« She-Hulk » : ce qu’il faut retenir de la bande-annonce !

"She-Hulk" : ce qu'il faut retenir de la bande-annonce !

En mai 2022, le plus imprévisible des Avengers, Hulk, est revenu sur Disney+ avec son film L’incroyable Hulk (2008). Mais ce dernier ne sera pas le seul personnage de Marvel hyper balèze et de couleur verte. She-Hulk, qui présente Miss Hulk, arrivera bientôt sur la plateforme de streaming ! En attendant, Cultea vous parle de sa bande-annonce et de ce qu’il faut retenir.

Jennifer Walters : une avocate un peu spéciale

D’abord, la bande-annonce rappelle au spectateur que « être un super-héros, c’est être en première ligne ». On pourrait penser que cette phrase est formulée pour présenter la nouvelle héroïne de Marvel de couleur verte. C’est à la fois oui et à la fois non.

Cette phrase ne met pas uniquement en avant le personnage de Miss Hulk, elle met aussi en avant la femme avant tout, ainsi que son métier. Jennifer Walters, alias Miss Hulk, est une avocate. Mais un avocat qui ne défend pas n’importe qui.

On souhaite nommer Jennifer comme représentante des droits des Supers-humains. Autant dire qu’il s’agit d’un travail des plus complexes.

Enfin, Jennifer Walters n’est pas une femme ou avocate comme les autres, car elle est la cousine de Bruce Banner, c’est-à-dire, Hulk. Elle présente les mêmes capacités physiques que ce dernier.

Tout au long de la bande-annonce, on comprend que Bruce Banner essaye d’aider Jennifer à contrôler ses pouvoirs, voire à les accepter. On sait à quel point cela est difficile, car il aura fallu des années à Bruce Banner pour accepter sa double identité.

Trois méchants pour Miss Hulk ?

Les plans sont assez rapides. Mais en mettant sur pause, on arrive quand même à reconnaître trois figures de l’univers de Marvel, même si ces dernières ne sont pas les plus connues.

Tout d’abord, le retour d’Emile Blonsky nous a étonnés. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit de l’homme capable de se transformer comme Hulk. Sauf que lui a choisi pour nom de super-vilain : l’Abomination.

Pour les plus nostalgiques, on rappelle que l’Abomination est le premier adversaire d’Hulk. D’ailleurs, les deux s’offrent un combat des plus épiques dans L’incroyable Hulk.

Désormais, Emile est en prison. Mais à un moment dans la bande-annonce, on ne voit plus Emile, mais on voit l’Abomination. Alors, va-t-il s’échapper de sa cellule et semer le chaos ?

Le deuxième méchant, ou plutôt la deuxième méchante, est Titania. De son véritable nom Mary MacPherran. Cette dernière présente les mêmes capacités physiques que Miss Hulk : une force surhumaine, une résistance à toute épreuve et une grande colère en elle. Autant dire que le combat entre les deux femmes risque d’être des plus violents.

Miss Hulk contre Titania (source : Comic Vine)

On aperçoit le troisième méchant qu’une fraction de seconde. Pourtant, on le reconnaît assez bien : il s’agit de Frog-Man, l’homme-grenouille. Vincent Patilio de son vrai nom, est capable de sauter à une hauteur incroyable, grâce à de puissants ressorts alimentés par une batterie électrique dorsale, telle une véritable grenouille. S’il commet des crimes tels des casses et des vols en tous genres, c’est uniquement pour subvenir aux besoins de sa famille.

Frog-man (source : Marvel Database)

Des références à Iron Man

La bande-annonce contient également quelques références destinées au personnage que la communauté de Marvel porte dans son cœur : Tony Stark.

D’abord, au moment où Miss Hulk est mise dans une cage de verre – accompagnée de scies circulaires destinées à lui faire peur pour qu’elle puisse se transformer – on remarque une chose écrite sur une des scies. On lit distinctement « Sta ». Même si nous n’arrivons pas à lire davantage, il semble que le matériel dont dispose Bruce Banner provienne de Stark Industries.

Mais la plus grande référence faite à Tony Stark, et donc à Iron Man, c’est cette phrase que prononce Jennifer Walters à un moment dans la bande-annonce :

« Je ne suis pas une héroïne. Ça c’est pour les milliardaires, les narcissiques et les orphelins. »

Trois mots, trois caractéristiques de Tony Stark. Cette phrase peut donc nous annoncer quelque chose. Si Jennifer connaît les caractéristiques de Tony, alors peut-être que la série She-Hulk prend place avant les événements de Avengers : Endgame ? D’autant plus que Bruce Banner n’est pas blessé au bras droit…

Disponible à partir du 17 août sur Disney +, She-Hulk suivra la série Miss Marvel, disponible à partir du 8 juin sur la plateforme de streaming.

Bande-annonce de She-Hulk, disponible à partir du 8 août sur Disney +

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.