un certain Jonathan Briley, travaillant comme technicien du son dans un restaurant de la tour Nord.

On considère aujourd’hui que près de 200 personnes auraient eu recours à ce geste désespéré ce jour-là. Il est à noter que toutes ces personnes ne sont pas recensées comme « suicidées », mais bien comme « assassinées », puisque leur sauvetage à ce stade n’était plus possible.

The Falling Man ©️ Richard Drew - Cultea
©️ Richard Drew /AP

4 – La tour qui s’effondre

L’image des tours jumelles qui brûlent fut déjà un choc monumental… Mais l’image des tours jumelles qui s’effondrent fut d’une violence indescriptible, qui semble encore irréelle aujourd’hui. Cette photo du World Trade Center qui s’écroule, c’est l’image d’un monde qui change et qui ne sera plus jamais le même. Une image qui se passe de longs commentaires…

Les tours jumelles qui s'effondrent ©️ Associated Press - Cultea
©️ Associated Press 

5 – Les New-Yorkais recouverts de poussière

La poussière est devenue un élément indissociable des attentats du World Trade Center. Les photos de New-Yorkais grisâtres quelques instants après l’effondrement des tours sont devenues emblématiques. Toutefois, peu se rendaient compte à l’époque de ce que cela allait signifier… Car il ne s’agissait pas là d’un peu de poussière balayée par l’écroulement. Comme l’explique bien Michael Crane, médecin chargé du programme de santé du World Trade Center, ce qui composait cette poussière, c’était principalement :

« De l’amiante, du verre et du béton pulvérisés, des cendres et quantité de produits toxiques. »

Autant dire qu’inhaler ces éléments de façon massive n’a pas aidé à augmenter l’espérance de vie de badauds environnants. Idem pour les courageux pompiers présents sur place, qui ont pour beaucoup montré de très sérieux signes de contamination par des polluants. La contamination par ces substances ne s’est d’ailleurs pas arrêtée de sitôt. On considère en effet que celle-ci a duré jusqu’à mai 2002, c’est-à-dire jusqu’à la fin des opérations de déblayage.

Au total, on compte environ 400 000 personnes touchées par ces éléments toxiques. De nombreux cas d’asthme, de sinusites ou d’autres problèmes pulmonaires ont d’ores été déjà été recensés depuis vingt ans. Un phénomène probablement loin d’être terminé pour les personnes touchées par le nuage de cendres.

Les New-Yorkais recouverts de cendres le 11 septembre (Halasy Don) - Cultea
©️ Halasy Don 

6 – Le pompier au milieu des débris 

Les pompiers furent indéniablement les grands héros de ce jour, aidés par de nombreux policiers et employés municipaux. Les attentats du 11 septembre 2001 connurent la plus grande mobilisation de l’histoire des pompiers de New York. On compta en effet près de 1 000 pompiers mobilisés, avec malheureusement 343 décès parmi eux. À l’occasion des commémorations, la journaliste Agnès Vahramian a indiqué que :

« Chaque caserne new-yorkaise a perdu au moins un homme. »

La photo prise par Jim Watson ci-dessous est ainsi la parfaite représentation du courage des pompiers mobilisés, ainsi que de l’enfer dans lequel ils ont dû se plonger pour sauver des vies, au péril des leurs.

Un pompier au milieu des débris des attentats du 11 septembre (Jim Watson) - Cultea
©️ Jim Watson

7 – La solidarité

Quand un drame de cette envergure survient, les élans de solidarité sont légion et n’en sont que plus beaux. Ainsi, les New-Yorkais n’ont pas manqué de venir en aide à leurs compatriotes, que ce soit par de grands ou de petits gestes. En témoigne ce cliché d’une grande humanité, où l’on peut voir un citoyen indiquant son groupe sanguin pour des dons du sang. Une image qui redonne une étincelle d’espoir, malgré la violence à laquelle la ville fit face.

11 septembre (James Nachtwey) - Cultea
©️ James Nachtwey 

Du 11 septembre 2001, on peut se rappeler beaucoup de choses. Et rien qu’avec quelques photos, on peut retranscrire les principales étapes de cet événement qui a fait basculer le monde. Tantôt spectaculaires, tantôt glaçantes, tantôt intimes, les images de cet événement ne sont pas sans rappeler le tourbillon d’émotions ressenti lors de ce drame.  

 

Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.