Qui était Betty David, décédée le 9 février dernier ?

Qui était Betty David, décédée le 9 février dernier ?

Betty Davis est morte le mercredi 9 février 2022 à l’âge de 77 ans. La musicienne aura eu un impact considérable sur la musique afro-américaine, malgré un relatif succès public. 

Une courte carrière prolifique

Ancienne épouse de Miles Davis, elle aura marqué de ses paroles explicites la scène musicale de New York des années 1960 aux années 1970. Betty Davis a enregistré quatre albums entre 1973 et 1976, apogé d’une carrière qui l’avait déjà menée à écrire des morceaux, notamment Uptown in Harlem enregistrée en 1966 par The Chambers Brothers. La jeune artiste est alors une étudiante en mode à New York, gagnant sa vie grâce à des petits boulots.

Son influence sur Miles Davis

 A l’âge de 23 ans, elle épouse Miles Davis, peu de temps après leur rencontre. En tant que mannequin, ses débuts dans la mode lui permettent de rencontrer Jimi Hendrix et Sly Stone des Sly and the Family Stone. Son mariage avec la légende du jazz ne dure qu’un an, mais le trompettiste reconnaîtra l’influence qu’elle aura eu sur ses disques suivants en lui faisant écouter du Jimi Hendrix ou du funk. Bitches Brew (1970) est sans conteste l’album qui en résulte, considéré aujourd’hui comme le premier album jazz-rock.

 

Un succès mitigé pour Betty Davis

 Betty Davis poursuit une carrière musicale de son côté également, jouant de ses contacts dans le milieu pour former son groupe. Son premier album Betty Davis sort en 1973 et fait l’objet de remontrances de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People) affirmant qu’elle fait « honte » aux noirs américains. Ses autres disques se font plus sages, mais le succès n’est pas au rendez-vous.

Betty Davis aurait été fulgurante dans le paysage afro-américain des années 1960 et 1970, un véritable laboratoire des fusions musicales, du jazz au rock en passant par le funk. La musicienne en est une figure culte, icône d’une effervescence créative à laquelle nous devons aujourd’hui notre propre culture musicale contemporaine. 

Betty Davis – F.U.N.K

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.