« Macintosh » : la petite révolution d’Apple en 1984

"Macintosh" : la petite révolution d'Apple en 1984 - Cultea

L’ordinateur Macintosh fut une des étapes essentielles du progrès numérique. La compagnie Apple le rend public le 24 janvier 1984. Cet ordinateur révolutionnaire, au nom peu commun qui rappelle le fruit préféré de son concepteur, présente un design spectaculaire. À ceci s’ajoutent des fonctionnalités à la fois innovantes et séduisantes.

Le précurseur du projet Macintosh : Lisa

L’ordinateur proposé par Apple en 1984 n’est pas le premier à paraître sur le marché. En 1983, Steve Jobs et Apple mettent déjà à la disposition des consommateurs l’ordinateur Lisa. Il s’agit de l’un des premiers ordinateurs personnels.

Ce dernier se compose d’une interface graphique, ainsi que d’une souris. Le but cherché en créant Lisa est d’augmenter la productivité en rendant les ordinateurs plus faciles d’utilisation. Le point fort de Lisa, contrairement aux autres ordinateurs, est sa capacité à utiliser un système multitâche. Ce système n’était pas encore sur le marché, car on le jugeait alors trop complexe.

Même avec toutes les innovations présentées par l’ordinateur, le public n’accueille pas le projet à bras ouverts. La raison de ce désintéressement ? Le prix de vente, qui se chiffre à une valeur de 10 000 $ HT, soit environ 80 000 francs. Cette somme avoisine la valeur de 12 000 € aujourd’hui. On comprend alors l’échec de Lisa. D’une part à cause de son prix, et d’autre part à cause de la méfiance des Américains concernant le futur informatique.

L’ordinateur Macintosh : « la Rolls » des ordinateurs personnels

Initié en 1979 par la volonté de Jef Raskin, le projet Macintosh a pour ambition d’améliorer la vie de son utilisateur. Praticité et modernité sont les grands axes adoptés par l’ordinateur et ses créateurs. En 1982, Steve Jobs reprend le projet.

L’ordinateur Macintosh se présente avec un processeur Motorola 68 000 cadencé à 8 MHz. À ce processeur s’ajoute une mémoire avec une capacité de 128 Ko. Cette mémoire met un terme aux lignes de codes interminables. L’ordinateur est aussi doté d’un écran monochrome de 9 pouces. Ce dernier offre alors une définition qui défie toute concurrence pour l’époque. Il dispose aussi du premier lecteur de disquettes et d’une souris. Pour ce qui est du prix, ce dernier est 75 % moins cher que Lisa. Il est donc plus accessible pour les consommateurs.

Steve Jobs qui pose avec un Macintosh - Cultea
Steve Jobs qui pose avec un Macintosh (source : Iphoneadict)

Steve Jobs présente l’ordinateur de manière spectaculaire

Avant de pouvoir mettre le produit sur le marché, Steve Jobs doit impressionner les actionnaires. Le moment est crucial pour lui, ainsi que pour la société.

Devant les 2 600 personnes qui se sont présentées au sein de l’auditorium Flint du De Anza Community College à Cupertino, Steve Jobs sort le grand jeu. Il présente Macintosh et insère par la suite une disquette dans la machine. Le mot « Macintosh » défile alors sur l’écran, avec le texte « Incroyablement génial » au centre.

Si l’assemblée pensait avoir tout vu, il n’en était rien. Steve Jobs avait en effet gardé un as dans sa manche. D’un simple clic sur la souris, l’ordinateur se met à parler. Les premiers mots de l’ordinateur furent les suivants :

« Bonjour. Je m’appelle Macintosh. Cela fait du bien de sortir de ce sac. »

La folie prit l’assemblée, exprimée par une pluie d’applaudissements.

La commercialisation du Macintosh commence le 24 janvier 1984. L’ordinateur est très apprécié, surtout au sein des campus. Il permet aux étudiants de présenter de beaux devoirs, de les taper, de les dessiner, et même de les imprimer. Le champ des possibles semblait à présent infini.

 

Source :

2 Replies to “« Macintosh » : la petite révolution d’Apple en 1984

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.