Wuxing : la symbolique des couleurs en Chine

Wuxing : la symbolique des couleurs en Chine - Cultea

La Chine. Un territoire immense, une culture millénaire, une puissance mondiale. Si « l’Empire du milieu » est aujourd’hui aussi présent sur la scène internationale, c’est qu’il a su se développer avec une extrême rigueur au fil des âges. Pour cela, la population doit se référer à des croyances, objectifs et représentations populaires. En clair : une ligne de conduite, un idéal. Si Confucius joue un rôle central dans la doctrine chinoise, tel est aussi le cas du cycle de la vie. Ainsi, les couleurs que nous relions à la Chine n’ont pas simplement un but esthétique. Elles ont des significations bien précises, tirées du Wuxing, qui a structuré la pensée sociale depuis des milliers d’années… 

Wuxing, le cycle des transformations

Le Wuxing (prononcer « Wo-shin ») ou Cinq Phases, est un concept clé de la cosmologie chinoise traditionnelle. Développé durant l’Antiquité, il s’est intégré aux mœurs du pays jusqu’à devenir omniprésent.

Le Wuxing repose sur une vision holistique de l’univers. Cinq éléments, cinq saisons, cinq âges… Il s’inscrit dans le cycle de la vie, dans lequel l’Homme doit trouver l’harmonie avec la Nature et la paix avec lui-même. Cette philosophie se retrouve partout. Dans la médecine, il existe cinq maux, chacun associé à un élément. Dans la gastronomie, chaque couleur possède un goût différent, de l’acide à l’amer, du sucré au salé en passant par le piquant. Pour un chef, le respect des couleurs est crucial : si elles sont bien dosées, alors la santé sera préservée. 

Le cycle du Wuxing - Cultea
Le cycle du Wuxing

Jaune, protection et stabilité

Le jaune symbolise le Centre, l’été « tardif » et l’élément terre. Le jaune est central pour les Chinois, puisqu’il est l’équilibre de toute chose.

La cité impériale, en plein cœur de Pékin, et le dragon siégeant en son centre sont vernis d’un jaune éclatant. Les nobles arboraient le fameux « jaune impérial » dans la cour, signe de leur gloire et du respect dont les sujets devaient faire preuve à leur égard. 

La terre est nécessaire à forme de vie. De même, le Fleuve jaune fut central dans le développement de la civilisation chinoise. 

La saison associée est plus difficile à déterminer. Le jaune est la cinquième période de l’année, entre l’été et l’automne, lors de la phase des récoltes.

La couleur porte aujourd’hui une symbolique bien différente, puisqu’elle représente la sexualité et la pornographie. 

Le roi Ei Sei dans le manga Kingdom - Cultea
Le roi Ei Sei dans le manga Kingdom

Rouge, chance et festivité 

Le rouge symbolise le Sud, l’été et l’élément feu. Cette couleur, signature de la Chine, est porteuse de bons présages.

L’été est la saison des fêtes dans de nombreuses régions. Le début du mois d’août se caractérise par ses fêtes du feu, durant lesquelles les habitants allument des torches afin d’éloigner les mauvais esprits. Durant le Nouvel an, villes et villages sont décorés de rouge. Chance et joie y sont liées, ainsi que l’épanouissement et l’expansion, d’où la relation avec le feu qui peut s’accroître rapidement. C’est pour cela que sont distribuées de petites enveloppes rouges à étrennes : la réussite financière est cruciale pour la majorité des familles ! 

Le feu, à travers l’encens (qui peut atteindre plusieurs mètres de haut en certaines occasions), symbolise la vigueur et l’énergie. 

Enfin, le rouge symbolise le bonheur. Si la mode occidentale pousse les jeunes mariées à adopter des robes blanches, le tissu rouge reste obligatoire sur une photo a minima.

Décorations pour le Nouvel An chinois - Cultea
Décorations pour le Nouvel An chinois

Vert, renouveau et prospérité

Le vert symbolise l’Est, le printemps et l’élément bois.

Le confinement en mars 2020 l’a montré : lorsqu’on la laisse faire, la Nature reprend ses droits. Renouveau du printemps ou espoir de l’enfance, le vert est symbole de croissance, de prospérité. 

Le bois n’est pas choisi au hasard. Les bourgeons, les herbes qui poussent : la renaissance de la végétation après l’hiver se manifeste dans cet élément. C’est pourquoi des espaces verts sont progressivement construits dans les grandes villes chinoises. Greenwashing ou non, la symbolique du bois est très ancré dans la pensée commune. 

Cependant, vous ne verrez pas souvent de vêtements verts en Chine. Un textile de cette couleur est en effet souvent péjoratif. « Porter un chapeau vert » signifie par exemple être infidèle ! 

La province du Hunan, au sud-est de la Chine - Cultea
La province du Hunan, au sud-est de la Chine

Noir, régénération et persévérance

Le noir symbolise le Nord, l’hiver et l’élément eau. Dans le Wuxing, le noir est signe de récupération. La Nature reprend ses forces durant l’hiver, avant que le cycle de la vie ne recommence.

Dans cette optique, l’eau est porteuse de vie : elle est nécessaire au développement des cultures et représente symboliquement le souffle qui traverse le corps. 

Force et douceur sont aussi liées à cet élément. Quelle que soit sa forme, l’eau s’adapte à son environnement. Calme ou dévastatrice, les mots de Bruce Lee à son sujet sont « limpides » :

Blanc, pureté et sagesse

Le blanc symbolise l’Ouest, l’automne et l’élément métal.

L’automne est la période de la récolte durant laquelle les champs de coton sont d’un blanc saisissant. Tout le monde peut participer à la collecte, qui peut être source de gagne-pain épisodique pour bon nombre de familles. C’est dans les provinces montagneuses à l’Ouest de la Chine que l’on trouve l’argile blanche, matériau central dans la conception de la porcelaine. Celle-ci est synonyme de pureté. 

Pureté que l’on retrouve aussi dans la blancheur du teint de peau. En Chine, comme ailleurs à l’époque féodale, une peau claire était signe de richesse. En effet, les paysans qui devaient travailler dans les champs étaient exposés au soleil. Une peau blanche soulignait une vie confortable à l’abri de tout travail manuel ! 

Le blanc est aussi symbole de sagesse et longévité. De même que les sages sont souvent représentés avec une barbe et des cheveux blancs, la grue inspire calme et maturité aux artistes chinois. 

Attention toutefois, si vous vous rendez à un mariage, le blanc est à proscrire, puisqu’il est arboré durant les enterrements. Cela peut être vu comme un vrai affront. 

Yin Yang

Bien sûr, un concept clé du taoïsme se fonde sur le blanc, et précisément sur sa dualité avec le noir : le Yin Yang. Clé de voûte de la philosophie chinoise, cette vision du monde a influencé le pays depuis l’Antiquité. Bien et mal, clair et obscur, vie et mort… L’interconnexion de toute chose se retrouve dans ce symbole rond, signe que l’harmonie se trouve dans l’équilibre des forces. 

Grues à couronne rouge - Cultea
Grues à couronne rouge

Plus qu’une correspondance intrigante des couleurs, le Wuxing est donc aux racines de la croyance populaire. Si vous partez en Chine, vous pourrez adopter un regard nouveau sur les paysages magnifiques dont le pays regorge !

 

Sources : 

One Reply to “Wuxing : la symbolique des couleurs en Chine”

  1. C’est toujours un plaisir de te lire…
    J’apprends de multiples choses grâce à ta plume et au site Cultea.
    Bravo Corentin!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.