Et le ciel s’enflamma… Le crash de l’Hindenburg

Et le ciel s'enflamma... Le crash de l'Hindenburg

Alors que le dirigeable LZ 129 Hindenburg s’approche doucement de son atterrissage à Lakehurst le 6 mars 1937, il s’embrase dans le ciel… avec à son bord 97 personnes. C’est le premier accident de si grosse ampleur filmé et photographié en temps réel.

Les ballons dirigeables

Le tout premier vol contrôlé d’un dirigeable est effectué en 1884. Les innovations se multiplient à cette époque, mais les ballons dirigeables les plus impressionnants sont les zeppelins, inventés par l’ingénieur allemand du même nom. Avant la création de l’aéronef LZ 123 Hindenburg, d’autres dirigeables sont utilisés pour le transport de passagers. Mais durant la Première Guerre mondiale, on les utilise notamment en tant que bombardiers et éclaireurs. Deux raids aériens à bord de dirigeables ont d’ailleurs bombardé Paris les 21 mars 1915 et 29 janvier 1916. Le deuxième assaut est plus meurtrier, on compte 80 tués et 32 blessés…

Le LZ Hindenburg

Le LZ Hindenburg est le plus grand dirigeable commercial jamais construit. Inauguré le 4 mars 1936, il assure une liaison régulière entre l’Europe et les États-Unis pendant 14 mois avant de subir un incendie ravageur en plein ciel.

La bête ne mesure pas moins de 245 mètres de long, 41,2 mètres de diamètre et 118 tonnes à vide ! C’est un véritable mastodonte ! Il fonctionne avec quatre moteurs Diesel et peut atteindre une vitesse de 130 km/h, ce qui lui permet de travers l’Atlantique en seulement trois jours ! C’est en fait une espèce de bateau de croisière du ciel. On offre tout le confort aux voyageurs avec un bar, une salle de dîner et de lecture, un piano, et même un fumoir !

La galerie panoramique du Hindenburg (Smithsonian National Postal Museum) - Cultea
La galerie panoramique du Hindenburg (Smithsonian National Postal Museum).

Paul von Hindenburg

Le célèbre aéronef tient son nom du militaire et homme d’État allemand Paul von Hindenburg. Il participe notamment à la bataille de Sadowa pendant la guerre austro-prussienne, ainsi qu’à la Première Guerre mondiale. Il est finalement élu en 1925 président du Reich et joue un rôle important dans l’ascension d’Hitler au pouvoir, en nommant ce dernier chancelier du Reich. À sa mort en 1934, Hitler prend tous les pouvoirs et supprime la fonction de président du Reich. Hindenburg est créé quelques années plus tard en 1936 et devient un symbole de la propagande nazie…

Adolf Hitler, avec Paul von Hindenburg, en 1933 - Cultea
Adolf Hitler, avec Paul von Hindenburg, en 1933 © HULTON-DEUTSCH COLLECTION/GETTY IMAGES.

Un outil de propagande nazie

Nous sommes dans une époque où l’aviation fascine et les gens viennent en masse admirer le vol du gros ballon. C’est une aubaine pour les nazis ! Ils se servent massivement de l’engouement de la population pour les dirigeables afin d’assurer leur communication. Lors de son vol inaugural, les nazis veulent peindre des croix gammées sur l’Hindenburg…

Le LZ 129 Hindenburg au sol - Cultea
Le LZ 129 Hindenburg au sol.

Lorsque les troupes militaires allemandes envahissent la région démilitarisée de la Rhénanie-Palatinat, deux dirigeables, dont notre Hindenburg, volent au-dessus des défilés militaires en lâchant des tracts sur la foule. Des haut-parleurs fixés sur les aéronefs diffusent de la musique et des discours. L’Hindenburg est même un support de propagande énorme pour les Jeux olympiques de Berlin de 1936 !

Stade Olympique de Berlin, août 1936, vu depuis l'Hindenburg - Cultea
Stade Olympique de Berlin, août 1936, vu depuis l’Hindenburg, Le Miroir des sports, 4 août 1936.

Le premier accident photographié

Durant les nombreux trajets effectués par les zeppelins, les reportages affluent. On conserve donc beaucoup de photographies et vidéos. C’est ainsi que, le 6 mars 1937, alors que l’Hindenburg descend lentement vers Lakehurst, un incendie se déclare… Vers 19 h 30, l’arrière du zeppelin s’embrase soudainement, avec à son bord 97 personnes ! Le feu prend rapidement à cause de l’hydrogène qui remplit le ballon. En 34 secondes, l’Hindenburg percute le sol sous le regard des caméras. Les photographes présents prennent des clichés qui demeureront longtemps dans la mémoire collective, à l’image de l’album de Led Zeppelin.

Pochette de l'album de Led Zeppelin - Cultea

À bord du Hindenburg, c’est véritablement un enfer. Les températures dépassent les 300 degrés Celsius. Les pompiers n’ont pas le temps d’arriver. Les passagers tentent de sortir tant bien que mal de la fournaise. En tout, 13 passagers, 21 membres d’équipage et un mécanicien de sol décèdent. Il y a également 20 blessés, majoritairement brûlés aux deuxième et troisième degrés, ou victimes de fractures diverses consécutives à la panique

Quelques secondes avant l'impact au sol, l'Hindenburg est en feu - Cultea
Quelques secondes avant l’impact au sol, l’Hindenburg est en feu.

 Si l’accident n’a pas trouvé de véritable explication, les images restent légendaires et alimentent encore aujourd’hui l’aura fascinante des zeppelins…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.