Qui est l’enfant prodige qui a battu 20 maîtres d’échecs en même temps ?

| | ,

Samuel Reshevsky cela ne vous dit rien ? Ce nom est assez peu connu du grand public et pourtant ! À seulement huit ans il a déjà battu 20 maîtres d’échecs simultanément !

Enfant prodige

Samuel Reshevsky, né en Pologne en 1911, est un joueur d’échecs. Enfant prodige, il devient un grand maître international. Il était l’un des meilleurs joueurs, des années 1930 aux années 1970.

Enfant, il apprit à jouer aux échecs avant même de savoir lire. À seulement quatre ans, alors qu’il observe une partie d’échecs jouée par son père, il lui conseille de ne pas bouger le cavalier comme il s’apprête à le faire : il comprit les règles en le regardant.

Battre 20 maîtres à 8 ans

En 1917, Samuel dispute une partie contre le grand Akiba Rubinstein, qu’il perd mais ce dernier lui dit : « Un jour tu seras champion du monde ». Les parents de Samuel Reshevsky l’emmènent alors disputer des parties contre les meilleurs joueurs aux quatre coins de l’Europe. À 8 ans, il bat des joueurs aguerris et joue des parties simultanées avec parfois 20 joueurs !

Le professeur Vidmar, Grand-Maître, joua une partie avec l’enfant. La rencontre amusa d’abord les spectateurs qui ne voyaient qu’un enfant face à un joueur très expérimenté… mais surprise, le petit Samuel réussit petit à petit à s’imposer avec une position supérieure ! Néanmoins, le Grand-Maître réussit son « échec et mat », seulement grâce à une étourderie du jeune garçon.

Ces parties d’échecs contre les plus grands fascinaient et permirent à sa famille de vivre dans une relative aisance. Toutefois cela fut assimilé à de l’exploitation du travail d’un enfant et en 1924, un tuteur imposa une scolarisation conforme à celle de tout enfant de son âge. Alors pour la première fois, Samuel Reshevsky dut suivre des cours à l’école.

Un retour discret

Adulte, il refuse de devenir joueur professionnel et étudie la comptabilité à l’Université de Chicago. Mais les championnats d’échecs s’offrent à lui. Sa carrière internationale débute alors en 1935 avec une première place au tournoi de Margate (Royaume-Uni) où il bat l’ancien champion du monde des échecs, José Raúl Capablanca.

Samuel Reshevsky remporte le championnat d’échecs des États-Unis pas moins de sept fois : en 1936, 1938, 1940, 1941, 1942, 1946 (il ne disputa pas le tournoi en 1944, 1948 et 1954), puis il regagna le championnat en 1969. Il termina deuxième du championnat en 1951, 1957, 1958, 1959, 1965 et 1972 !

En plus d’être un grand champion d’échecs, Samuel Reshevsky écrivait des livres sur le sujet et rédigeait des rubriques d’échecs pour des magazines spécialisés et pour le New York Times.

Sources :

 

The following two tabs change content below.

Léna Saint Jalmes

Précédent

« 9 jours à Raqqa » : de Xavier de Lauzanne, sous les ruines, l’espoir [critique]

Disney met un gros coup de pression au cinéma français

Suivant

Laisser un commentaire