« Rainbow Six Extraction » : Deux ans plus tard, l’invasion se déroule toujours bien ! [TEST]

"Rainbow Six Extraction" : Deux ans plus tard, l'invasion se déroule toujours bien ! [TEST]

Rainbow Six (R6) est une franchise phare dans la place de l’esport pour Ubisoft et auprès des joueurs. Son épisode Rainbow Six Extraction avait opté pour une toute nouvelle approche surprenante en mélangeant les infectés et le FPS tactique et militaire. Deux ans plus tard, qu’en est-il ? L’invasion n’est pas près de se finir !  

Rainbow Six Extraction est né d’une prise de risque qu’il faut saluer. La série inspirée des romans de Tom Clancy (Splinter Cell, Ghost Recon) a toujours embarqué les joueurs dans des conflits réalistes aux quatre coins du globe. Cette fois, cet épisode multijoueur se déroule dans un monde déshumanisé envahi par des parasites extraterrestres du nom d’Archéens. Face à cette menace inconnue, les plus grands agents du monde vont se retrouver face à leur plus grand défi.

Alors que Rainbow Six Siege se porte toujours aussi bien et se donne une place très importante dans le milieu de l’esport, son stand-alone est toujours apprécié de sa forte communauté. Il faut dire que l’évènement temporaire de science-fiction était tellement populaire que l’éditeur a écouté ses fans pour concevoir un tout nouveau jeu. Nous voici donc revenus deux ans plus tard sur le titre d’Ubisoft qui a connu beaucoup d’améliorations depuis sa sortie en 2022.

Nota Bene : Le Jeu Service (GAAS) est intégralement cross-play. Nous avons joué sur PS4, tandis qu’un partenaire était sur Xbox Series.

S’extraire d’une invasion des Archéens !

Rainbow Six Extraction lance de temps en temps des modes de jeu spéciaux à durée limitée via ses « Affectations ». Au fur et à mesure des saisons lancées par le jeu, de nombreux skins ont été ajoutés pour les joueurs, de nouvelles variantes d’aliens se sont déployées et on compte de nouveaux opérateurs dans le groupe des protagonistes : Zofia, la sœur d’Ela et Echo, un agent du S.A.T. Bien évidemment, nous comptons aussi sur l’augmentation du niveau maximum permettant d’obtenir de nouvelles aptitudes et armes redoutables contre les Archéens.

Rainbow Six Extraction
La feuille de route de l’année 2023 annonçant les évènements de Rainbow Six Extraction.

La feuille de route de l’année 2024 n’a pas encore été déployée et on ignore si de nouvelles extensions apparaîtront bientôt. Néanmoins, Rainbow Six Extraction reste très complet dans son ensemble et continue de multiplier les plaisirs de jeu. Il réussit à se définir comme une solide alternative au PvP actif et tactique de Rainbow Six Siege. En effet, cet opus de science-fiction bénéficie d’une dynamique autour du PvE (Joueur contre l’environnement), dans laquelle les trois participants doivent faire preuve de solidarité et de stratégie pour ne pas sombrer. Le travail d’équipe n’est pas un prétexte, car les ennemis sont nombreux, sans pitié, et la moindre erreur peut conduire à la capture.

S’unir ou périr !

Nous parlions de capture plus haut si on échoue une incursion. C’est ce qui démarque considérablement le titre multijoueur des autres, puisqu’on ne meurt pas dans Rainbow Six Extraction. Néanmoins l’échec est punitif, puisque notre personnage préféré ne peut plus être utilisé tant qu’il n’a pas été sauvé au cours d’une mission. Vous l’aurez compris, les nombreuses défaites sanctionnent lourdement et ralentissent considérablement le cycle de progression.

Bien que l’on croisera souvent des joueurs qui nettoient le terrain d’une facilité déconcertante, il ne convient pas de foncer tête baissée. Entre les nids et les ennemis, tirer dans le tas sans réfléchir peut avoir des conséquences tragiques. Chaque mission doit être minutieusement planifiée, d’autant que les trois objectifs sont complètement aléatoires.

L’ambiance est crasseuse et l’ennemi peut surgir à tout moment. Si on veut sauver notre personnage, il faudra le sortir de cet arbre lugubre…

Parmi eux, du sabotage, de la capture d’ennemi, de l’élimination furtive, des combats de Boss ou du sauvetage d’alliés. C’est varié et ça offre rapidement des possibilités. Cependant, aucune obligation d’accomplir les trois objectifs, puisqu’on peut lancer l’extraction à n’importe quel moment. Un atout non négligeable, d’autant que la situation peut très vite dégénérer si l’équipe ne se coordonne pas. De plus, le bestiaire est très diversifié et devrait créer quelques sueurs froides dans les difficultés les plus élevées. Bonne nouvelle pour les plus téméraires, l’extraction gonfle de 90 % l’expérience gagnée ! Que serait la vie sans prendre des risques ?

Nota Bene : Le mode de jeu Maelstrom lancé lors du Endgame permet de se lancer dans une mission suicide composée de neuf objectifs très difficiles. Il faudra de nombreuses heures d’entraînement avant de savourer le plaisir d’une intense satisfaction. C’est ici que le contenu saisonnier du jeu se fait principalement.

On aura très vite l’habitude d’utiliser nos gadgets REACT (le drone prioritairement) pour analyser l’environnement et trouver comment se faufiler vers nos adversaires. On jouera aussi beaucoup sur la discrétion, car les dégâts ennemis sont très élevés et les kits de soin peuvent être très rares. Quand on vous disait que la moindre erreur pourrait être fatale pour toute l’équipe !

Le drone sera le meilleur allié pour planifier sa trajectoire et localiser les nids.

Heureusement, la victoire apporte de nombreuses récompenses, dont des nouvelles arènes et de nombreux personnages avec une spécialité propre. Doc peut soigner à trois reprises, Ela peut étourdir les ennemis plus facilement, tandis que Vigil peut devenir temporairement invisible. Enfin, l’expérience et les études réussies apportent des éléments autour de l’univers de Rainbow Six Extraction, bien qu’il ne possède toujours pas de scénario à proprement parler. On aurait réellement apprécié avoir un vrai contenu narratif lors d’un déroulé des différentes saisons.

Rainbow Six Extraction vaut-il toujours le coup ?

Tandis que Rainbow Six Siege prolonge sa neuvième année consécutive, Rainbow Six Extraction semble avoir ralenti ses nouveautés. Toutefois, il faut prendre la production d’Ubisoft pour ce qu’elle est réellement : un très bon chapitre supplémentaire de la franchise. De ce fait, toutes les armes et tous les personnages jouables sont déjà présents dans l’autre jeu. Il ne fait aucun doute que le titre ne doit pas faire concurrence à Siege et se veut simplement une excellente alternative pour les personnes voulant s’éloigner temporairement des affrontements joueurs contre joueurs.

Plusieurs personnages jouables avec des compétences spéciales. Mais ici, le personnage n’est plus disponible…

Se prendre au jeu en 2024 est toujours plaisant et on trouve toujours rapidement des coéquipiers pour se lancer dans une nouvelle session. Surtout, le cœur de ce Rainbow Six Extraction réside dans les sessions entre amis. Lancer des Matchmaking publics n’apportera jamais la même sensation que de jouer avec une équipe d’amis. La coopération étant de mise, chaque pas vers la réussite de la mission est grisant. Il est plus fun de diriger l’incursion avec des gens de confiance et d’opérer une excellente stratégie.

En revanche, n’allez pas croire qu’il est impossible de jouer seul, mais le challenge sera plus corsé. Accomplir les défis et tuer de l’alien en solo paraît un bon entraînement pour devenir un agent acharné et expérimenté.

Rainbow Six Extraction apporte un véritable vent de fraîcheur à la saga homonyme d’Ubisoft. Tout en conservant son identité, il se révèle un solide jeu multijoueur qui est devenu bien plus riche grâce à du contenu annexe. On espère voir encore des nouveautés prochainement. Une superbe antithèse de l’excellent Rainbow Six Siege

Bande-annonce Rainbow Six Extraction

Photographe et réalisateur indépendant. Certains de ses films ont obtenus une soixantaine de sélections en Festival à travers le monde. Rédacteur chez Cultea, ses écrits sur le Traumatisme abordé dans le jeu vidéo sont publiés sur le site !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *