Et si vous alliez passer vos vacances dans un temple bouddhiste ?

| | ,

Vous êtes déjà nostalgique de la solitude du confinement ou lassé des voyages traditionnels vus et revus sur Instagram ? Envie de tenter une expérience unique et spirituelle, dont vous pourrez vous vanter lors de vos prochaines soirées ? Alors direction la Thaïlande et ses temples bouddhistes pour expérimenter la vie monastique.

Les avantages du séjour, en total immersion parmi les moines bouddhistes ; vous serez nourri et logé gratuitement (contre quelques heures quotidiennes de travail). Les inconvénients, téléphones portables, alcool et sexe y sont interdits… Ah oui, et passé sept jours, il faudra vous raser la tête et les sourcils.

Depuis la fin des années 1960, de nombreux occidentaux partent en Inde et au Népal, attirés par la spiritualité et les traditions ancestrales. Certains y font la rencontre de maîtres tibétains qui leur transmettent l’enseignement bouddhiste. De retour au pays, ils ont par la suite contribué à la diffusion de l’enseignement bouddhiste en occident, fuyant par la même occasion le Tibet, alors envahi par les Chinois en 1950.

premiers moines bouddhistes étrangers
Les premiers moines bouddhistes occidentaux

Des règles de vie strictes

De nos jours, les temples bouddhistes se visitent dans plusieurs pays d’Asie. Ils accueillent les voyageurs désirant découvrir la vie en leur sein. Ouverts à tous, il est néanmoins nécessaire de se plier à certaines règles de vie comme l’abstinence, l’absence de tabac, de drogue et d’alcool. Des préceptes de renoncement sont également à respecter : manger un repas par jour, s’abstenir de musique, téléphones portables, jeux et livres distrayants. Le confort est sommaire, les voyageurs ne doivent pas utiliser un lit pour dormir, ce afin de développer leurs qualités de prise de conscience et d’éveil.

Pour vous y rendre, il vous suffit d’envoyer une lettre décrivant les motivations de votre séjour. La Thaïlande compte pas moins de 37.000 temples bouddhistes ouverts au public. Vous serez ensuite accueilli quand vous le souhaitez. Sur place, nourriture et logis sont spartiates, mais offerts. En contrepartie vous serez prié de réaliser des travaux quotidiens pour la communauté et de vous plier au mode de vie en vigueur. Le réveil est à 3 heures du matin et la journée alterne entre des séances de méditation, « chanting » (réciter de manière chantée les enseignements du Bouddha en pàli), yoga et travaux type récolte de nourriture, cuisine ou nettoyage.

Pause thé entre les voyageurs et les moines bouddhistes au temple
À 16h les voyageurs et les moines partagent l’heure du Nam pana. C’est une pause quotidienne où le thé est servi et les règles de vie assouplies. Source : Blog Le Sac à Dos.

Une expérience de vie immersive et alternative

Il n’est pas rare que des voyageurs s’arrêtent quelques jours dans l’un de ces temples, à la recherche d’une expérience culturelle immersive. D’autres souhaitent simplement se retrouver loin du monde pour méditer sur leur Être intérieur. Certains y restent plusieurs années, parfois même leur vie entière, séduits par ce mode de vie alternatif. Après son expérience de quelques jours, dans le temple bouddhiste Nanachat, situé dans le nord-est de la Thaïlande, Ryan raconte sur son blog :

« Cette expérience a complètement redéfini mon mode de vie. Elle m’a appris qu’on peut très bien vivre simplement et dans le moment présent (…). Elle m’a aussi apporté une paix intérieure que je ne soupçonnais pas. »

Son expérience n’exclue pas des moments de doute et de remise en question sur la raison de sa venue au monastère. Mais très vite ses angoisses et ses questions disparaissent par la force de la routine, qui le conduit finalement à une paix de l’esprit.

« Le fait de ne penser à rien d’autre que mes tâches quotidiennes a tout simplement soustrait les problèmes, questions, angoisses du quotidien. Je me focalisais simplement sur chaque chose à faire ».

Ces temples abritent de nombreux moines aux nationalités étrangères, qui ont cédé leur vie occidentalisée contre un retour à l’essentiel. Un choix de vie en retrait du monde, concentré sur l’instant, qu’ils appellent « le présent absolu ». Sans doute une façon de s’échapper des tournants du monde, pour faire rimer simplicité et tranquillité de l’âme.

Précédent

Des nouvelles de « Matrix 4 » de Lana Wachowski et David Mitchell !

Le feu grégeois : l’arme redoutable et mystérieuse des Byzantins

Suivant

1 réflexion au sujet de « Et si vous alliez passer vos vacances dans un temple bouddhiste ? »

Laisser un commentaire