« La Liberté guidant le peuple » quitte le Louvre pour quelques mois

Au cœur du musée du Louvre à Paris, l’une des œuvres les plus emblématiques de l’histoire de l’art a été retirée de son exposition régulière : La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix. Celle-ci s’apprête en effet à subir une restauration en profondeur. Cette opération est prévue pour durer jusqu’au printemps 2024. De quoi faire patienter les amateurs d’art… 

Peinte en 1830, La Liberté guidant le peuple est une représentation emblématique de la liberté. Celle-ci met en scène une femme à la poitrine dénudée, brandissant le drapeau tricolore français au sommet d’une barricade. Le tout, entourée d’insurgés au cœur de Paris. L’œuvre fut inspirée par la révolution des « Trois Glorieuses » qui secoua la France du 27 au 29 juillet 1830. Elle mesure d’ailleurs la taille imposante 3,25 mètres sur 2,60 mètres.

La Liberté guidant le peuple et d’autres œuvres du Louvre sont actuellement en restauration  

Cette restauration majeure s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne de restauration des grands formats du XIXe siècle, lancée par le musée du Louvre en 2019. Le directeur du département des peintures du Louvre, Sébastien Allard, a ainsi expliqué que cette opération délicate avait été précédée par une préparation méticuleuse, comprenant des radiographies et des analyses approfondies de la toile. L’objectif principal de cette restauration est de raviver les couleurs du drapeau tricolore. En effet, celles-ci se sont ternies au fil du temps par l’oxydation des vernis.

Durant la période de restauration, les visiteurs auront l’occasion de découvrir Les Femmes souliotes. Cette toile signée Ary Scheffer et datant de 1827 est elle-même une œuvre d’art remarquable. Celle-ci est toutefois bien moins connue que l’œuvre qu’elle remplace temporairement. Cependant, l’absence temporaire du célèbre tableau de Delacroix devrait lui donner un coup de projecteur temporaire.

Depuis 2015, plus de 200 restaurations ont été réalisées par le musée. Certaines d’entre elles étant d’envergure, comme la restauration de La Belle Ferronnière de Léonard de Vinci en 2015 ou celle des Femmes d’Alger d’Eugène Delacroix en 2022. Mais pour La Liberté guidant le peuple, nul doute que le retentissement sera tout autre. Bien plus qu’un simple tableau cette œuvre est également un symbole de la liberté, de la révolution et de la lutte pour les droits de l’Homme. Son retrait pour restauration est donc une occasion rare de réfléchir à l’importance de la préservation du patrimoine artistique mondial.

Les visiteurs et les amateurs d’art du monde entier devront attendre jusqu’au printemps 2024 pour pouvoir retrouver La Liberté guidant le peuple, qui devrait avoir retrouvé tout son éclat au cœur du Louvre d’ici là. Et vous ? Vous avez hâte de redécouvrir cette œuvre ?

Pour nous suivre sur Facebook – Cultea 

One Reply to “« La Liberté guidant le peuple » quitte le Louvre pour quelques mois”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile