Juan Vicente Pérez : l’homme le plus âgé du monde !

Juan Vicente Pérez : l'homme le plus âgé du monde ! - Cultea

C’est officiel ! Juan Vicente Pérez devient l’homme le plus vieux du monde, annonce le Guinness World Record. Vénézuélien âgé de 112 ans, cet ancien agriculteur, qui se porte très bien, fêtera ses 113 ans le 27 mai prochain.

Qui est donc Juan Vicente Pérez, ce supercentenaire ?

Alors non, supercentenaire ne signifie pas qu’il a des super-pouvoirs. Cela signifie simplement qu’il vit depuis super longtemps. Sauf si vous considérez déjà cela comme un super-pouvoir. Plus sérieusement, « supercentenaire » désigne les personnes ayant vécu 110 ans ou plus.

L’enfance de Juan

Né le 27 mai 1909, Juan Vicente Pérez est l’enfant d’Eutiquio del Rosario Pérez Mora et d’Edelmira Mora. Il est issu d’une famille de 10 enfants dont il est l’avant-dernier. En 1914, la famille quitte sa ville natale, El Cobre dans le Táchira, pour déménager à Los Pajuiles à San José de Bolivar.

Il est seulement âgé de cinq ans lorsqu’il commence à aider son père et ses frères en travaillant dans l’agriculture. Ainsi, il aidera à la récolte de la canne à sucre et du café. Pour aider à la production, Juan construit avec l’un de ses frères, Miguel, un moulin à bois. Plus tard, il pourra s’acheter une machine plus grande et ainsi contribuer à l’augmentation de la productivité de la ferme. Lorsqu’il a 10 ans, il est envoyé à l’école. Mais cinq mois plus tard, son professeur tombe malade. Heureusement pour lui, Juan a déjà acquis les bases de l’écriture et de la lecture.

Sa vie d’adulte

En 1948, en plus de toujours travailler dans l’agriculture, ses responsabilités s’étendent. Il devient shérif de la ville de Caricuena, toujours dans le Táchira. Là-bas, il est chargé de régler les conflits fonciers et familiaux. Il fera cela pendant 10 ans. Juan vit l’époque de l’arrivée des nouvelles technologies, notamment l’invention de la télévision ou de l’appareil photo, ou encore d’Internet. Ainsi, il prendra sa première photo d’identité à 51 ans.

Photo d'identité de Juan Vicente Pérez - Cultea
Photo d’identité de Juan Vicente Pérez (source : GWR)

Il épousera Ediofina del Rosario Garcia, avec qui il élèvera une famille nombreuse de 11 enfants. Le couple restera ensemble pendant 60 ans, jusqu’à la mort d’Ediofina, en 1997. En dehors de l’agriculture, ses relations avec Dieu ainsi que sa famille sont ses plus grandes passions. Ainsi, ses enfants donneront naissance à 41 petits-enfants qui donneront eux-mêmes naissance à 12 arrière-petits-enfants. On vous laisse imaginer les réunions familiales !

Juan, de nos jours

Malgré sa vieillesse, son entourage lui reconnaît une lucidité et une mémoire exceptionnelles. Il parvient à se souvenir de son enfance, de son mariage – duquel il est veuf depuis 25 ans -, des prénoms de ses frères et sœurs, de ses enfants et petits-enfants.

« La seule chose est qu’il a un peu perdu ses sens, comme la vue, l’ouïe, et c’est un peu difficile de le comprendre quand il parle, mais il est lucide. »

Juan Rojas, ami de la famille (El Telégrafo)

Sa famille est tout pour lui et il adore sa compagnie, ainsi que celle de ses amis. Par ailleurs, son centième anniversaire fut une fête très particulière pour lui car il a pu profiter de la compagnie de tous ses fils et de ses arrière-petits-enfants. Karla Marisol, l’une de ses petites-filles, et son mari lui ont d’ailleurs offert un tableau qui orne toujours son patio central depuis.

Dix ans plus tard, en 2019, il fête son 110e anniversaire et devient ainsi le premier homme supercentenaire du Venezuela.

« La plus belle chose est de le voir en pleine santé tous les jours. Il n’a aucune maladie nécessitant des soins médicaux ou quoi que ce soit. Il est en très bonne santé et cela nous fait plaisir chaque jour car on le voit avec les difficultés de son âge, mais plein de santé. »

Nélida Pérez, une de ses filles (El Telégrafo)

La recette secrète de la longévité, selon Juan, est la suivante : travailler dur, bien se reposer, se coucher tôt, « boire un verre d’eau-de-vie » tous les jours, aimer Dieu et toujours l’avoir près de soi. En effet, Juan est un homme très pieux et il prie au moins deux fois par jour. Plus tard, il voudra que l’on se souvienne de lui comme un bosseur acharné, fidèle à sa femme et à sa religion. Il a reçu le titre d’homme le plus vieux du monde à la suite du décès de Saturino de la Fuente Garcia, survenu en janvier 2022 alors qu’il était âgé de 112 ans et 341 jours.

Dans quelques jours, il fêtera ses 113 ans et sera en compagnie de sa famille et ses amis proches. En attendant, c’est une Française qui détient le record absolu de la doyenne du monde, Jeanne Louise Calment, décédée à l’âge de 122 ans.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.