La Karmine Corp se retire de ces 3 jeux compétitifs, dont « Super Smash Bros »

La Karmine Corp se retire de ces 3 jeux compétitifs, dont "Super Smash Bros"

Karmine Corp Par Dhav (X : @imdhav)

C’est dans une vidéo de 13 minutes que les directeurs de la Karmine Corp Kamel Kebir (Kameto) et Arthur Perticoz annoncent que la structure se retire de 3 jeux compétitifs. Il s’agit de Super Smash Bros. Ultimate, Teamfight Tactics et TrackMania. Retour sur le parcours de leurs joueurs et sur cette triste décision.

Un parcours de champions

Le club e-sport Karmine Corp fut créé en 2020 par les streameurs Kameto, Kotei et Prime. Portée par des figures populaires et proches de leur communauté, elle séduit rapidement sans oublier de faire ses preuves. C’est sur League of Legends qu’elle s’illustre en remportant le titre de champions d’Europe 3 fois consécutives. La structure possède aussi des joueurs et équipes sur les jeux Valorant, Rocket League, TrackMania, Teamfight Tactics et Super Smash Bros. Ultimate. Mais l’aventure s’arrête pour les trois derniers jeux cités. Ce fut annoncé par les directeurs dans une vidéo du 19 décembre.

Le parcours s’arrête donc pour 5 joueurs internationaux. Smash Bros. Ultimate était représenté par le jeune californien Kurama, joueur de Mario toujours proche des top 8 quand il n’en fait pas partie. Il a dernièrement ramené une première place à la KC dans les team battles de l’Ultimate Fighting Arena 2023, en équipe avec Tarik, joueur de Greninja chez Geared Gaming. 

Du côté de TrackMania on pouvait retrouver les Français Otaaaq et Bren. Chacun d’entre eux a réalisé des résultats impressionnants avant de rejoindre la structure et ils ont gagné le dernier championnat du monde ensemble il y a quelques semaines.

Bren et Otaaaq soulèvent la coupe de champions du monde le 26 novembre dernier

Enfin, Teamfight Tactics était porté par les Français Canbizz et Double61. Ce dernier avait remporté le tout premier championnat du monde du jeu en 2020 sous les couleurs de la Karmine qui à l’époque s’appelait encore la Kameto Corp.

Une décision difficile pour la Karmine Corp

La Karmine Corp réduit donc de moitié les jeux représentés pour leur saison 2024. Dans la vidéo partagée sur leurs réseaux sociaux on retrouve Kameto et Arthur Perticoz. Alors que l’un raconte les histoires des jeux et des joueurs liés à la KC, l’autre explique les raisons pratiques qui mènent à cette fin de collaboration. Ils dédient une partie à chaque jeu. On nous prévient dès le départ, une douzaine de critères ont joué dans la décision, dont :

  • L’audience, le jeu doit avoir un public suffisant et assez fidèle voir doit ramener davantage de monde avec le temps
  • La rentabilité, les équipes doivent notamment êtres soutenues financièrement par les éditeurs et sponsors
  • L’ambition, est-ce que le jeu en vaut la chandelle sur la prochaine saison ?

TrackMania n’est avant tout pas rentable malgré les derniers exploits des joueurs. Teamfight Tactics ne trouve quant à lui pas son audience et donc pas suffisamment de sponsoring. La question Ultimate est plus complexe encore puisqu’elle est liée aux mesures prises par Nintendo sur l’écosystème e-sport de ses jeux. On le rappelle, la firme japonaise avait publié un communiqué glaçant le 24 octobre dernier. Parmi les nouvelles règles : interdiction des sponsors et du profit financier personnel, des limitations de joueurs par jour… Vous pouvez retrouver ces mesures en détails dans notre article dédié. 

Revirement de situation pour Teamfight Tactics

Kameto est revenu sur sa décision concernant Teamfight Tactics et l’a annoncé dans un stream du 20 décembre. Il explique qu’il ne peut pas se séparer de joueurs si importants pour l’histoire de la K Corp, qui ont toujours été fidèles au poste même dans les temps difficiles. Il promet par ailleurs d’apporter plus de visibilité au jeu et ses joueurs en restreamant les championnats lui-même. Une bonne idée pour intéresser plus de monde et créer un certain engagement. Canbizz et Double61 resteront donc à la Karmine Corp pour la saison 2024.

Aucun changement à venir du côté de TrackMania et Super Smash Bros. Ultimate néanmoins.

Un avenir incertain pour l’e-sport de chez Nintendo 

Il est légitime de se demander comment une scène e-sport aussi massive et populaire que celle de la licence Smash Bros. (on pense aussi à Melee) va évoluer à la suite de telles mesures. Il n’est pas étonnant de voir une structure toute aussi massive se retirer du jeu et de l’organisation de tournois autour. Nintendo ne s’accorde pas avec sa scène et ça risque de coûter cher à son e-sport… 

Arthur Perticoz souligne dans chaque partie qu’aucune porte ne se ferme définitivement. Il y a toujours la possibilité pour la KCorp de soutenir les joueurs dans des occasions individuelles. On souhaite bonne route aux joueurs et un beau palmarès pour l’e-sport KC durant la saison 2024. 

La venue du très attendu UFA 2023 sur Ultimate / Photo by Corentin Boutrige (X : @Twayh)

Pour nous suivre sur Facebook – Cultea 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *