« Fire Emblem Engage » : l’exclusivité Switch de début 2023

"Fire Emblem Engage" : l'exclusivité Switch de début 2023 - Cultea

Pour bien commencer 2023, la Nintendo Switch accueille un nouvel épisode de la saga Fire Emblem. Face au succès du précédent opus, Three Houses, sorti en 2019, la pression est grande, tout comme l’attente des fans. Mais Fire Emblem Engage peut-il faire mieux que son prédécesseur ?

Une formule inchangée

Quand une licence est aussi ancienne et fournie que Fire Emblem, il n’est pas toujours facile de continuer à innover et à se renouveler. Les fondamentaux du gameplay n’ont que peu changé depuis trois décennies. Ce sont toujours des combats tactiques au tour par tour dans un univers fantastique. Mais on peut sentir que Fire Emblem Engage tente de se démarquer de ses prédécesseurs, en proposant quelque chose de différent, tout en conservant les fondamentaux.

"Fire Emblem Engage" : l'exclusivité Switch de début 2023 - Cultea

Fire Emblem Engage : une histoire accrocheuse ?

Il y a un millénaire, le dragon divin Alear a vaincu le dragon déchu Sombron et l’a scellé avec le pouvoir des 12 emblèmes. Il a ensuite sombré dans un profond sommeil, dont il vient juste de sortir amnésique. Comme dans les titres récents, on choisit donc la forme d’Alear (homme ou femme), ainsi que son nom. Fire Emblem Engage propose une approche assez extrême cette fois, puisqu’au lieu de jouer un tacticien, un prince ou une princesse, on incarne carrément une divinité vénérée à travers tout le continent.

Une meilleure fluidité

Comme tous les jeux de la saga, le cœur de ce nouvel opus est d’enchaîner les combats tactiques au tour par tour, dans lesquels le placement de ses unités sur le champ de bataille est primordial. À la manière de Three Houses, on retrouve toutes les options d’ergonomie qui rendent la façon de jouer fluide et agréable, notamment grâce à la possibilité de remonter le temps pour empêcher une mort ou changer de stratégie. Au rang des nouveautés, on remarque que le fameux triangle des armes, système si cher à Fire Emblem, est de retour.

Dans Fire Emblem Engage, certaines armes permettent de briser la garde d’un adversaire s’il est vulnérable, ce qui l’empêche de contre-attaquer durant son tour. Bien pratique pour enchaîner les assauts, donc. Enfin, on note également que l’interface a été refaite pour gagner à la fois en visibilité, mais aussi en nombre d’informations affichées, puisque ces dernières sont indiquées en bas de l’écran pour ne pas gêner la lisibilité. 

Fire Emblem Engage – Bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *