À la découverte de l’alphabet braille et de son inventeur

braille

En 1854, la France adopte le braille comme système officiel d’écriture pour les aveugles. En 1950, l’UNESCO l’adapte à toutes les langues de la planète. Mais connaissez-vous l’histoire du braille ?

L’inventeur du braille

Louis Braille naît le 4 juillet 1809 en Seine et Marne. Mais en 1812, à l’âge de 3 ans, Louis se blesse avec un outil de l’atelier de son père. L’œil est ainsi infecté et Louis perd la vue. Il passe donc son enfance dans l’institution des Jeunes Aveugles de Paris.

À l’âge de 16 ans, il invente une nouvelle méthode de lecture : le braille. À 20 ans, il publie un premier ouvrage expliquant sa méthode. En 1836, il réalise sa première transcription d’œuvres d’un poète anglais. Il décède en 1852. Mais un siècle plus tard, ses cendres sont transportées au Panthéon.

Louis Braille — Wikipédia

Louis Braille

Le système de Charles Barbier de la Serre

Le jeune Louis s’est inspiré du système mis en place en 1808 par un militaire, Charles Barbier de la Serre. Mais cette nouvelle méthode n’avait pas été conceptualisée pour les aveugles, seulement pour les militaires. Ces derniers pouvaient ainsi lire les ordres de l’état-major dans l’obscurité, sans se faire repérer. Il ne prend conscience qu’en 1819 que cette invention pourrait profiter aux aveugles. En 1821, il se rend à l’institution des Jeunes Aveugles de Paris pour y rencontrer Valentin Haüy, qui a fondé ce lieu.

Charles Barbier de la Serre lui montre donc son code en 12 points et 2 colonnes. Chaque son est représenté par des points en reliefs. Il suffisait donc de passer son doigt sur les points et connaitre quelle association de points correspond à quel son. 

Cependant, il s’agissait d’une écriture phonétique et chaque son nécessitait beaucoup de points. Le jeune Louis a donc repris ce système en le simplifiant et en le rendant plus complet avec des lettres de l’alphabet, des chiffres, de la ponctuation, et d’autres éléments. Auparavant, pour lire, les lettres étaient en relief. Il s’agissait d’une méthode peu pratique et les livres étaient très encombrants.

Charles Barbier de La Serre — Wikipédia

Charles Barbier de la Serre

Comment écrit-on en braille ?

Ce système est maintenant utilisé par 6 millions de personnes partout dans le monde. Comment marche-t-il ? Il s’agit d’un système avec 6 points en deux colonnes, qui forment 63 signes. Parmi ces signes, on peut compter des lettres de l’alphabet, des accents, des chiffres, ponctuation, des notes de musique…

Pour certaines disciplines scientifiques, un système d’écriture en 8 points a été imaginé pour couvrir des signes bien spécifiques et ainsi permettre aux personnes malvoyantes de continuer leurs études, faire de la recherche, etc. 

Contrairement au système de Charles Barbier de la Serre, il suffit de poser directement son index pour sentir tous les points en relief. La lecture est donc plus simple et plus rapide. De plus, cette écriture binaire permet une retranscription pour les systèmes informatiques.

 Il existe actuellement différents outils pour écrire le braille :

  • Machine à écrire (la Perkins)
  • Imprimante (embosseuse)
  • Tablette
  • Bloc notes
  • Terminal

Mais il existe toujours des lacunes dans l’inclusion des personnes aveugles

Il existe une journée du braille, il s’agit du 4 janvier. En novembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unis avait pris cette décision pour promouvoir cette langue et l’inclusion des personnes malvoyantes dans nos sociétés.

Malheureusement, trop peu d’informations sont actuellement retranscrites pour les aveugles. En France, moins de 8% des livres sont disponibles en braille.

Le secrétaire général de l’ONU, le portugais Antonio Guterres, appelle tous les pays à mieux défendre les droits, libertés et opportunités des personnes malvoyantes :

« Réaffirmons notre engagement à œuvrer ensemble pour un monde inclusif et équitable, dans lequel les droits des personnes handicapées seront pleinement réalisés »

Dans le monde, près de 39 millions de personnes sont aveugles et 253 millions ont une déficience visuelle. Cette écriture universelle, simple et pratique pour lire, a été une invention fondamentale. Cependant, nous pouvons regretter le manque de traductions actuelles en braille.

 

A lire également : Abraham Lincoln fut un grand Président… Mais aussi un grand bagarreur ! 

 

Sites :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.