Qui était Wu Zetian, la plus influente des impératrices chinoises ?

| | ,

Alors qu’il y a 1394 ans, Tang Taizong devenait le deuxième empereur de la dynastie chinoise des Tang, c’est l’une de ses concubines, Wu Zetian, qui s’imposa et marqua l’histoire de la Chine ! En effet, elle fut à l’origine d’un vaste empire. Découvrons ensemble qui était cette impératrice redoutable.

Wu Zetian : de concubine à impératrice

Une jeune fille intelligente…

Wu Zetian est née durant la dynastie des Tang, dans une famille aisée. Elle y reçut un enseignement hors pair. Elle apprit à parler et à écrire 5 langues. À seulement 14 ans, elle devint l’une des concubines du roi Taizang. Il fut tellement impressionné par son potentiel intellectuel qu’il en fit sa secrétaire. Quelques années plus tard (en 649 plus précisément) l’empereur mourut. Toutes ses concubines furent alors envoyées au monastère.

L’empereur Taizang

… et manipulatrice

Cependant, la chance toucha la jeune fille qui reçut la visite de l’héritier de l’empereur et l’épousa. Elle prit alors beaucoup en puissance et s’imposa comme la préférée de l’empereur, jusqu’à se débarrasser de la mère du souverain et d’une de ses concubines préférées. 

En 655, elle fut nommée impératrice et usa de la situation de son mari malade pour s’occuper de la plupart des affaires politiques du pays. Elle ne s’asseyait pas à la place de l’Empereur, mais elle agissait dans l’ombre.

Un empire éminent

Le Renouveau

Wu devint une personnalité très populaire auprès du peuple. Elle abolit le service militaire en faveur de la richesse agricole et améliora les travaux publics. Mais cela ne l’empêcha pas de réaliser des conquêtes qu’aucun autre empereur n’avait réalisé auparavant. L’impératrice annexa la Corée, la Mongolie et bien d’autres territoires. 

Elle reforma son administration ainsi que le concours de la haute fonction publique. Elle favorisa l’émergence du bouddhisme au détriment du taoïsme, religion qu’elle considérait machiste. Wu Zetian fut notamment à l’origine de la construction des Grottes de Longmen dans la région du Henan.

Le point culminant

En 683, l’empereur meurt. Pour garder son emprise, Wu décide de nommer un de ses fils à sa place. Elle régna donc par l’intermédiaire de son fils, qui plus tard, n’ayant pas d’aussi grande ambition, lui céda sa place. 

Wu Zetian fit alors beaucoup pour les femmes, qui, à l’époque, avaient des droits très restreints. Par exemple, elle modifia le système en faveur des femmes et leur permis d’accéder à la haute fonction publique. Elle envoya même des universitaires écrire des biographies sur des femmes célèbres. 

Cependant, durant l’an 701, elle devint terriblement malade. Elle décédera le 16 décembre de l’an 706 mettant fin à la dynastie des Zhou. 

Cette femme a été et sera toujours dans le cœur du peuple chinois. Vivement critiquée par les historiens issus du confucianisme, ils changèrent de point de vue après les années 50. Depuis la fin des années 80, on voit un nouvel engouement concernant ce personnage historique. En 2014, la série chinoise The Empress of China se concentrant exclusivement sur sa vie, fut même très bien accueillie dans son pays d’origine ! 

 

A lire également : Presque 90 ans après sa mort, Marie Curie est toujours Radioactive

A lire également : « Le regard de la haine »… Quand Goebbels découvre que son photographe est juif 

 

The Empress of China – Trailer

 

Sources :

Précédent

Léon Gaumont : comment a-t-il créé l’empire culturel qui porte son nom ?

Weekend Affair annonce son nouvel album avec le superbe « Fini de Jouer »

Suivant

Laisser un commentaire