Réouverture des cinémas le 19 mai : ce qu’il faut savoir

| | ,

C’est officiel : l’ensemble des lieux culturels réouvrira le 19 mai, avec un couvre-feu décalé à 21h. Emmanuel Macron a dévoilé hier son plan de réouverture progressive du pays dans une interview accordée à la presse régionale. 

Résumé des annonces concernant la réouverture

Le 19 mai prochain, les salles de cinéma réouvriront, en plus des musées, monuments et théâtres. De la même façon, la réouverture des salles de spectacle avec public assis est aussi prévue, dans le respect d’une jauge fixée à 800 en intérieur et 1 000 en extérieur. Il y a environ une semaine, la date de réouverture qui circulait était fixée au 17 mai. Le choix est donc ici d’ouvrir à nouveau l’ensemble des lieux culturels en même temps.

Le gouvernement a partagé hier un calendrier de retour progressif à la normale, qui se découpe en 4 étapes. La première concerne surtout les écoles et la fin de l’attestation de sortie. La deuxième, quant à elle, prévoit la très attendue réouverture des lieux culturels. Par la suite, le couvre-feu sera décalé à 23h à partir du 9 juin, lors d’une troisième étape. L’idée ici est de permettre aux cinémas de proposer la séance de 21h, grande favorite des spectateurs. De plus, les établissements culturels pourront accueillir jusqu’à 5 000 personnes. Néanmoins, cela sera conditionné à un pass sanitaire. Enfin, la quatrième et dernière étape prévoit la fin du couvre-feu à partir du 30 juin.

Pour être plus précis, les salles de cinéma pourront accueillir du public le 19 mai « avec une jauge à 35 % et un couvre-feu à 21 heures. Le 9 juin, la jauge passera à 65 % et le couvre-feu à 23 heures. À partir du 30 juin, les salles devraient rouvrir sans conditions » (informations Le Parisien via MSN Actualités).

Problématiques

Malgré tout, la réouverture des salles de cinéma n’est pas si simple. En effet, le calendrier serait sujet à modifications dans les territoires où l’épidémie serait encore trop forte. De fait, sortir de nouveaux films serait alors impossible si la réouverture n’est pas nationale.

Se pose aussi la question de quels films mettre à l’affiche. Ceux sortis à l’automne (Adieu les cons, ADN, 100% loup) ? Ou ceux qui étaient à l’affiche le 15 décembre, date d’avortement de la réouverture des salles (Mandibules, Slalom) ? D’un côté, les distributeurs souhaitent laisser la place aux longs-métrages sortis avant la fermeture des cinémas le 30 octobre 2020. Les affiches de ces films sont en effet restées des mois sur les colonnes des salles.

D’autres distributeurs, tels qu’Henri Demoulins, responsable de la distribution de Pathé, considèrent eux qu’il faudrait offrir de la nouveauté au public. Quoi qu’il en soit, les distributeurs se réuniront lundi prochain pour prendre leurs décisions et mettre en place un calendrier.

Le pass sanitaire, quant à lui, devra être utilisé à partir du 9 juin. Son objectif ? Prouver sa vaccination ou un test négatif au Covid-19. Il sera d’abord obligatoire pour les personnes voulant aller dans des foires ou salons, avant de l’être pour des événements rassemblant plus de 1 000 personnes.

Aujourd’hui marque les 6 mois de fermeture des cinémas français. En effet, les salles sont fermées depuis le 30 octobre 2020. Selon une étude de Vertigo Research, aller au cinéma manquerait à 63 % des Français. Alors, on attend avec impatience la réouverture de l’ensemble des lieux culturels le 19 mai prochain. Plus que 19 jours à patienter !

Précédent

L’importance de la salle de cinéma selon James Cameron

7 insultes anciennes à utiliser contre vos adversaires (et leurs définitions)

Suivant

Laisser un commentaire