« La Guerre des Mondes » : le canular radiophonique d’Orson Welles

Le 30 octobre 1938, Orson Welles interprète La Guerre des Mondes dans son émission de radio Mercury Theatre on the Air. Les auditeurs, ayant loupé l’introduction de l’émission, cèdent à la panique : des extraterrestres sont en train d’envahir la Terre ! Si cette vague de panique a bien eu lieu, elle a toutefois été très exagérée par la presse. On vous explique !

La Guerre des Mondes sur les ondes de CBS

Il y a maintenant plus de 80 ans, le réalisateur Orson Welles adapta le roman de science-fiction La Guerre des Mondes de H. G. Wells à la radio. La pièce passa dans son émission Mercury Theatre on the Air sur les ondes de CBS. Malheureusement, la plupart des auditeurs loupèrent le début de l’émission à 20h. En effet, ils écoutaient un ventriloque populaire sur une autre chaîne de radio. À 20h12, quand ils changèrent de chaîne, ils tombèrent sur des (faux) témoignages de journalistes annonçant une invasion extraterrestre. Ils entendirent en outre qu’une météorite s’était écrasée sur une ferme du New Jersey, et que des extraterrestres armés de rayons thermiques et de gaz toxiques étaient arrivés sur Terre.

On céda alors à la panique. Alors que certains foncèrent sur l’autoroute, d’autres prirent les armes. On demanda à la police des masques à gaz, et pire : plusieurs personnes se suicidèrent. En tout, ce serait plus d’un million d’américains qui auraient cru au canular – involontaire – d’Orson Welles.

Orson Welles.

Exagération des médias

La véritable histoire est cependant tout autre. En effet, les événements d’octobre 1938 ont été largement exagérés par la presse. Les journaux s’inquiétaient en outre de l’arrivée d’un nouveau concurrent – la radio -, qui risquait de leur voler leurs revenus publicitaires. Alors, au lendemain de la diffusion du canular, la presse parla de scènes de panique monstrueuses. Pourtant, ces scènes furent en vérité très rares, puisque la radio ne possédait que peu d’auditeurs. Qui plus est, seuls 2 % des auditeurs ont écouté la pièce, d’après le service de mesure d’audience C.E. Hooper. Cela n’a toutefois pas arrêté les journalistes. Dans un article du New York Times intitulé Des auditeurs paniqués confondent une pièce avec la réalité, on pouvait lire :

« J’ai entendu cette émission et presque fait une crise cardiaque. Je n’ai pas éteint avant que le programme soit presque terminé [..] Je me suis rué dans la rue avec des dizaines d’autres, et il y avait des gens courant dans toutes les directions. Tout ceci a été présenté comme une émission d’actualité et, à mon avis, c’était quelque chose d’assez minable à faire. »

– Louis Winkler, au 1322 Clay Avenue, The Bronx.

L’étude du chercheur en psychologie Hadley Cantril de 1940 parle aussi d’un million de personnes effrayées. Malheureusement, elle s’appuyait sur un rapport erroné de l’American Institute of Public Opinion… Il en est de même pour l’enquête du sociologue Robert E. Bartholomew. Celui-ci s’est en effet seulement concentré sur les témoignages qui fonctionnaient le plus avec sa version des faits. Pas très objectif, en somme.

Le canular radiophonique de La Guerre des Mondes est aujourd’hui le plus célèbre. C’est assez ironique, surtout quand on sait que ce n’était en aucun cas l’objectif d’Orson Welles et qu’en définitive, les événements ont été exagérés. Malgré tout, cette histoire a permis à Welles d’acquérir assez de notoriété pour écrire, réaliser et jouer en 1941 dans son film Citizen Kane.

Sources :

One Reply to “« La Guerre des Mondes » : le canular radiophonique d’Orson Welles”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile