Barange dévoile « La Promesse » avec en invité Manolo, The Voice of The Gypsies

| | ,

Barange est de retour avec le clip de La promesse, feat Manolo, the Voice of the Gypsies. Une découverte musicale de Cultea. Le rappeur et le musicien gitan se dévoilent et se rencontrent en musique, et c’est un événement à découvrir en vidéoclip.

Quand le rappeur Barange invite un ex Gipsy Kings, cela donne forcément une collab étonnante ! Inclassable, incomparable. La promesse c’est la Corse et la Camargue qui fusionnent pour la première fois, en son et aussi en images, grâce au clip qui accompagne le duo. Un texte intense sur les valeurs communes de ceux qui appartiennent à un peuple libre, comme l’honneur, l’amitié, la famille, l’insoumission :

« La liberté, elle a un prix qu’il faut payer très cher, même sur un tas d’ordures, droit, faut rester fier

BARANGE - La promesse ft. MANOLO The Voice Of The Gypsies
BARANGE – La promesse ft. MANOLO The Voice Of The Gypsies

La rencontre d’un Corse et d’un Gitan au sommet de leur art 

Qui ne connaît pas Bamboléo, Djobi Djoba, ou encore Volare ? La musique gypsie n’est pas seulement « une mode », c’est aussi toute une culture, toute une âme qui résonne dans ces guitares… Vingt ans plus tard, les « Gypsies » ont fait autant de tours du monde que leur carrière compte d’années ! Manolo, de son vrai nom Manuel Gimenez, fait partie des légendes de la musique internationale.

Manolo se plaît à dire qu’en « dehors de la scène je suis comme tout le monde »… Et c’est cette proximité qui fascine autant ! L’Amour, la Sincérité, et l’Humilité sont trois les principes qui régissent la vie de grand épicurien…

Aujourd’hui, Barange revient avec La promesse, un duo incroyable avec Manolo, the Voice of the Gypsies. Barange et Manolo, c’est la fusion de la force de deux hommes, de deux voix, de deux peuples, de deux histoires, qui finalement n’en font plus qu’une.

Voici le clip de Barange – La promesse feat Manolo, the Voice of the Gypsies :

Barange est à suivre sur Facebook

Précédent

« Les Adieux de Tatie Jambon », le retour sur scène de Marianne James à Paris

Eugénie Brazier, une pionnière de la gastronomie française

Suivant

Laisser un commentaire