Est-il vraiment « trop tard » pour boycotter la coupe du monde au Qatar ?

Est-il vraiment « trop tard » pour boycotter la coupe du monde au Qatar ?

La coupe du monde au Qatar commence aujourd’hui et autant dire que l’ambiance n’est pas à la fête… Il faut dire que les appels au boycott se sont multipliés, suite aux très nombreux scandales engendrés par cet événement. 

  • Des milliers de morts sur les chantiers
  • Un coût écologique épouvantable
  • Des libertés individuelles non respectées
  • De gros soupçons de corruption

Difficile de partir aussi mal que cette coupe du monde, comme nous l’évoquions d’ailleurs il y a peu dans cet article dédié. Ainsi, de nombreuses associations ou personnalités ont vivement appelé à ne pas encourager cet événement controversé.

Seulement, d’autres voix se sont élevées en expliquant que c’était « trop tard » et que c’était à l’époque de l’attribution qu’il fallait s’indigner. On peut notamment citer le comédien Roschdy Zem, qui a donné son avis sans équivoque dans l’émission C à Vous :

D’autres personnalités comme Laurent Ruquier ont affirmé qu’il n’était pas exclu pour elles d’aller au Qatar, tenant également les propos suivants :

« Il y a toujours des scandales politiques sportifs, souvent extra-sportifs, il faut bien le dire, mais c’est aussi l’intérêt d’une Coupe du monde de football » [… ] « tout le monde va regarder les matchs et oublier ce qu’il s’est passé avant».

En bref, c’est soi-disant « trop tard » ! Fallait se réveiller avant, maintenant cessez de penser aux scandales. Profitez plutôt de votre bière, de vos pizzas et de vos matchs de footSauf que non. Il n’est pas trop tard pour boycotter. Au contraire, c’est actuellement le moment essentiel pour le faire.

Il n’est pas trop tard pour boycotter cette Coupe du monde au Qatar 

Il faut d’abord noter une chose, c’est que contrairement à une idée reçue, le scandale n’est pas récent. Cela fait plus de 10 ans que des voix s’élèvent contre cette Coupe du monde. Déjà en 2011, Libération recensait les réactions indignées dans un article parlant du scandale. Idem pour Le Monde en 2013 ou encore Europe 1 en 2014

Est-il vraiment « trop tard » pour boycotter la coupe du monde au Qatar ?

Bref, le scandale n’est pas nouveau. Il a juste pris plus d’ampleur médiatique à l’approche de l’événement et avec l’accumulation de cadavres sur les chantiers. Mais dès l’attribution, de nombreuses voix se sont élevées. Quoi qu’il en soit, on entend dire un peu partout dans les médias ou sur les réseaux sociaux qui est trop tard et que ça ne sert plus à rien de s’indigner. Mais au contraire, c’est maintenant qu’il faut réagir :

  • Il est trop tard pour changer l’attribution
  • Il est trop tard pour annuler l’événement
  • Mais il n’est pas trop tard pour boycotter

Il s’agit actuellement du seul pouvoir concret des consommateurs. Le boycott n’est pas seulement un façon pour eux de désapprouver cette Coupe du monde, c’est aussi et surtout un moyen d’exprimer ce dont ils ne veulent plus à l’avenir.

Le prix humain, écologique et financier de ce mondial aura été bien trop élevé pour un simple événement sportif. Sans parler des soupçons de corruption et des scandales potentiels qui peuvent encore intervenir pendant l’événement. Quoi qu’il en soit, il n’est pas trop tard pour boycotter. C’est à partir de maintenant que nous pouvons :

  • Eteindre notre télévision dès qu’un match commence ou que nous sommes en direct de l’événement
  • Refuser d’acheter tel ou tel produit dérivé (en plus, ça va faire des économies)
  • Eviter d’alimenter la machine médiatique, en ne réagissant pas aux divers articles, vidéos ou tweets qui vont paraître sur l’événement

En bref, c’est dès maintenant que tout se joue. Il ne sera trop tard pour boycotter que quand l’évènement sera terminé. Mais dès aujourd’hui, cette décision ne dépend que de nous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *