Comment fut inventé le basket-ball ?

| | ,

Ce mardi 20 juillet, les Bucks de Milwaukee remportèrent leur second titre de champions de la NBA. Depuis plusieurs décennies, le basket-ball s’est démocratisé, et la ligue majeure est aujourd’hui connue à travers le monde. En effet, qui n’a jamais entendu parler de Michael Jordan, LeBron James ou encore Stephen Curry ?

La popularité de ce sport n’est plus à prouver, en témoignent les chiffres d’audience ou les nombreuses stars qui viennent assister aux matchs. L’histoire de ce sport, qui s’étend sur plus d’un siècle, débuta à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis…

La création du basket-ball

Hiver 1891. De violentes tempêtes de neige frappent l’ensemble de la Nouvelle-Angleterre. Le Springfield College, situé dans le Massachusetts, n’est pas épargné. Dès lors, impossible pour les étudiants de pratiquer quelconque sport en extérieur. Enfermés à l’intérieur, les adolescents commencent donc à se dissiper. C’est là qu’intervient le créateur du sport « panier-ballon » : le docteur James Naismith. À l’époque professeur d’EPS, il cherche à canaliser ses élèves afin d’éviter que tout parte en vrille. C’est ainsi qu’il trouve l’idée géniale – et pourtant toute simple – d’accrocher en hauteur deux paniers à pêche. Le jeu qu’il invente consiste à tenter de lancer un ballon dans celui de l’équipe adverse. Le premier match est une catastrophe. En effet, le jeu n’ayant aucune règle promulguée, la scène ressemblait à un pugilat général.

James Naismith, fondateur du basket-ball - Cultea
James Naismith

C’est ainsi que Naismith va instaurer, dès l’année suivante, les 13 fondements du basket-ball que nous connaissons aujourd’hui. Interdiction de courir en tenant le ballon dans les mains ou de plaquer un joueur adverse, l’arbitre est maître du jeu, la durée des matchs est définie, etc. Sous l’impulsion d’une réglementation stricte, le basket-ball va ainsi voir ses horizons s’élargir et rejoindre d’autres continents…

Les prémices de l’internationalisation

Le Springfield College n’est autre que l’autre nom de l’école de formation des YMCA. Avant d’être une chanson entêtante, l’établissement formait la jeunesse chrétienne, l’acronyme signifiant « Young Men’s Christian Association ». Les élèves vont, durant leurs études, exporter le basket-ball à travers le monde. En effet, si de nombreuses disciplines étaient pratiquées dans le cursus religieux (telles que le football ou le baseball), c’est bien le sport de la balle orange qui va prendre une ampleur considérable à l’international.

Le 27 décembre 1893, les locaux de l’Union chrétienne de Paris accueillirent le premier match de basket-ball en France ! Un pas de géant pour l’invention du Dr Naismith, qui se démocratise à vitesse grand V grâce au mouvement d’étudiants chrétiens.

Les stades remplis de dizaines de milliers de personnes, des athlètes connus mondialement, des fans toujours plus nombreux… Quand l’on voit les proportions qu’a pris le basket-ball, il est difficile d’imaginer que les origines de ce sport nous viennent d’un simple cours d’EPS. Pourtant, le coup de génie de James Naismith a suffit à allumer la mèche d’une des meilleures disciplines sportives, qui a encore de belles années devant elle.

The following two tabs change content below.

Corentin Cozic

Etudiant en troisième année de licence Information et Communication.

Derniers articles parCorentin Cozic (voir tous)

Précédent

Netflix souhaite imposer la vaccination à ses équipes de tournage

La consommation de thé en Angleterre : une longue histoire d’amour

Suivant

1 réflexion au sujet de « Comment fut inventé le basket-ball ? »

Laisser un commentaire