Ahmed l’éléphant : un trésor national du Kenya placé sous protection présidentielle !

Ahmed : le seul éléphant placé sous protection présidentielle !

Google continue à rendre divers hommages dans ses emblématiques Doodles. Sauf que contrairement à l’accoutumée, ce n’est pas un être humain ni un événement qui est à l’honneur, mais un animal. Aujourd’hui, le Doodle rend hommage à l’éléphant nommé Ahmed, véritable figure du parc national de Marsabit au Kenya. 

Ahmed était un éléphant mâle, né vers 1919. Ce dernier était particulièrement connu pour la longueur incroyable de ses défenses. Le territoire autour du mont Marsabit au Kenya a toujours été réputé pour les défenses extraordinaires des éléphants. Toutefois, Ahmed a su éclipser ses prédécesseurs. Cet éléphant originaire des forêts du mont Marsabit est ainsi devenu une mascotte. Il fut même surnommé par les autochtones (et les chasseurs) le « roi de Marsabit ».

On ne sait que peu de choses sur Ahmed, mais celui-ci a acquis sa réputation courant des années 1960 après avoir été repéré par des randonneurs dans les montagnes du nord du Kenya. Selon la légende, ses défenses étaient si grosses qu’elles raclaient le sol. En 1970, l’animal fut l’objet de divers projets télévisés, dont une série ABC et un documentaire français.

Ahmed : un éléphant sous protection présidentielle 

La renommée de cet éléphant était telle qu’il attira l’attention des plus hautes sphères du pouvoir. Ainsi, en 1970, le président kényan Jomo Kenyatta décida de le placer sous protection, afin de prévenir l’action de braconniers. Une protection plus que conséquente, puisqu’on considère que plusieurs gardes étaient présents en permanence (de 21 jusqu’à 52 selon les sources).

Cette protection s’avéra efficace, puisque Ahmed mourut de façon naturelle en 1974. Plutôt solitaire et assez insaisissable, Ahmed était rarement aperçu. Il était ainsi surtout connu de réputation. Un point qui aida probablement à forger sa légende. Ainsi, un matin de 1974, après avoir attendu en vain que leur protégé ne réapparaisse du bosquet dans lequel il avait disparu la nuit précédente, ses gardes du corps décidèrent d’aller le chercher. Ils trouvèrent alors Ahmed, qui s’était éteint paisiblement, posé majestueusement sur ses défenses légendaires.

Ahmed fut donc le seul éléphant dans l’histoire à avoir été protégé par un décret présidentiel. Aujourd’hui, le « roi de Marsabit » peut toujours être admiré. En effet, le président exigea qu’Ahmed soit conservé au Musée national de Nairobi pour que les générations futures puissent admirer cette force de la nature. C’est le taxidermiste en chef de Zimmermann’s Ltd, Wolfgang Schenk qui s’est occupé d’Ahmed. Aujourd’hui, cet éléphant se dresse toujours fièrement au Musée national du Kenya, à Nairobi.

Une reproduction de Ahmed

Sources : 

  • Google Art & Culture – Ahmed the Elephant: The King of Marsabit
  • Africa Hunting – Ahmed The Elephant Of Marsabit 
  • Wikipédia – Ahmed (Eléphant) 

Pour nous suivre sur Facebook – Cultea 

4 Replies to “Ahmed l’éléphant : un trésor national du Kenya placé sous protection présidentielle !

  1. Taxidermie, préservations de corps ( comme celle de saints ) je trouve ces pratiques extrêmement étrange et dérangeante, et pourtant elle existent, partout sur la planète. Pourquoi voulons nous conserver le souvenir des êtres extraordinaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *