Muse : l’incroyable morceau « Plug In Baby » fête ses 20 ans !

| | ,

Publiée le 5 mars 2001, Plug in Baby est une composition rock énergique qui n’a jamais quitté la setlist du groupe. Fêtant récemment ses 20 ans, nous nous sommes dit que vous seriez intéressés par son histoire. Revenons donc sur cette chanson incroyable offerte par le groupe Muse.

Un morceau culte de Muse

Plug in Baby est un morceau phare dans le parcours du groupe britannique. Sixième single de leur carrière, il est l’annonciateur d’un album emblématique du rock alternatif des années 2000 : Origin of Symmetry. Le morceau devient le premier vrai succès commercial du groupe à sa sortie. Et pour cause, le riff de guitare est monstrueux ! Empruntant des références à la Toccata de Bach et au rock psychédélique, le morceau est une baffe de plus de trois minutes. Une baffe que les fans auront pu découvrir en live à chaque date du groupe, le titre n’ayant jamais quitté la setlist. Il s’agit du morceau le plus joué en live par le trio, dépassant donc les mille représentations.

Pour fêter ses vingt ans, Muse a dévoilé une petite vidéo compilation de leur reprises préférées de la part de fans du monde entier.

Sens du morceau

Il existe plusieurs sens donnés à cette chanson, à la fois par les membres du groupe ou par des fans. Pour son écrivain, Matthew Bellamy, il s’agit non seulement d’une déclaration d’amour à sa guitare et tout ce qu’elle représente, mais aussi aux concerts. Être « branché » sur scène signifie que le concert peut commencer et que le show démarre. Lors du refrain, le chanteur se sent invincible, son « bébé » lui permettant de « crucifier » ses ennemis. Ainsi, grâce à elle, il n’a pas peur de l’angoisse de la scène, elle l’aide à aller mieux. Plus généralement, elle l’aide à supporter le temps en tournée et sa dévotion à la musique. D’autre part, il n’est pas rare dans le rock de voir des analogies entre une guitare et une arme, notamment la hache.

Différents points de vue

Le batteur du groupe, Dom, présente une tout autre interprétation :

 » La chanson traite des sentiments que l’on place dans des objets sans âmes, comme le ferait un enfant avec une peluche ou un ordinateur « 

Ainsi, le thème serait plutôt pessimiste et cynique. Il s’agirait en effet d’une anticipation sur les avancées et dérives des nouvelles technologies. Un thème cher au groupe qu’on retrouvera littéralement dans tous les projets suivants. Ce dialogue avec un objet de technologie qu’on aurait personnifié peut rappeler l’excellent film de Spike Jonze : Her (2014).

Il est a noter que les interprétations sont nombreuses, Matthew Bellamy changeant régulièrement de point de vue là-dessus. Il n’est également pas impossible que les membres doivent inventer un nouveau discours à chaque fois car la chanson n’avait aucun sens au départ. En effet, Matt a plusieurs fois plaisanté sur le fait qu’ils étaient peut-être sous champignons lors de sa création…

En attendant des nouvelles quant à un futur nouvel album, on se réécoute en boucle les premiers très bons morceaux du groupe. Souhaitons tous un joyeux anniversaire à Origin of Symmetry, sortie il y a maintenant presque vingt ans. N’hésitez pas à nous dire quel est votre album préféré du groupe ! 

Précédent

Paris : comment le « Plan Voisin » aurait pu défigurer la capitale !

Netflix : pourquoi la plateforme mise sur la production made in Corée ?

Suivant

Laisser un commentaire