3 raisons de (re)découvrir « Valérian et la Cité des mille planètes »

Sorti en 2017 et réalisé par nul autre que Luc Besson (Léon, Le Cinquième Élément…), on vous donne aujourd’hui trois bonnes raisons de (re)découvrir Valérian et la Cité des mille planètes. Un film certes imparfait, mais qui vaut quand même le détour ! 

Une réalisation soignée et des effets visuels spectaculaires 

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à Luc Besson, c’est de ne pas savoir manier une caméra… En effet, le cinéaste est connu pour son esthétique soignée et sa réalisation impactante. Avec Valérian et la Cité des mille planètes, on peut dire que le réalisateur s’est particulièrement appliqué. Il faut dire que, à l’époque, Besson avait pour ambition de concurrencer les superproductions américaines (rien que ça). Raison pour laquelle il avait d’ailleurs créé la Cité du Cinéma. Ainsi, Valérian est une véritable prouesse de réalisation.

Les décors, les races d’aliens et les effets spéciaux sont tout simplement bluffants. Le film nous offre un univers de science-fiction riche et fascinant, venant regrouper différentes espèces extraterrestres, ainsi que leurs cultures. Un véritable tour de force venant concurrencer les films les plus ambitieux, ce qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler un certain Avatar… Eh oui, le réalisateur lui-même a admis avoir décidé de s’atteler au film après avoir visité le plateau de tournage de James Cameron.

Un casting cinq étoiles 

Dane DeHaan (Chonicle), Cara Delevingne (Anna Karénine), Ethan Hawke (Bienvenue à Gattaca), Clive Owen (Les Fils de l’homme), Rutger Hauer (Blade Runner), Alain Chabat (Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre), Rihanna (Ocean’s 8)… En voilà tout un casting, pour la production française la plus ambitieuse de l’histoire du cinéma. Aucune fausse note n’est à déplorer pour ce casting cinq étoiles. Certes, aucun.e comédien.ne ici ne mérite d’Oscar pour sa performance, mais force est de constater que chacun est parfaitement à sa place et que l’osmose est impeccable.

Valérian et la Cité des mille planètes : une bande dessinée culte adaptée au cinéma 

Pour ceux qui l’ignorent, le film de Besson est une adaptation de la bande dessinée emblématique Valérian et Laureline. Cette BD culte est considérée comme une influence majeure de la science-fiction moderne, ayant inspiré des films comme Star Wars, Blade Runner ou encore Le Cinquième Élément (oui, Besson aime VRAIMENT cette bande dessinée). Autant dire que Luc Besson a adapté ici un véritable monument de la science-fiction. Et force est de constater que c’est une réussite.

Malgré son semi-échec au box-office, Valérian et la Cité des mille planètes est un film de science-fiction très divertissant et visuellement époustouflant. Une œuvre qu’il ne faut pas hésiter à (re)découvrir. Malheureusement, pas de Valérian 2 à l’horizon pour le moment… Espérons tout de même qu’une suite puisse voir le jour à l’écran, d’une façon ou d’une autre. 

Valérian et la Cité des mille planètes – Trailer (vostfr)

2 Replies to “3 raisons de (re)découvrir « Valérian et la Cité des mille planètes »

  1. article malhonnete, a part les effets speciaux le casting n etait pas a la hauteur et le scenario bancal!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile