Roald Dahl, écrivain grinçant pour petits et grands

| | ,

Charlie et la Chocolaterie, Matilda, Sacrées Sorcières… Nombreux sont les succès de Roald Dahl à être connus du jeune public. Avec ses 200 millions d’exemplaires vendus dans le monde, Roald Dahl n’a pourtant pas toujours été l’écrivain de la jeunesse.

Lorsque l’on pense à Roald Dahl, on a cette image d’un vieux monsieur vivant dans sa maison de campagne du Buckinghamshire en Angleterre. Après s’être levé de bon matin et avoir enfilé son cardigan, il s’installe dans son fauteuil moelleux avec un plaid pour se réchauffer. Jusqu’à l’appel du déjeuner, il écrit les histoires qui font sourire et effraient parfois les enfants.

Mais Roald Dahl n’a pas toujours été ce vieux monsieur, et il a eu avant cela une vie trépidante faite de malheurs et de succès.

Une vie romanesque

S’il n’avait pas eu d’inspiration, Roald Dahl aurait pu écrire sur sa vie tant elle a été multiple. On connait le Roald Dahl écrivain, mais avant, une longue liste d’activités occupait ses journées. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est pilote de chasse. Un jour, son avion s’écrase dans le désert libyen. Il frôle alors la mort et décide de ne plus retourner sur le front. Une reconversion digne des plus grands scénarios l’attend : il devient agent secret. Il est envoyé par la Grande-Bretagne aux Etats-Unis pour les convaincre d’arrêter leur politique isolationniste.

C’est seulement après la guerre qu’il devient écrivain. En 1943 il publie Les Gremlins, roman pour adultes. Il rêve d’une reconnaissance de grand romancier.

Déjà à cette époque on perçoit le style singulier de l’écrivain. La chute est l’élément le plus important tant elle est inattendue. Les personnages ne sont pas tendres les uns envers les autres et l’on n’aimerait pas tous les croiser au coin de la rue. Le tout est écrit avec un humour noir qui ne laisse pas indifférent.

Cette écriture parfois cruelle, Roald Dahl la vaut à un vécu chaotique. Avant de devenir écrivain, la vie n’a pas toujours été facile pour lui. D’abord, il a été profondément marqué par la guerre et en garde une vision pessimiste de l’humanité. Sa vie de famille a elle aussi été chamboulée par de nombreux drames. Il perd son père très tôt, ainsi que sa sœur aînée. Une fois devenu père à son tour, il perd sa fille aînée puis son fils, dont le landau est écrasé par un taxi.

Des adultes aux enfants, il n’y a qu’un pas

Cette écriture grinçante ne disparait pas lorsqu’il passe d’un public adulte à un public d’enfants. Il aime choquer le lecteur, peu importe l’âge qu’il a. Loin des familles parfaites de Disney, Roald Dahl prône une tout autre morale : Enfants, si vos parents sont nuls, défiez-les !

Derrière ce constat un peu fataliste se cache également l’envie de prendre en compte les ressentis des enfants. C’est une façon de leur dire de se faire confiance, et que ce n’est pas parce qu’un adulte fait ou dit une chose qu’il s’agit d’une bonne chose. Et puis si rien ne va, il y aura toujours un peu de magie pour donner un coup de pouce, à la manière d’un ticket d’or de Charlie et la Chocolaterie.

Loin d’être sa première vocation, la littérature jeunesse est pourtant le genre qui fera exploser la carrière de Roald Dahl. En 1957, lorsque son agent Sheila St Lawrence lui souffle l’idée de se tourner vers les enfants, le coup est dur pour l’écrivain. Il pense son désir de devenir un grand écrivain mis au placard pour se pencher vers une écriture moins prestigieuse. Ses premiers romans sont des échecs, jusqu’à James et la Grosse Pêche qui sort en 1957.

Aujourd’hui, ce sont ses œuvres pour adultes qui sont à redécouvrir alors que la renommée de celles pour enfants n’est plus à faire. Récemment, Gallimard a édité les Contes de l’Inattendu, 1568 pages qui regroupent les récits écrits au début de sa vie d’écrivain.

Homme de lettres mais aussi homme de cinéma, Roald Dahl a également scénarisé le cinquième volet de la saga James Bond On ne Vit que Deux Fois. Un personnage plein de surprises et dont l’œuvre se perpétue aussi sur petit et grand écran. En effet, Netflix a récemment acheté les droits d’adaptation de plusieurs de ses œuvres comme James et la Grosse Pêche ou encore Sacrées Sorcières.

Sources :

https://www.lexpress.fr/culture/roald-dahl-ecrivain-pour-adultes_2158331.html

https://www.franceinter.fr/livres/saviez-vous-que-l-ecrivain-roald-dahl-a-d-abord-ecrit-pour-les-adultes

https://www.franceinter.fr/culture/confinement-cinq-bonnes-raisons-de-se-re-plonger-dans-l-oeuvre-de-roald-dahl

https://fr.wikipedia.org/wiki/On_ne_vit_que_deux_fois_(film)

https://www.franceinter.fr/livres/roald-dahl-aurait-eu-100-ans-aujourd-hui

https://www.franceinter.fr/cinema/de-charlie-et-la-chocolaterie-a-matilda-netflix-achete-les-droits-d-adaptation-des-romans-de-roald-dahl

The following two tabs change content below.
Précédent

Paulette Nardal, femme oubliée de la Négritude

Disney retarde les dates de sortie de nombreuses productions du MCU

Suivant

Laisser un commentaire