Le jour où Paul McCartney fit la rencontre de John Lennon

Le jour où Paul McCartney fit la rencontre de John Lennon - Cultea

Il y a 65 ans, Paul McCartney fit la rencontre de John Lennon. Une rencontre anodine qui aboutira à l’un des groupes de musique les plus connus de l’Histoire : les Beatles. Retour sur ce jour si particulier pour les fans de rock.

La rencontre McCartney/Lennon

Un jour de juillet 1957, l’histoire de la musique prit un tournant. Le 6 juillet de cette année-là est un jour comme les autres, sauf que les deux stars des futurs Beatles se sont rencontrées.

En septembre 1956, le jeune John Lennon fonde The Quarrymen. Ce groupe de skiffle, musique folklorique qui emprunte au jazz, au blues et à la country, donne un concert dans la ville de Woolton. Ils sont appelés afin de performer à l’occasion de la fête paroissiale de l’église St. Peter. Ce jour-là, dans la banlieue de Liverpool, John Lennon adresse la parole pour la première fois à Paul McCartney.

Si les Beatles ont existé, c’est sûrement grâce à un fameux Ivan Vaughan. Ami de McCartney et Lennon, il décide de les présenter et de les mettre en relation. Sur scène ce jour-là, les Quarrymen ont interprété Come Go With Me de Del-Vikings. Cependant, John Lennon ne connaissait pas les paroles. Alors il improvisa, chantant les paroles d’une autre chanson de blues. McCartney l’écoute et est impressionné par le talent d’improvisation de l’Anglais.

De son côté, McCartney joue dans les coulisses un morceau d’Eddie Cochran, Twenty Flight Rock. La reprise tape dans l’œil de John Lennon.

Les Beatles voient le jour

Le 6 juillet 1957, Paul McCartney avait 15 ans. John Lennon en avait quant à lui 16. John Lennon avait un groupe, McCartney, non. Lennon propose alors à McCartney d’intégrer son groupe. Pour le jeune rockeur, la réflexion n’a pas été très longue. Il accepta la proposition dès le lendemain.

Paul McCartney et John Lennon - Cultea
Paul McCartney et John Lennon. / ©William Vanderson

« On dit qu’avec les mariages, les contraires s’attirent et nous n’étions pas follement opposés, mais j’avais des trucs qu’il n’avait pas et il avait des trucs que je n’avais pas, alors quand on les met ensemble, ça donne quelque chose de plus.” John Lennon à propos de Paul McCartney sur une émission pour BBC Radio 2.

Cependant, avant que les Beatles ne voient le jour, il reste encore un peu de chemin. Paul McCartney, maintenant membre du groupe, invite son ami de 14 ans, George Harrison, à venir le voir. John Lennon le trouve trop jeune pour faire partie des Quarrymen. Il devra auditionner deux fois pour convaincre Lennon de son talent. Harrison devient par la suite le guitariste du groupe.

En 1960, le trio est rejoint par un bassiste. Son nom est Stu Sutcliffe. Sutcliffe, qui sera membre du groupe de 1960 à 1961, suggère de changer le nom des Quarrymen. Fan de Buddy Holly et de son groupe The Crickets, Sutcliffe propose aux autres de s’appeler The Beetles (les scarabées). Le nom change en The Beatals et finalement en The Beatles.

Les Beatles en chiffres

Au final, le groupe anglais de Liverpool a sa place dans le Guinness Book des records. Leur record ? Tout simplement celui du groupe ayant vendu le plus grand nombre d’albums à travers le monde. Le chiffre est stratosphérique, 1 milliard de disques vendus.

Le vinyle "1" des Beatles, compilation de 27 titres - Cultea
Le vinyle « 1 » des Beatles, compilation de 27 titres.

« C’est ce qui fera la sève du tandem Lennon/McCartney : c’est-à-dire une amitié extraordinaire, une symbiose musicale parfaite et en même temps une forme de rivalité » – Frédéric Garnier, auteur u livre Les Beatles, quatre garçons dans le vent.

Autre chiffre conséquent, le nombre de personnes ayant assisté à la première représentation télévisée des Beatles aux États-Unis. Le 9 février 1964, les Américains découvrent enfin le groupe anglais dont on leur parle depuis un petit moment. Ils sont 73 millions à suivre leur performance.

Les quatre Anglais laissent derrière eux des dizaines de tubes, comme Here Comes The Sun, Yellow Submarine, Let It Be, Twist And Shout ou encore Hey Jude. Yesterday a, quant à lui, été repris plus de 3000 fois. C’est tout simplement la chanson la plus reprise de tous les temps.

Les Beatles, ce sont 12 albums. Et pourtant, ce sont 25 albums ayant atteint la première place des charts aux États-Unis. Même les albums live ou les compilations de hits se classent tout en haut du classement. Impressionnant.

Depuis le succès international des Beatles, le lieu de cette mythique rencontre, l’église St. Peter, est devenu un lieu de pèlerinage pour les fans du groupe. Le 6 juillet 1957, grâce au coup de pouce du destin incarné par Ivan Vaughan, deux légendes se serrèrent la main pour la première fois.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.