Mahmoud Abdel Aziz, le « magicien » du cinéma égyptien

| | , , ,

Retour sur la carrière d’une icône du cinéma égyptien : Mahmoud Abdel Aziz. 

Mahmoud Abdel Aziz est né le 4 juin 1946 à Alexandrie. Issu de la classe moyenne égyptienne, son parcours universitaire l’amène à fréquenter la faculté des sciences agricoles de l’université d’Alexandrie. Mais alors qu’il mène ses études, il étudie en parallèle les arts dramatiques par le biais du théâtre universitaire. Une passion qui prendra le pas sur tout le reste.

Dix ans plus tard, sa carrière d’acteur fait un bond phénoménal, grâce au feuilleton Al-Dawama. Peu de temps après, en 1974, il obtient son premier rôle au cinéma dans le classique égyptien Al-Hafeed. Un rôle qui fera exploser sa carrière, puisque celui-ci tournera dans pas moins de 25 films les années suivantes !

Mahmoud Abdel Aziz : le « magicien » du cinéma

Les années 1980 firent de Mahmoud Abdel Aziz une superstar, grâce aux films El Aar (1982) et El Kef (1985). Il s’illustra également dans des séries télévisées comme Raafat El-Hagan (1987), l’une des œuvres les plus populaires de la télévision égyptienne, basée sur l’histoire vraie de l’espion égyptien Refaat Al-Gammal.

Après avoir établi sans équivoque son statut de vedette, Mahmoud commença à travailler avec des réalisateurs de premier plan du cinéma arabe. Grâce à ce travail avec des réalisateurs réputés, Mahmoud put interpréter nombre de personnages iconiques du cinéma arabe, mais également aborder des sujets sociaux importants tels que :

En 2001, son rôle dans le film intitulé Le Magicien de Radwan Al-Kashif lui valut son surnom de « magicien » du cinéma. Un surnom qui lui colla à la peau pour le reste de sa vie. Mahmoud reçut nombre de récompenses pour ses performances, jusqu’à 2012 où il fut récompensé à Dubaï pour l’ensemble de sa carrière.

Mahmoud Abdel Aziz mourut le 12 novembre 2016, après avoir joué dans plus de 100 films. Plusieurs d’entre-eux sont aujourd’hui considérés comme des classiques du cinéma arabe et lui-même reste comme un des acteurs les plus emblématiques de l’histoire d’Egypte

 

Sources : 

Précédent

Kiyoshi Kuromiya : le militant des droits des LGBT+ mis à l’honneur par Google

Pourquoi le 5 juin est-il la fête nationale du Danemark ?

Suivant

Laisser un commentaire