« Pirates des Caraïbes 5 », l’histoire initiale abandonnée par Disney !

Alors que l’attente du Snyder Cut ne cesse de monter chez les fans de Justice League et que les adeptes de Star Wars pleurent encore le scénario original de l’épisode IX, peu semblent montrer le même intérêt pour notre film du jour. En effet, plus de trois ans après sa sortie, La Revanche de Salazar, le cinquième épisode de la saga Pirates des Caraïbes, ne fait plus vraiment de bruit. Pourtant, derrière cet épisode peu apprécié des fans se cache un film qui n’a jamais vu la lumière du jour.

Le retour d’un équipage gagnant quasi-complet

L’écriture du script de ce qui devait devenir La Revanche de Salazar commença dès 2012, dans les mains de Terry Rossio. Ce premier scénario s’imbriquait d’une façon plus marquée dans la continuité de l’épisode précédent, La Fontaine de Jouvence. Ce dernier, s’étant déjà affranchi de beaucoup de liens avec les épisodes précédents, avait rencontré un fort succès (1,4 milliards de dollars).

Jack Sparrow et toute sa bande devaient rempiler pour ce cinquième volet.

Tout d’abord, les personnages classiques de Jack Sparrow, Gibbs, Hector Barbosa, Pintel et Ragetti auraient été de retour. D’autres figures, telles que le pirate Scrum, auraient permis de faire le lien avec le précédent opus. Seul bémol pour la continuité, l’absence d’Angélica, fille de Barbe noire, à la suite du désintérêt de son interprète Penelope Cruz.

Une amourette prolongée

Dans ce premier projet, on aurait aussi recroisé les personnages de Phillip Swift, le missionnaire, et Syrena, la sirène pacifiste. Les tourtereaux auraient perdu contact entre les deux films. Phillip serait devenu apprenti cartographe, passant des années à la recherche de sa bien-aimée et du légendaire trésor des sirènes.

Les personnages de Phillip Swift et Syrena auraient du faire leur come-back dans cette suite.

Les sirènes, à l’opposée de ce qui avait été montré dans La Fontaine de Jouvence, formaient un peuple hiérarchisé et royaliste. Leur reine aurait envoyé Syrena, l’une des leurs, à la recherche du Trident de Neptune, artefact légendaire susceptible d’accorder à ses consœurs les faveurs des dieux. Apparemment amnésique de sa relation passée avec Phillip, Syrena n’aurait pu se souvenir de lui qu’une fois échouée sur terre sous forme humaine. La jeune femme aurait fini par retrouver sa flamme d’antan, après être devenue servante auprès de la reine d’Espagne Inez Luisa Gabriella, principal antagoniste du scénario originel.

Des méchants et une quête bien différents

Les Espagnols, déjà présents dans le quatrième film, auraient en effet dû faire leur grand retour dans cette suite. Commandés par la terrible reine Inez, ils auraient tenté de mettre la main sur le fameux Trident, avec l’aide d’une alliée particulière, la Veuve des Mers.

La Veuve des Mers aura laissé sa place à la figure très secondaire de Shansa.

Cette enchanteresse, pensant à tort que Jack Sparrow est responsable de la mort de sa famille, est aux trousses de nos héros dans ce script. Ses pouvoirs lui permettent de changer de forme à volonté, trompant de nombreuses fois les acteurs du récit. Le personnage possédant des motivations bien définies finira par être moult fois modifié, jusqu’à évoluer en la sorcière Shansa, second rôle peu présent à l’écran.

Côté trésor, le scénario se concentrait également sur le Trident de Neptune (rebaptisé Poséidon dans le film). Cependant, la quête des divers protagonistes se focalisait principalement sur la recherche de trois perles magiques devant activer ses pouvoirs.

Le Trident de Neptune se trouvait également au cœur du conflit de ce script inédit.

Le film se serait doté de nombreux moments de bravoure et d’action tout en apportant une bonne dose de manipulation. Le final aurait vu Jack Sparrow mettre fin aux agissements de la Veuve des Mers, finissant dévorée par trois serpents de mer.

Des serpents de mer devaient remplir le cota de monstres de ce cinquième volet.

Suite à ce climax, Syrena serait repartie vers son peuple apporter le Trident de Neptune. Juste après avoir dit au revoir à Phillip Swift. À noter également que Jack Sparrow aurait retrouvé son navire, le Black Pearl. Le pirate ressortant donc gagnant de ses mésaventures.

Les raisons de l’abandon de ce script

Le script final de Terry Rossio de ce potentiel cinquième volet fut achevée en 2012. Malheureusement, il se heurta à plusieurs obstacles barrant son chemin jusqu’en salles. Tout d’abord, l’accueil critique assez tiède vis-à-vis de Pirates des Caraïbes 4 en 2011 n’encourageait pas beaucoup les exécutifs chez Disney. De même, il semblait que le public n’avait pas bien reçu les nouveaux visages à l’affiche de cet opus.

De son côté, Johnny Depp (Jack Sparrow lui-même), émit plusieurs doutes sur cette histoire en sa position de producteur.

« Ma version du film fut écartée car il avait un méchant principal féminin, et Johnny Depp était préoccupé car cela risquait d’être redondant avec son film Dark Shadows, qui mettait aussi en avant un méchant féminin. » Terry Rossio

Il est aussi à noter que de nombreux éléments assez sombres auraient pu poser problème à Disney… à l’image du cannibalisme et du concept de deuil, fortement mis en avant.

Terry Rossio, scénariste ayant collaboré dans tous les films de la saga Pirates des Caraïbes.

Un résultat final assez mitigé

De nombreuses réécritures et reformatages du projet finirent par remodeler le script original. Ces démarches sont largement responsables des retards du film, son tournage ayant été également sujet aux problèmes.

Finalement, le produit fini intitulé La Revanche de Salazar ne ressemble que très peu au script initial de Rossio. En effet, seuls quelques bribes et idées restent disséminées dans le film. Celui-ci se voulait plus frais et plus neuf auprès du public. Pas de chance de ce côté, avec 794.9 millions de recettes mondiales : ce cinquième chapitre est le second moins rentable de la saga.

Au final sans le moindre story-board ou concept art, il nous est seulement possible d’imaginer à quoi aurait pu ressembler la mise en image du script de Terry Rossio. Cela dit, si vous souhaitez vous plonger dans cette aventure méconnue de Jack Sparrow, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant.

1 Rétrolien / Ping

  1. Quatre jeux vidéo ambitieux dérivés de films et tragiquement annulés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*