Qui est la toute première héroïne de jeu vidéo ?

Pour une grande majorité d’amateurs de productions vidéoludiques, il semble ne faire aucun doute que Lara Croft est la première héroïne de jeu vidéo. Pourtant, avant l’arrivée de l’héroïne de Tomb Raider sur nos écrans, il existait une autre femme forte qui a laissé sa trace dans l’histoire des jeux vidéo et qui le fait encore très bien aujourd’hui, tant ses aventures sont incontournables. Oui, nous parlons bien de Samus Aran.

Il y a toujours eu de nombreux personnages féminins dans le jeu vidéo, mais elles n’étaient que très rarement les premiers rôles. Certes, les débats pourraient accorder le doute à Ms Pac-Man. Mais elle n’était en réalité qu’une stratégie marketing pour ouvrir le jeu vidéo aux femmes. Certains pourraient alors dire qu’il s’agit de Toby, dans le jeu Baraduke sur Arcade, qui, hélas, n’est sorti qu’en très peu d’exemplaires au Japon. Sorti en 1985, personne ne semble connaître ce jeu de tir sympathique destiné à l’oubli, même s’il fut ressorti en rétrospective sur la console virtuelle de la Wii de Nintendo. Finalement, ce sera bien vers Nintendo qu’il faudra se tourner, puisque la toute première héroïne populaire se trouvera dans leurs catalogues un an après.

Toby Masuyo est l’une des premières héroïnes du jeu vidéo. Le joueur ne découvrira sa réelle identité qu’à la fin. Malheureusement, le personnage n’a pas été réellement populaire…

Samus Aran, la chasseuse dans l’espace

L’apparition et la notoriété de Samus Aran furent donc un véritable changement majeur dans l’histoire du jeu vidéo. Apparue pour la première fois en 1986 dans la célèbre franchise Metroid, le personnage était très différent de tout ce qui se faisait auparavant. Nintendo nous présentait une femme solitaire, dotée d’une armure spatiale, équipée d’armes et de missiles, explorant une planète extraterrestre remplie de dangers terrifiants. Pour l’époque, la création d’un personnage féminin fort et indépendant était sacrément audacieuse, puisque les femmes étaient souvent reléguées aux demoiselles en détresse.

Inspiré d’Ellen Ripley, le personnage interprété par Sigourney Weaver dans Alien, et de l’actrice Kim Basinger, Samus Aran est une chasseuse de primes orpheline. Sa famille périt lors d’une attaque des pirates de l’espace. Samus fut alors adoptée et entraînée comme une guerrière par le peuple Chozo. Elle consacrera sa vie à la destruction des metroids, des parasites extra-terrestres, des pirates de l’espace, mais aussi de Ridley, dont elle souhaite se venger.

Il est amusant de noter que le fait que Samus soit une femme n’était pas une évidence pour les joueurs. En effet, dans les premiers jeux Metroid, ce n’était qu’à la toute fin du jeu, après avoir vaincu le boss final, que le joueur découvrait que Samus n’était pas qui il croyait. Un twist qui augmenta encore plus la notoriété du personnage. D’autant plus que le manuel présentait le personnage par le pronom « il ».

La voie à de nouvelles héroïnes

Samus Aran a représenté une avancée importante dans la représentation des femmes dans les jeux vidéo. Elle a ouvert la voie à d’autres héroïnes, comme Lara Croft que l’on ne présente plus, Jill Valentine de Resident Evil, Jade de Beyond Good & Evil, ou plus récemment Aloy de Horizon Zero Dawn.

La représentation des femmes dans les jeux vidéo fut souvent controversée pour sa sexualisation excessive et ses stéréotypes. Bien que Samus ait été conçue pour être un personnage féminin fort, elle a également été sexualisée dans certaines œuvres plus récentes. Dans certains des premiers jeux Metroid notamment, le personnage peut être joué en toute petite tenue si le jeu se termine rapidement. Toutefois, il semble que ce soient sa force et son courage que la communauté ait retenus. De nombreux épisodes de Metroid s’attardent sur la chasseuse en armure qu’elle incarne. C’est notamment le cas dans Metroid Prime.

Samus Aran reste l’une des figures les plus importantes dans l’histoire des jeux vidéo en tant que première héroïne jouable et populaire. Elle a prouvé que les femmes pouvaient être des premiers rôles dans des jeux d’action et d’aventure, ouvrant ainsi la voie à des représentations plus diverses des femmes dans l’industrie vidéoludique. Mais au fait, quand sort Metroid Prime 4 ? 

Bande-annonce de Metroid Dread

 

Sources : 

One Reply to “Qui est la toute première héroïne de jeu vidéo ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile