« Tekken » : qui est Kuma, l’ours combattant ?

"Tekken" : qui est Kuma, l'ours combattant ?

Avant le 1er Tekken, Heihachi Mishima adopte Kuma, un ours qu’il domestique avant de lui apprendre à combattre. Retour sur son histoire.

Ours fidèle

Kuma, qui veut littéralement dire ours en japonais, est un grizzly. Son design évolue au fil des jeux. Il peut porter par exemple des tenues de soldat. Il est très fidèle à Heihachi et dévoué au combat. Kuma est aussi particulièrement intelligent, au point où il peut communiquer sans encombre avec les humains. L’ours pratique le Kuma Shin Ken style Heihachi, un art martial créé par son maître spécialement pour lui.

Kuma dans le 1er Tekken

Le premier Kuma

Petit rappel : Tekken est à l’origine l’histoire du King of Iron Fist Tournament, un tournoi qui réunit les combattants du monde entier pour gagner de l’argent. Il est organisé par Heihachi Mishima, un puissant homme d’affaires peu scrupuleux à la tête de la Mishima Zaibatsu. Chaque personnage jouable a une fin dédiée et parfois alternative.

Kuma est adopté par Heihachi après leur rencontre dans les montagnes. Il apprend assidûment les arts martiaux à ses côtés. Lors du premier King of Iron Fist Tournament, Kuma se fait battre par Paul Phoenix et nourrit depuis une rancœur envers lui : prendre sa revanche devient un véritable objectif. Après s’être entraîné de longs mois, isolé dans les montagnes avec Heihachi, il revient pour la seconde édition du tournoi. Il fait de nouveau face à Paul, qui le terrasse encore une fois.

Une dizaine d’années après cet évènement, Kuma meurt de vieillesse. Il laisse derrière lui un fils que son maître va traiter avec tout autant de considération.

Une relève assurée

Kuma fils a un caractère similaire à son père, bien que ce dernier ait eu le sang bien plus chaud que lui. Il nourrit la même rancœur que son père envers Paul. L’ours adore regarder la télévision et, un jour, il y a vu le combattant en pleine action. Il s’est juré d’atteindre l’objectif que son père s’était donné. Dans Tekken 3, il se prépare au tournoi, mais il fait aussi la rencontre de Panda, qui comme son nom l’indique est une femelle panda. Il tombe fou amoureux d’elle, mais elle ne lui porte pas vraiment d’intérêt.

Kuma offre des fleurs à une Panda indifférente

Kuma perd face à Paul lors du troisième tournoi. Déçu, il part vivre seul dans la nature le temps de s’entraîner. Il réussit enfin à vaincre son adversaire lors du King of Iron Fist Tournament 4. Mais rien ne va plus : Heihachi est mort à la fin du tournoi. Le cœur brisé et dans l’espoir de sauver l’entreprise, Kuma tente de retourner à la Mishima Zaibatsu de laquelle il se fait jeter comme un malpropre. Ce n’est que lors des évènements de Tekken 7 qu’il retrouve son maître qui a survécu. Il le fait intégrer son armée privée, la Tekken Force, dans laquelle il officie fidèlement.

Kuma dans Tekken 8

Kuma est révélé dans un trailer présenté à la Gamescom 2023 en août dernier. De plus, sa biographie sur le site de Bandai Namco nous apprend ce qu’il advient de lui.

Kuma dans Tekken 8

Son poste dans la Tekken Force le fait intervenir en Asie du Sud-Est, où il aide les victimes de catastrophes diverses. Il gagne rapidement l’affection des civils, sa biographie le qualifie même de « chouchou du village. »

Le bruit court qu’Heihachi est mort pour de bon, mais Kuma ne veut pas y croire : il se battra jusqu’à son retour. Détail encore plus triste, il porte un morceau de la tenue de combat de son maître. 

L’apparition de Kuma dans un trailer de Tekken 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *