Simonetta Vespucci, la Vénus de Botticelli

| | ,

 Tout le monde connait La Naissance de Vénus de Botticelli. Mais qui est donc cette jeune femme qui en fut le modèle ? Cultea vous invite à rencontrer Simonetta Vespucci.

Née en 1453 en Italie, Simonetta Cattaneo est élevée dans une famille noble. À 15 ans, elle arrive à Florence pour se marier à Marco Vespucci. Un mariage de la haute bourgeoisie qui lui fait côtoyer le grand monde italien. Elle est immédiatement remarquée par les célèbres frères Médicis, Laurent et Julien. Ce dernier tombe d’aillurs amoureux de la jeune femme. Dans les rues de Florence, on la surnomme déjà « la san par » (la sans pareille) ou « la bella Simonetta ». Mariée, elle ne pourra jamais répondre aux aveux romantiques de Julien Médicis. Règne néanmoins entre eux un profond attachement qui durera toute leur vie.

Considérée comme la plus belle femme d'Italie, Simonetta Vespucci prête son visage à la très célèbre Naissance de Vénus de Botticelli - Cultea
Considérée comme la plus belle femme d’Italie, Simonetta Vespucci prête son visage à la très célèbre Naissance de Vénus de Botticelli

La rencontre avec Botticelli

La jeune femme fréquente les plus hautes sphères de Florence. C’est en fréquentant le cercle intime de la famille Médicis qu’elle rencontre le peintre qui donnera à son visage une notoriété mondiale. Sandro Botticelli tombe lui aussi sous le charme de Simonetta Vespucci.

À l’époque, il n’a pas encore la renommée qu’on lui prête aujourd’hui. Lorsqu’il rencontre celle qui posera plus tard pour lui, il vient tout juste de terminer sa formation à l’orfèvrerie et à la gravure.

On prête à Botticelli des goûts orientés vers la religion et la mythologie. Il affectionne pourtant particulièrement les portraits. Lorsqu’il croise Simonetta Vespucci, il veut immédiatement en faire son modèle. Jaloux maladif, Julien de Médicis accepte uniquement parce qu’il sait que Botticelli est homosexuel. Le peintre se met donc au travail et commence quelques croquis de celle qui est encore aujourd’hui considérée comme la plus belle femme de Florence.

Une fin tragique

Mais le destin en a décidé autrement. À seulement 23 ans, Simonetta Vespucci meurt, probablement de la tuberculose. Cette mort précipitée laisse Botticelli avec ses croquis pour seuls modèles. Cela ne l’empêche pas de continuer à peindre la jeune femme. Le premier tableau qu’il peint d’elle est Le Printemps, dans lequel elle incarne la nymphe des fleurs.

Le Printemps, Botticelli - Cultea
Le Printemps – Botticelli – peint entre 1478 et 1482

En 1485, il peint son tableau le plus célèbre qui est par la même occasion la représentation la plus célèbre de Simonetta Vespucci : La Naissance de Vénus. Elle prête son visage à la déesse de l’amour, de la séduction, de la beauté féminine dans la mythologie romaine. Une symbolique qui colle parfaitement à l’image que l’Italie avait d’elle.

Avec ses dimensions incroyables (172,5 × 278,5 cm), le tableau donne l’impression d’une représentation à taille réelle. Aujourd’hui, il est exposé dans la Galerie des Offices à Florence.

Botticelli meurt en 1510. Dans son testament, il demande à reposer près de Simonetta Vespucci. Une faveur qui lui est accordée. Ils reposent ainsi tous les deux dans l’église d’Ognissanto à Florence.

 

Sources :

Précédent

Bart&Baker dévoilent leur nouvelle compilation « Electro Swing Party Vol 4 »

Floo Folk s’impose avec la ballade lumineuse « Feel Alive »

Suivant

Laisser un commentaire