Le dernier repas de ce crocodile de 95 millions d’années était… Un dinosaure !

Le dernier repas de ce crocodile de 95 millions d'années était... Un dinosaure !

Animal de taille, le crocodile fait frémir plus d’une personne. Et ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer ! Une étude montre qu’un crocodile mort il y a 95 millions d’années a dévoré pour son dernier repas… Un dinosaure !

Confractosuchus sauroktonos, un nom qui lui va comme un gant : le crocodile brisé tueur de dinosaures. Nouvelle espèce découverte dans le Queensland en Australie, elle aurait vécu au Crétacé (période géologique qui s’étend d’environ – 145,0 à – 66 Ma et se termine avec la disparition des dinosaures non aviens et de la plupart des reptiles marins). C’est ainsi la première preuve d’une interaction entre dinosaures et crocodiliens dans ce pays.

Le crocodile a été trouvé quasiment par hasard en 2010, dans un champ occupé par des moutons. La roche qui contenait le fossile a été en partie endommagée par un engin de fouille qui extirpait les restes d’un dinosaure sauropode au même endroit.

Le fossile très fragile a été examiné en micro-tomographie par rayonnement synchrotron, technique qui permet de sonder la roche en profondeur. Les fichiers de données ont ensuite été utilisés pour reproduire numériquement l’échantillon, un processus long de 10 mois. Ainsi, les paléontologues ont pu obtenir une reconstruction 3D du fossile. Environ 35% de l’animal a été conservé avec un crâne presque complet, mais la queue et les membres postérieurs n’ont pas été retrouvés.

Un crocodile de 2,5 mètres

Le crocodile mesurait environ 2,5 mètres de long quand il est mort, mais il aurait pu être bien plus grand ! Des structures cartilagineuses indiquent en effet qu’il était en pleine croissance.

Le plus surprenant est ce qui se trouvait au niveau de son abdomen : les restes d’un petit dinosaure. Les scientifiques ont effectivement révélé que le crocodile avait englouti un jeune ornithopode de 1,7  kg juste avant sa mort. Ses os et la présence d’articulations suggèrent qu’il est mort peu de temps avant d’être avalé, voire même qu’il a été tué par le crocodile. Une chose est sûre cependant. Le prédateur l’a bien croqué, puisqu’un de ses fémurs est brisé et l’autre présente des traces de dents.

Les scientifiques pensent que le prédateur a été pris, peu après son repas, dans une inondation soudaine qui l’aurait tué.

« Compte tenu du manque de spécimens mondiaux comparables, ce crocodile et son dernier repas continueront de fournir des indices sur les relations et comportements des animaux qui habitaient l’Australie il y a des millions d’années » soulignent les paléontologues.

Les restes du crocodile ont rejoint la collection de l’Australian Age of Dinosaurs Museum.

 

Sources :

One Reply to “Le dernier repas de ce crocodile de 95 millions d’années était… Un dinosaure !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.